Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 19:41

Ce pourrait être une nouvelle rubrique « le saviez-vous ? ». En effet, saviez-vous qu’une des têtes de gondole de ce blog, Henry Calvin le magnifique, était apparu un beau soir de 1963, dans le rôle de son sosie-jumeau-clone Oliver Hardy ?

HARDY CALVIN
C'était dans le cadre du show comique « THE DICK VAN DYKE SHOW », dans lequel Calvin apparaissait régulièrement, et c'est Van Dyke qui personnifiait Stan Laurel. Casting inspiré, pour le moins !

Le sergent Garcia a toujours eu de faux-airs de Hardy, un Hardy mal rasé et sans chapeau melon certes, mais la comparaison est inévitable. On donnerait cher pour voir une photo de l’évènement.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LA MYTHOLOGIE DU WEST
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 18:48

ARENAAlors que la plupart des films du prolifique Richard Fleischer, les bons et les moins bons, sont trouvables en DVD, il en est un, d’une totale rareté, qu'il est encore impossible de dénicher : « L’ARÈNE » tourné en 1953 est un western moderne, situé dans l’univers du rodéo, et contant les hauts et les bas de quelques champions, de has-beens, de clowns, et de leurs femmes fatiguées de leur existence nomade.

La particularité du film est d’avoir été tourné en 3-D, avec son lot d’objets jetés sur l’objectif de la caméra, mais il a dans l’ensemble plutôt bonne réputation, et bénéficie d’un bon cast : Gig Young, Polly Bergen, l’excellente Jean Hagen (bouleversante dans « QUAND LA VILLE DORT »), Harry Morgan, Morris Ankrum, Richard Farnsworth (qui en connaissait un rayon sur le rodéo) et Lee Van Cleef dans un de ses rarissimes rôles sympathiques : un champion usé par ses multiples fractures et blessures.

Tout ça pour dire qu’on aimerait bien le voir ressurgir en DVD…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES RECLAMATIONS !
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 09:51

Une des plus belles « gueules » d’Indien de l’Histoire du western, que le fascinant personnage de Magua dans « LE DERNIER DES MOHICANS » de Michael Mann, a fait entrer dans l’anthologie du genre. Depuis, on guette chacune de ses apparitions à l’écran, mais elles sont beaucoup trop rares.

Le Cherokee Wes Studi fête aujourd'hui ses 62 ans. Happy birthday, Wes…
STUDI anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 21:42

MENTALISTLa série « THE MENTALIST » est annoncée en France pour début 2010, et nous ne saurions trop vous la conseiller. Le concept n’est pas vraiment original, mais comme cela arrive parfois dans les séries U.S., le casting est un vrai miracle d’équilibre jusqu'aux plus petits rôles, et on notera principalement le soin apporté aux « guests » féminines de chaque épisode : toutes belles, souvent dans la quarantaine voire davantage, et AUCUNE n’est liftée ! Une joie sans mélange, pour qui ne supporte plus les figures de cire et les lèvres en pneu…

Bien sûr, on pourra rechigner sur l’utilité de l’obsession du héros, hanté par le serial killer qui a massacré sa famille. Un fil rouge vu et revu, un peu répétitif, qui semble plomber la série plutôt que la dynamiser, mais ce n’est pas bien grave. Simon Baker est vraiment bien dans ce rôle d’enquêteur-psychologue génial et irritant, arborant à tout bout de champ un sourire crispant, qui le rend parfois tête-à-claques. Robin Tunney joue sa supérieure mi-exaspérée, mi-séduite, et les comparses – le grand benêt amoureux d’une collègue, l’Asiatique sans humour – sont excellents, avec un petit faible pour Amanda Righetti, très mimi en fliquette novice et coincée.

Une série aussi emballante que le furent, par exemple, les premières saisons de « MONK », avant qu'elle ne sombre dans l’auto-caricature, et dont on espère qu'elle gardera cette qualité d’écriture, cet humour étonnamment fin, et cette même exigence dans le choix des comédien(ne)s. Ça devrait cartonner…

Repost 0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 20:51

« …Le héros boetticherien n’a ni vertu, ni tradition, ni communauté pour leUNIVERS WESTERN soutenir dans son action mais seulement une certaine idée de la chose à faire, une faculté intime d’adaptation au milieu et aux êtres et surtout, une constante collusion avec lui-même, osmose subtile de l’argument et du mouvement, permanence d’une liaison secrète avec l’évènement, qui permet à Randolph Scott de faire jaillir à point nommé la forme de violence ou de quiétude adaptée à l’obstacle du moment ».

Ceci est un extrait choisi au hasard, de l’ouvrage de référence « UNIVERS DU WESTERN » des universitaires Georges-Albert Astre et Albert-Patrick Hoarau, paru chez Seghers en 1973. Une somme érudite et bien illustrée dans un austère noir & blanc d'époque, traitant des grands thèmes du genre, avec une langue pour le moins fleurie.

L’idée d’y jeter un coup d’œil nous était venue après vision du magnifique « 7 HOMMES À ABATTRE ». Il faudra sans doute revoir une fois encore le film : apparemment, des choses nous étaient un peu passé au-dessus de la tête !

À lire en tout cas, pour les fans de western (pas tous, hein…), et les amateurs de cinéphilie pure et dure.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LIVRES ET MAGAZINES
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 17:17

Depuis sa mort il y a trente ans (trente ans !!!), Steve McQueen sera apparu dans une multitude de publicités : pour des marques de bière, de voitures, des montres, des motos, dans des images tirées de « LA GRANDE ÉVASION », « BULLITT » ou « LE MANS ».

C'est une marque de montres justement, qui placarde son visage (presque entièrement dissimulé par sa tenue de coureur automobile) dans tout Paris, ces jours-ci. Le mythe est à son comble : même plus besoin de montrer autre chose que le bleu de ses yeux !

À force, le Steve va finir par battre Marilyn, Bogart et James Dean, dans la longévité post-mortem.
STEVE MONTRE

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans ACTU DU WEST
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 10:58

Six mois après notre « appel du 18 juin » pour retrouver l’identité du petit chef de gare de « IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST », et la récente intervention du visiteur « Claude », qui a mis le feu aux poudres, avec une splendide fausse alerte, le Net crépite littéralement de news sur le petit vieux édenté !

« WESTERN MOVIES » y va de ses rectificatifs, Tepepa lance un « WANTED » sur son site (dont voici le lien), les rumeurs les plus folles circulent : un nouveau nom – italien, cette fois – serait cité dans un site allemand sur Terence Hill-Bud Spencer ! Internet est une chose magnifique…

Mais au fond, si depuis plus de quatre décennies, ce brave homme semble parfaitement anonyme, n’est-ce pas tout simplement parce qu'il est le vrai « Man With No Name » ? N’est-ce pas l’explication la plus satisfaisante, la plus poétique ?

CHEF GARE NO NAME
Mais enfin… Que cela n’empêche pas les recherches de se poursuivre !

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans ACTU DU WEST
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 19:04

wstL’excellent site « CINEMARETRO », spécialisé dans le cinéma des sixties et seventies, nous apprend aujourd'hui la sortie d’un ouvrage américain « THE WESTERNERS », signé C. Courtney Joyner (chez McFarland Publishing), composé d’interviews exclusives de producteurs, de réalisateurs, de comédiens ayant participé à des tournages de westerns.

Parmi ceux-ci : Warren Oates, Jack Elam, Burt Kennedy, Virginia Mayo, Glenn Ford, Elmore Leonard, l’Espagnol Aldo Sambrell. Rien que des gens rarement, voire jamais, interrogés sur leur travail. Quand on connaît l’étendue de leurs carrières respectives, on s’en frotte déjà les mains.

Il est encore temps d’écrire au Père Noël…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LIVRES ET MAGAZINES
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 17:31

Nous apprenons la mort de Val Avery, second rôle familier du cinéma américain des années 60 et 70, à l’âge de 85 ans.

Habitué des castings de John Sturges, on l’a aperçu dans « LE DERNIER TRAIN DE GUN HILL », « SUR LA PISTE DE LA GRANDE CARAVANE », et surtout « LES 7 MERCENAIRES » : c'est lui le VRP bavard qui, au début, paie Brynner et McQueen, pour qu'ils conduisent le corbillard à Boot Hill.

On l’a également vu chez Cassavetes, dans « NEVADA SMITH », et son ultime film fut un western (enfin – un genre de western…), le film français « BLUEBERRY ».
AVERY RIP

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 14:19

DEPUTY van cleefAvant d’acquérir ses galons de vedette en Europe, Lee Van Cleef fut un second rôle très demandé au cinéma et à la TV. Ses apparitions en « guest » sont innombrables. Parmi celles-ci, « PALACE OF CHANCE », un épisode de la série « THE DEPUTY ».

Le shérif-adjoint Allen Case tend un piège au Cherokee Kid (Van Cleef) récemment évadé du bagne : il fait la cour à sa petite amie, une fille de saloon, à qui il laisse croire qu'il cache un chargement d’or dans sa cellule. À peine arrivé, le Kid décide de dérober l’argent, mais la fille est bien sûr tombée amoureuse du gentil adjoint, et… tout finit bien. Sauf pour Van Cleef, on s’en doute.

L’épisode est banal, sans suspense, mais offre au moins le plaisir – outre Lee Van Cleef, glabre et très vicieux – de retrouver une autre actrice de « LA CHEVAUCHÉE DE LA VENGEANCE », la jolie blonde Karen Steele, véritable incarnation de la « pin-up » des années 50. Elle se prend quelques baffes du « cattivo », mais sauve notre héros, qui s’en sort grâce à elle, avec l’éternelle « balle dans l’épaule », qui ne fait que très légèrement mal, et cicatrise très vite.

Henry Fonda fait son petit tour, en intro et dans l’épilogue, l’air complètement ailleurs, et sans aucune interaction avec les acteurs de l’épisode.
DEPUTY van cleef (1) 

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE LEE VAN CLEEF
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens