Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Né en Amérique, le western a connu toutes les évolutions, les métamorphoses, les déchéances, les résurrections, on l'a démystifié, banalisé, italianisé, ridiculisé, on l'a même montré tel qu'il était - c'est à dire pas bien héroïque, comme dans la récente série "DEADWOOD". Mais rien n'y fait : le western n'arrive pas à mourir. Ses héros eux, sont partis, les uns après les autres, certains comme John Wayne ou Clint Eastwood ont tenu à faire leur adieu au genre, avant de l'abandonner à jamais, d'autres se sont éclipsés dans l'anonymat et l'oubli. Les réalisateurs sont décédés depuis longtemps, ceux qui restent n'ont plus la "right stuff", mais comme Lawrence Kasdan, Kevin Costner ou Walter Hill, ils s'accrochent toujours et refusent de jeter définitivement l'éponge.


Le western peut être considéré comme la glorification naïve, d'une période de l'Histoire qui n'avait pourtant rien de glorieux, comme l'a brillamment démontré "LA PORTE DU PARADIS", et même bien avant "LES CHEYENNES" de John Ford. Mais il a su faire sa mea culpa, et survivre à des années de séries télé aseptisées à la "BONANZA", pour donner des oeuvre majeures comme "IMPITOYABLE", ou de très belles choses comme "DANSE AVEC LES LOUPS" et la minisérie "LONESOME DOVE".

Les années passent, les supports évoluent, et aujourd'hui le DVD puis le Blu-Ray font régulièrement renaître un genre qui apparemment, ne se résoud pas à devenir désuet. Que ce soit à travers Ford, Hawks, Walsh ou Sturges, ou Leone, Peckinpah, Corbucci, de nouvelles générations redécouvrent encore et encore les charmes du six-coups, du Stetson, des "tumbleweeds" roulant dans la grand rue, des saloons enfumés, des héros mal rasés, des paysages désertiques... Et c'est très bien ainsi.

L'apport modeste de ce blog, est d'ouvrir quelques portes sur le genre, via de courts articles, sans se prendre au sérieux, car le western a tendance à susciter des ouvrages et articles extrêmement doctes et érudits ces dernières années, qui ne donnent pas forcément envie de revoir les films dont ils parlent.
Car ne l'oublions pas, le western était et reste un genre populaire, créé dans le seul but de rêver et s'amuser. "WILD WILD WESTERN" est donc une sorte de puzzle arbitraire, un kaléïdoscope d'images, de souvenirs, de citations, dont le seul but est d'inciter à retourner de temps à autres au Far West de celluloïd, ce "la-la-land" des cowboys que beaucoup auraient rêvé d'être. Et cela, même si - pour paraphraser Jack Beauregard dans "MON NOM EST PERSONNE" - "Il n'a jamais existé, le bon vieux temps".

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens