Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 08:34

Avec son physique « All American », James Garner avait tous les atouts pour devenir un jeune premier traditionnel, mais son sens de l’humour et de l’autodérision l’ont rapidement poussé vers les rôles de couards sympathiques, de « planqués » et de jouisseurs. C'est exactement ce qu'il fit du personnage de « MAVERICK » dans la série du même nom, un rôle de joueur élégant, peu téméraire, mauvais tireur, toujours fourré dans de sales affaires. Bret Maverick lui colla tellement à la peau, que Garner le reprit dans des téléfilms, un revival intitulé « BRET MAVERICK » et même dans le film cinéma, où il était cette fois le père de Mel Gibson.

Ce n’est pas le seul western que tourna James Garner, loin de là : il apparaît dans quatre épisodes de « CHEYENNE », joue un sergent dans « LE VENGEUR », un pisteur cynique dans « LA BATAILLE DE LA VALLÉE DU DIABLE ». Il change de registre pour incarner un Wyatt Earp incroyablement dur et inhumain dans « 7 SECONDES EN ENFER », un rôle qu'il reprendra vingt ans plus tard, et de façon plus détendue dans « MEURTRE À HOLLYWOOD », où Earp est devenu conseiller technique sur des tournages de westerns. Il retrouve le sourire dans « NE TIREZ PAS SUR LE SHÉRIF », où Garner est extraordinairement attachant, en homme de loi paresseux et aussi peu héroïque que possible. Son tandem avec Jack Elam est une telle réussite, que la même équipe – le réalisateur Burt Kennedy compris – se reforme pour le moins emballant « TUEUR MALGRÉ LUI ».

James Garner s’égare en Italie pour « UN NOMMÉ SLEDGE », où il est un braqueur de banques morose, il est drôle en escroc dans « SKIN GAME », en déserteur dans « UN PETIT INDIEN ».

Après de nombreuses années consacrées à sa série polar « 200 DOLLARS PLUS LES FRAIS », Garner revient au western avec la minisérie « LONESOME DOVE – LE CRÉPUSCULE », où il succède à Tommy Lee Jones et Jon Voight, dans le rôle du capitaine McCall, devenu chasseur de primes.

Mais comme Leonard Nimoy, quoiqu’il fasse, restera à jamais Mr. Spock, James Garner sera toujours marqué par le rôle du désopilant Bret Maverick.

 

À NOTER : Cet article a été posté il y a excactement 5 ans, presque jour pour jour et remis en actualité en hommage au décès de James Garner à l'âge de 86 ans. RIP.

 

À NOTER : la série « MAVERICK » est restée inédite en France, mais on peut en voir un épisode, dont la guest star est Clint Eastwood, dans les suppléments du DVD et le Blu-Ray de « IMPITOYABLE ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens