Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 09:38

BUD SPENCER
Né à Naples, sous le nom de Carlo Pedersoli, il fut champion de natation, avant de délaisser le sport, de prendre quelques kilos (plusieurs, en fait…) et de changer de patronyme, pour devenir Bud Spencer.

Après quelques figurations, il s’associe avec le jeune premier Terence Hill (Mario Girotti) à partir de « DIEU PARDONNE… MOI PAS », pour former un tandem extrêmement populaire en Europe, et qui perdura plusieurs décennies, s’essayant à tous les genres.BUD SPENCER (1)

Colosse barbu de presque deux mètres, les yeux en fente, le jeu réduit à deux expressions environ (exaspération, gloutonnerie), Bud Spencer s’est rendu célèbre par sa capacité à donner des baffes mémorables, et des coups de poing sur le crâne dont il doit avoir le copyright.

Après « DIEU PARDONNE… », il retrouve le rôle de Hutch Bessy, le « sidekick » dans « LA COLLINE DES BOTTES » et « LES 4 DE L’AVE MARIA », avant de devenir une énorme star en Italie grâce au rôle de Bambino, le demi-frère bourru du héros de « ON L’APPELLE TRINITA » et sa sequel « ON CONTINUE À L’APPELER TRINITA ».

Bud joue un banquier SANS SA BARBE, dans « PAS DE PITIÉ POUR LES SALOPARDS », un des mercenaires lancés dans une mission dangereuse dans « 5 HOMMES ARMÉS », « 5 GÂCHETTES D’OR » et « UNE RAISON POUR VIVRE, UNE RAISON POUR MOURIR ».
 Il tente d’échapper au mariage dans « AMIGO… MON COLT A DEUX MOTS À TE DIRE ». Séparé de Terence Hill après un dernier western : « PETIT PAPA BASTON », Spencer tourne beaucoup pour la TV italienne, des séries capitalisant sur son physique, avec une subtilité exquise.

 

(article publié en 2009 et remis en actualité en hommage à Bud Spencer, décédé à l'âge de 86 ans)

BUD SPENCER (2)

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.
Répondre
S
beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir
Répondre
L
Tony Norton joue ce frère à la fine moustache ! Mortimer, la brute impassible, est jouée (:-)) par Dominic Barto.<br /> <br /> Tony Norton a également un rôle dans le second Trinita.
Répondre
L
Je ne sais plus qui est qui de Mortimer ou de son frère : la brute qui ne dit pas un mot ou celui qui parle ?
Répondre
C
Bonjour à tous<br /> <br /> vous connaissez ma sympathie pour les petits rôles. Dans On L'Appelle Trinita, quel acteur joue le rôle du frère de Mortimer ?<br /> <br /> Merci d'avance.
Répondre
M
Ah, retrouverai-je jamais 'La Grande bagarre' (Il soldato di ventura), de Pasquale Festa-Campanile (1975), un des tout premiers Bud Spencer solo où il incarne le héros médiéval Ettore Fieramosca<br /> (le scénariste Luigi Magni avait même mis la main à la pâte). En plus, ce sont les Français les méchants !
Répondre
C
Il est à noter que Bud Spencer est une star en Allemagne.
Répondre
C
<br /> Euh franchement, non… J'ai eu réellement peur ! Mais c'est un bon souvenir malgré tout, avec les années !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Pour Corey : petit veinard ! je ne suis pas un idolâtre, mais j'aurais aimé les croiser, spécialement Bud.<br /> <br /> Belle époque que celle où il y avait des mouvements de foule pour Bud et Terence ! Maintenant, c'est pour Robert Pattison... Mourir dans un tel mouvement aurait été un éblouissement, non ? ;-)<br /> <br /> <br />
Répondre
D
pas un idolâtre
C
<br /> Ah sympa ce petit retour sur Bud Spencer. Mon film préféré est "Banana Joe", un film ou il joue un planteur de banane bourru et un peu arriéré, sous une musique qui reste longtemps dans la tête… Je<br /> l'ai même en DVD, c'est dire.<br /> Sinon, j'ai beaucoup regardé dans ma jeunesse ses deux séries, "Le Professeur" et "Extralarge", j'aimerai bien les retrouver en DVD…<br /> Enfin, j'ai un souvenir personnel assez marquant : la visite de Spencer et Hill dans un centre commercial près de chez moi pour la promo de Petit papa baston. Très sympa tous les deux, Spencer<br /> parlant parfaitement le français. Jusqu'à un mouvement de foule qui a failli nous écraser, ma copine et moi… J'ai du jouer les Bud Spencer pour nous sortir de la ! Je m'en souviendrai<br /> longtemps…<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Lemmy a formulé l'essentiel : la rencontre qu'on attendait, celle qui s'imposait à l'évidence depuis longtemps, mais sans cesse remise à plus tard (sans doute à cause d'une série de malchances, de<br /> quiproquos) : Bud Spencer / Ermanno Olmi, évidemment. Je n'ai pas encore vu ce "En chantant derrière les paravents", mais ça ne saurait tarder.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Une rencontrre évidemment inévitable, sans oublier un titre parfaitement clair, lisible et tout à fait "budspencerien"... <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Pour On l'appelle Trinita, Sarah c'est bien la blonde; et Judith, c'est bien la rousse ?<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> J'ai reperé une doublure pour un des derniers Eastwood : "Créance de sang" (c'est marrant, ça m'a fait penser aux gags des Zaz avec Leslie Nielsen...)<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> En plus, je trouve que Seagal ressemble à Bud Spencer vieux ; ils ont les mêmes yeux, du moins le même regard car les yeux on ne les voit plus depuis longtemps. Et comme Seagal n'apparaît dans ses<br /> films que pour les gros plans... Dès qu'il est de dos ou se bat, c'est une doublure, un peu comme Bud dans sa série "Extralarge".<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Ou Roger Moore dans ses derniers 007.<br /> <br /> <br />
L
<br /> En vieillissant Steven Seagal ressemble de plus en plus à Bud Spencer. Dans son jeu aussi. A part que Spencer le faisait volontairement.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Bien observé ! Je me disais bien que Seagal me rappelait quelqu'un ! Mais oui...<br /> D'ici à ce qu'il se laisse pousser la barbe pour cacher ses doubles mentons...<br /> <br /> <br />
L
<br /> Non, on ne rigole pas avec "Petit papa baston". D'ailleurs, je suis sûr que beaucoup de personnes ne rient pas devant "Petit papa baston". Moi si. Je trouve que c'est vraiment un bon film, assez<br /> touchant et poétique à sa manière, un film-testament pas crépusculaire du tout ! Et il y a de grands acteurs comme... Neil Summers. Ce serait bien qu'il sorte en dvd d'ailleurs !<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> En changeant le titre, éventuellement ?<br /> "TRINITA A PRIS UN COUP DE VIEUX", par exemple... Ce serait déjà moins pire !<br /> <br /> <br />
L
<br /> Bel hommage à ce géant ! Il était formidable en 2004 dans "En chantant derrière les paravents" de Ermanno Olmi.<br /> <br /> Sinon, il a fait un autre western en 93 ou 94 : "Petit papa baston", le dernier film que Hill et Spencer ont commis ensemble. Je crois que c'est un des mes films préférés du duo, en fait j'en suis<br /> même sûr ;-)<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Merci. C'est rectifié...<br /> On ne rigole pas avec "PETIT PAPA BASTON" !<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens