Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 05:50

« WWW » s’est penché récemment sur les westerns tournés par l’acteur Clint Walker dans les années 50 et sur sa série TV « CHEYENNE ». Ce faisant, un coup d’œil à sa filmographie assez modeste – à peine 40 titres – nous apprend qu'il débuta en capitaine de la garde dans « LES DIX COMMANDEMENTS ». Est-ce vrai ou s’agit-il encore d’une erreur ? Inscrit depuis des années sur IMDB comme ayant également participé à ce classique de DeMille, Robert Vaughn par exemple, n’a jamais mis les pieds sur le plateau de tournage.

WALKER dur

Eh bien, c'est vrai ! Clint Walker apparaît bel et bien dans le film. À peine une figuration, à l’arrière-plan, mais c'est bien lui. On le reconnaît aisément à sa taille et au casque à cornes qu'il arbore fièrement en portant son épée dans les bras. Ce n’était donc pas une légende urbaine…

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 12:14

Avant de connaître le succès grâce à la sitcom « CHEERS » et de se faire un nom au cinéma avec « TUEURS NÉS », Woody Harrelson a tenu quelques petits rôles, tenant parfois de la figuration intelligente.

HARRELSON dur

Ainsi dans l’excellent « COUPABLE RESSEMBLANCE », on l’aperçoit vers le début du film, en client borgne et passablement louche de l’avocat James Woods. Alors que celui-ci passe en coup de vent dans son bureau, suivi par son nouvel assistant Robert Downey, Jr., Harrelson a une réplique : « Hey, Eddie ! What about my court day ? ». C'est tout !

Repost 0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 17:16

En 1968, Ali MacGraw avait 29 ans et elle faisait ses débuts devant une caméra. Des débuts excessivement modestes, puisqu’elle apparaît dix secondes au début du médiocre polar « UN DÉTECTIVE À LA DYNAMITE » aux côtés de Kirk Douglas.

MACGRAW dur

Dans les tribunes d’un champ de courses, elle s’excite en suivant les chevaux et hurle hystériquement : « Yes ! Yes ! Don’t stop ! », ce qui pourrait être interprété différemment dans un autre contexte. Ensuite, Kirk la largue peu élégamment et on ne revoit plus la brunette. À peine deux ans plus tard, elle sera sacrée star dans « LOVE STORY ». Comme quoi…

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 14:38

Même si elle est un peu oubliée aujourd'hui, Daryl Hannah avait fait forte impression dans les années 80 avec son rôle de ‘réplicante’ punkoïde dans « BLADE RUNNER » et surtout de sirène sexy dans « SPLASH ! ». Elle s’était en plus, révélée bonne comédienne dans « POTINS DE FEMMES ».

HANNAH dur

À 18 ans, elle débutait dans « FURIE » de Brian DePalma et faut de bons yeux pour la repérer : elle est une des élèves de l’institut pour enfants surdoués et apparaît dans quelques plans pour glousser d’un air bête. C'est elle là, à gauche…

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 09:45

Puisque c'est son anniversaire aujourd'hui, rappelons qu’avant de casser la gueule à Robert Conrad ou de malmener Roger Moore, Richard Kiel – malgré sa taille monumentale – a lui aussi, commencé petit.

KIEL dur

Ainsi dans le classique « DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE », apparaît-il à peu près trente secondes, dans une salle d’entraînement. Il fait quelques pas et croise Jerry dans une embrasure de porte. La caméra se fixe alors sur celui-ci (normal, il réalise aussi le film !) et ne montre plus qu’un morceau du torse du futur ‘Jaws’. Quelques grimaces et… c'est fini.

Repost 0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 18:10

En 1985, Viggo Mortensen a 27 ans, il pète de santé et il tourne son premier film : « WITNESS : TÉMOIN SOUS SURVEILLANCE ». Pas n'importe quoi, donc.

Il y joue ‘Moïse’, le jeune frère d’Alexander Godunov. Ils campent des Amish qui recueillent Harrison Ford dans leur communauté. Vous avez vu le film plusieurs fois et vous n’avez jamais repéré Viggo ? Normal… On l’entrevoit dans quelques plans, essentiellement dans la scène où les Amish bâtissent une maison.

MORTENSEN dur

Et la photo ci-dessus constitue son apport le plus visible au film.

Qui aurait cru que quelques années plus tard et pas mal de  kilos en moins…

Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 08:33

Dans « LES COPAINS D’ABORD », la petite merveille nostalgique de Lawrence Kasdan, des copains de fac se réunissent pour l’enterrement de l’un d’eux. Le générique montre des gros-plans du corps « préparé » par l’employé des pompes funèbres. Son front, ses poignets, son pantalon, mais pas son visage. Juste des détails.

COSTNER dur

En fait, ce copain décédé (suicidé), on était censé le voir dans des flash-backs au cours du film et ce rôle marquait les vrais débuts de… Kevin Costner. Seulement voilà, les perruques « hippies » collées sur la tête de  nos acteurs étaient tellement ratées et risibles, qu'il fut décidé de couper tous les flash-backs ! Et Costner avec. Reste donc son front, qu’une brosse vient doucement recoiffer… Comme début fulgurant, on a franchement vu mieux. Kasdan se rattrapera en lui offrant un des rôles principaux de « SILVERADO ».

Repost 0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 14:33

En 1983, Willem Dafoe a 28 ans. Il s’est fait virer du tournage de « LA PORTE DU PARADIS », a joué le rôle principal de « LOVELESS » un film ‘underground’ signé de la débutante Kathryn Bigelow.

Et le voilà qui apparaît dans « LES PRÉDATEURS », le beau film de vampires de Tony Scott. Apparaître est bien le mot : alors que Susan Sarandon passe un coup de fil depuis une cabine téléphonique (gadget d’époque !), deux loubards attendent leur tour et s’impatientent. L’un d’eux – Willem – a même une inoubliable réplique : « Hey, Lady ! How about it ? ». Et c'est tout.

DAFOE-dur-copie-1.jpg

Le plus étonnant est que le figurant bénéficie d’un très gros-plan de deux secondes. Le réalisateur avait dû lui trouver un visage intéressant !

Repost 0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 18:24

C'était bien des années avant « LE FUGITIF », la mythique série TV dans laquelle il incarnait le Dr. Kimble, accusé à tort d’avoir tué sa femme.

JANSSEN dur

Essentiellement acteur de télé, David Janssen tourna tout de même quelques films de cinéma en vedette dans les seventies. Il débuta adolescent, tourna quelques films, dans des rôles minuscules. À l’âge de 21 ans, il apparaît cinq secondes dans « PASSAGE INTERDIT », un western où il incarne « le partenaire de Lottie au bal ». La maîtresse du méchant Scott Brady veut rendre celui-ci jaloux, aussi invite-t-elle un jeunot à danser. Celui-ci a l’air un peu embêté, visiblement pas très téméraire, mais il se lance quand même. Bye bye, David.

Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 11:54

On oublie que Tom Berenger faillit devenir une énorme star dans les années 80 avec ses rôles dans « PLATOON » d’Oliver Stone et « TRAQUÉE » de Ridley Scott. Présenté comme l’héritier de Paul Newman, il n’a pas vraiment tenu ses promesses et s’est enlisé dans la série B et le DTV.

BERENGER dur

À 28 ans, il débuta dans le controversé « LA SENTINELLE DES MAUDITS ». À la toute fin du film, il joue le nouveau locataire de l'appartement maudit. Une séquence de quelques secondes avec Ava Gardner. Mais Tom est flou : le point est sur sa femme ! Encore des débuts pas très nets, donc…

Repost 0

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens