Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 10:19

SCOTT WILSONComédien aussi discret que régulièrement remarquable, le protéiforme Scott Wilson s’est distingué très jeune grâce à son rôle de tueur en tandem avec Robert Blake dans « DE SANG-FROID ». Il tourne avec Aldrich, Richard Fleischer, il abat Redford dans « GATSBY LE MAGNIFIQUE », joue un astronaute vénal dans « L’ÉTOFFE DES HÉROS », toujours avec le même souci de réalisme.SCOTT WILSON (1)

Wilson qui semblait parfaitement taillé pour le genre, tourne relativement peu de westerns : il est un des ploucs de « UNE FILLE NOMMÉE LOLLY MADONNA », l’affreux chef de bande illuminé dans le téléfilm « DEAD OR ALIVE », le gouverneur Wallace dans « YOUNG GUNS 2 », un chasseur de primes dans « GERONIMO », un hors-la-loi dans le téléfilm « LES LÉGENDES DE L’OUEST », un autre gouverneur dans « THE JACK BULL », un villageois dans « SOUTH OF HEAVEN, WEST OF HELL », l’ambassadeur dans « LE DERNIER SAMOURAÏ ».

Il s’est récemment fait remarquer en jouant le directeur d’un casino père d’une des héroïnes de la série TV « LES EXPERTS ».

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 13:07

BARRY SULLIVANActeur des années 40 et 50, au visage buriné et peu expressif au jeu ‘viril’, à la personnalité ombrageuse, Barry Sullivan fut une figure omniprésente du cinéma de genre, et particulièrement du western, sans jamais parvenir à réellement s’imposer en tant que star.

Il est le célèbre pisteur Tom Horn dans « J'AI ÉPOUSÉ UN HORS-LA-LOI », un prisonnierBARRY SULLIVAN (1) sudiste évadé dans « LE CONVOI MAUDIT », un flic de la Pinkerton infiltré dans un gang dans « LA HORDE SAUVAGE » (pas celui de Peckinpah, celui de 1954), un officier de cavalerie survivant d’un massacre dans « LA POURSUITE FANTASTIQUE », un shérif dans « THE WAY TO THE GOLD », un marshal implacable calqué sur Wyatt Earp dans « 40 TUEURS », son rôle le plus mémorable.

Il apparaît dans trois « ZANE GREY THEATER », joue le méchant dans « LES 7 CHEMINS DU COUCHANT », incarne Pat Garrett pendant trois saisons dans la série TV « THE TALL MAN », joue deux fois les ‘guests’ dans « BONANZA » et « LE VIRGINIEN ». Il est un des traqueurs nostalgiques de « WILLIE BOY ».

Il apparaît dans la version longue de « PAT GARRETT & BILLY THE KID » dans le rôle du rancher John Chisum, qui enrôle Garrett. Clin d’œil amusant, Garrett est joué ici par James Coburn qui jouera également Chisum dans « YOUNG GUNS 2 » ! On revoit brièvement Sullivan dans « LA CHEVAUCHÉE TERRIBLE » où il est assassiné au début du film.

BARRY SULLIVAN (2)

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 12:58

DANNY TREJOIl serait né quelques années plus tôt, nul doute que Danny Trejo serait devenu un pilier du western, dans les rôles de Mexicains sanguinaires ou de chefs Indiens. Ancien taulard tatoué, musculeux, le visage grêlé, balafré, la voix rocailleuse, c'est une des « trognes » les plus extraordinaires du cinéma contemporain et il a fallu son propre cousin Robert Rodriguez pour enfin lui offrir le rôle en vedette qu'il mérite dans « MACHETE ».DANNY TREJO (2)

Il a évidemment joué beaucoup de prisonniers (« RUNAWAY TRAIN », « HAUTE SÉCURITÉ », « LES AILES DE L’ENFER »), il a côtoyé deux fois Charles Bronson dont il pourrait être un héritier dans « LE JUSTICIER BRAQUE LES DEALERS » et « KINJITE ». Dans « HEAT » il fait partie du gang de De Niro et se nomme… Trejo.

Dans une filmo qui frise les 200 titres, on se souvient essentiellement du barman de « UNE NUIT EN ENFER » et ses deux sequels (dont une située à l’époque du western), du tueur suréquipé de « DESPERADO ». C'est à peu près la même silhouette qu'il reprend dans la fausse bande-annonce au début de « PLANÈTE TERREUR », créant le personnage de ‘Machete’. Il est infirmier dans le remake de « HALLOWEEN » et il est même apparu dans une quinzaine d’épisodes des « FEUX DE L’AMOUR » en barman !

Second rôle à l’ancienne, au physique hors-normes, au jeu parfois étonnamment subtil, Danny Trejo est un pur acteur de western qui n’a pratiquement jamais tourné de western ! Pas impossible que la sortie attendue de « MACHETE » (dont les seconds rôles sont tenus par Steven Seagal, Don Johnson et… Robert De Niro !) fasse définitivement de lui une icône.

DANNY TREJO (1)

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 10:46

BURL IVES (1)Connu aux U.S.A. comme chanteur de Folk songs et joueur de banjo, Burl Ives a fait une assez belle carrière de comédien, grâce à un imposant physique à la Orson Welles, une voix BURL IVESde baryton. On se souvient essentiellement de lui en braconnier dans « LA FORÊT INTERDITE » et en ‘Big Daddy’ dans « LA CHATTE SUR UN TOIT BRÛLANT ». Il se montrera également mémorable en dresseur d’animaux pour le cinéma dans le magnifique « DRESSÉ POUR TUER » de Sam Fuller.BURL IVES (2)

Il apparaît dans quelques westerns : il joue un rancher dans « GREEN GRASS OF WYOMING », un vagabond chantant dans « SIERRA », il crève l’écran dans « LES GRANDS ESPACES » dans le rôle du patriarche Rufus Hannassay qui terrorise ses propres fils, les poussant à une vendetta stupide. Il retrouve un rôle du même genre dans « LA CHEVAUCHÉE DES BANNIS » en chef blessé d’une bande de hors-la-loi en fuite, joue le rancher généreux dans « LE CLAN DES McMASTERS », le reclus écolo avant l’heure dans « LA LOI DE LA MONTAGNE ».

À la TV, Burl Ives apparaît dans cinq épisodes de la série « ALIAS SMITH & JONES », dans la minisérie « CAPITAINES ET ROIS », il joue un sénateur dans « RACINES ».

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 18:46

JACK LORDAvant de se fossiliser définitivement dans le rôle de Steve McGarrett, le flic impassible et cassant de la série TV « HAWAII – POLICE D’ÉTAT », Jack Lord fut – on a souvent JACK LORD (1)tendance à l’oublier – un comédien intéressant.

Avec son visage en lame de couteau, son œil glacial, son jeu « borderline » assez proche d'un Robert Stack, il a créé quelques méchants de tout premier ordre, dont le plus mémorable est bien sûr Coaley dans « L'HOMME DE L’OUEST ». Dans ce rôle de hors-la-loi vicieux et psychopathe, il parvenait à éclipser jusqu'à Gary Cooper et la scène où celui-ci arrache les vêtements de Lord devant tout le monde, laissait sur un malaise terrible.

Jack Lord est apparu dans des séries western comme « HAVE GUN – WILL TRAVEL », « GUNSMOKE », « RAWHIDE » ou « BONANZA », il est suspecté d’avoir braqué une banque dans « LE BOURREAU DU NEVADA », il tient le rôle-titre de la série « STONEY BURKE » en champion de rodéo de l'Ouest moderne pendant deux saisons. On le revoit en pilleur de diligences dans « RIDE TO HANGMAN’S TREE » avant qu'il ne commence sa série hawaiienne qui l’occupera pendant douze ans.

JACK LORD (2)

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 10:54

OBRIAN (1)Acteur athlétique, aux traits rugueux, au style énergique, Hugh O’Brian a marqué le petit écran par le rôle-titre de la série « THE LIFE AND LEGEND OF WYATT EARP », qu'il tint pendant six saisons et reprit le temps d’un clin d’œil dans « NE TIREZ PAS SUR LE BANDIT », puis en 1994 dans le téléfilm « WYATT EARP – RETURN TO TOMBSTONE », OBRIANdeux épisodes de la série « LE CAVALIER SOLITAIRE », et enfin « THE GAMBLER RETURNS : LUCK OF THE DRAW ». La série des années 50 étant inédite en France, l’acteur est évidemment beaucoup moins célèbre dans nos frontières.

Il s’était pourtant pas mal distingué dans le western : un des frères Younger dans « THE RETURN OF JESSE JAMES », un soldat dans « LITTLE BIG HORN », un des méchants frères de la jeune première dans « LA VALLÉE DE LA VENGEANCE », un hors-la-loi rouquin dans « À FEU ET À SANG », un sergent gueulard dans « AU MÉPRIS DES LOIS », un bandit dans « VICTIME DU DESTIN ». Il était étonnant en Indien emplumé et vindicatif dans « L’EXPÉDITION DU FORT KING », joue un lieutenant dans « LE DÉSERTEUR DE FORT ALAMO », il tient un relais de diligence dans « SOULÈVEMENT EN ARIZONA », joue un voyou vêtu de noir dans « LA RIVIÈRE SANGLANTE », le fils d’un riche rancher dans « LA LANCE BRISÉE », un Indien dans « LA PLUME BLANCHE », un hors-la-loi repenti dans « THE FIEND WHO WALKED THE WEST ».

Après son succès télévisuel, O’Brian délaissa le western, n’y revenant que pour jouer un des ennemis de John Wayne dans « LE DERNIER DES GÉANTS ». Il est général dans le téléfilm « GUNSMOKE – THE LAST APACHE ».

OBRIAN (2)

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 12:39

CAMERON MITCHELLS’il débuta très normalement sa carrière par des seconds rôles dans des films de guerre et tourna avec de grands noms comme John Ford ou Elia Kazan, Cameron Mitchell s’est exilé en Europe pour devenir une vedette de péplums et de ‘spaghetti westerns’, avec une petite spécialisation dans le film de Vikings. Comédien intense, au visage singulier, il a tourné de nombreux westerns.CAMERON MITCHELL (1)

Il n’a qu’un petit rôle dans « LE CAVALIER DE LA MORT », braque une banque dans « LES BANNIS DE LA SIERRA », joue un Indien dans « LA DERNIÈRE FLÈCHE », le méchant dans « LA RIVIÈRE DE LA POUDRE », un des hors-la-loi dans « LE JARDIN DU DIABLE », le frère de Clark Gable dans « LES IMPLACABLES », le shérif dans « TENSION À ROCK CITY ».
Mitchell joue un pistolero retraité dans son premier western européen « LE DERNIER PISTOLET », il est un cowboy errant dans « L’OURAGAN DE LA VENGEANCE » en tandem avec le jeune Jack Nicholson, il est le héros de « L'HOMME DU MINNESOTA », incarne le shérif-adjoint ripou dans « HOMBRE ».

Il retrouve une certaine popularité aux U.S.A. en tenant le rôle de Buck Gannon dans la série « CHAPARRAL », pendant 200 épisodes.

Il joue le ‘bad guy’ à gros cigare dans « BUCK ET SON COMPLICE » et le téléfilm « LA JUSTICE DU PENDU ». Il consacre la fin de sa carrière aux séries Z d’horreur et aux « guests » télé.
CAMERON MITCHELL (2)

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 11:50

SCOTT GLENN (2)Révélé avec quelques autres par « L’ÉTOFFE DES HÉROS », Scott Glenn s’est distingué par sa silhouette musculeuse et surtout son long visage buriné à la James Coburn, qui SCOTT GLENN (1)semblait en faire un westerner idéal.

Lawrence Kasdan ne s’y est d'ailleurs pas trompé en lui offrant le rôle principal de « SILVERADO » sa tentative de ‘revival’ du genre. Scott Glenn s’y montra effectivement tout à fait à l’aise dans le rôle d’Emmet, pistolero taciturne et sympathique. L’acteur était déjà apparu dans le rôle d’un des frères Dalton dans « LITTLE ANNIE AND THE LITTLE BRITCHES » aux côtés de Burt Lancaster.SCOTT GLENN

On a revu Glenn en champion de rodéo (mécanique) dans « URBAN COWBOY », il fait du trafic d’armes pour Pancho Villa dans « SHE CAME TO THE VALLEY », campe un ex-champion de rodéo blessé dans « MY HEROES HAVE ALWAYS BEEN COWBOYS », un méchant hors-la-loi dans « LES LÉGENDES DE L’OUEST », un marshal des temps modernes dans « THE LAST MARSHAL ».

S’il faillit devenir une vedette de premier plan dans les années 80, Scott Glenn est progressivement revenu aux seconds rôles, que ce soit dans des films importants (« LE SILENCE DES AGNEAUX », « LES PLEINS POUVOIRS ») ou d’anonymes séries B destinées au marché vidéo.

Encore un acteur dont on se dit qu'il serait né quelques années plus tôt, il serait probablement devenu une icône du western. Bad timing…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 13:53

BRIDGES JEFFJeff Bridges fait partie de cette catégorie d’acteurs qu’on aime bien depuis des années, dont on a vu bon an mal an à peu près tous les films, mais qu’on pense rarement à citer parmi ses comédiens préférés. Probablement par la faute d’une modestie réelle, d’un effacement ou d’une telle identification à ses rôles qu’on ne se rend même plus compte qu'il fait régulièrement un excellent travail.

Hier soir, Jeff Bridges a obtenu l’Oscar. Et cela fait très plaisir.

Fils du vétéran Lloyd Bridges, il a commencé très tôt et s’est fait remarquer en boxeur dans « FAT CITY » et en arnaqueur hilare dans « LE CANARDEUR » où Clint Eastwood se laissait élégamment voler la vedette, épaté par le culot du jeune homme.

Dans le domaine du western, Bridges fut un des vagabonds dans « BAD COMPANY », un cowboy moderne dans « RANCHO DELUXE », un romancier à deux balles rêvant de devenir cowboy dans « HEARTS OF THE WEST », le patron du saloon dans « LA PORTE DU PARADIS ». Il a tenu brillamment le rôle-titre de « WILD BILL » même si le film ne fut pas tout à fait à la hauteur de sa prestation. D'ailleurs, l’affiche de ce film est bien la preuve du manque d’ego de l’acteur : c'est un gros-plan de son visage, mais il est complètement dissimulé par le bord de son chapeau ! Tout le monde attend sa reprise du rôle de ‘Rooster’ Cogburn dans la version Coen Brothers de « 100 DOLLARS POUR UN SHÉRIF ». De toute façon, il a toujours trimballé avec lui quelque chose de westernien, dans la dégaine, la diction, la façon de s’habiller…
BRIDGES JEFF (1)

Mais il est clair que Jeff Bridges a déjà trouvé son rôle emblématique avec « THE BIG LEBOWSKI » des mêmes Coen, celui d’un glandeur assommé de marijuana, resté bloqué dans les sixties.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 09:04

CAAN (1)À bientôt 70 ans, James Caan est définitivement inscrit dans l’Histoire du 7ème Art pour son rôle de Sonny dans « LE PARRAIN » et il trouva son plus beau rôle chez Michael Mann en jouant le braqueur dans « LE SOLITAIRE ».

Acteur typique des seventies, décontracté, athlétique, Caan a tourné avec Hawks, Peckinpah, Coppola et même Lelouch et a su rebondir récemment grâce à ses quelques années passées à la tête de la série TV « LAS VEGAS ».CAAN

Il a tourné quelques westerns, même s’il ne semblait pas taillé pour le genre : on l’aperçoit dans deux épisodes de « DEATH VALLEY DAYS », il joue un cowboy dans un épisode de « LA ROUTE DES RODÉOS » et « LA GRANDE CARAVANE ». Il est drôle en soldat insubordonné dans « LES COMPAGNONS DE LA GLOIRE », amusant en « pied-tendre » déterminé dans « EL DORADO » où il forme un tandem avec John Wayne, il joue le leader des sept aventuriers dans « LA BRIGADE DES COWBOYS », l’ex-forçat qui jure de se venger dans « GONE WITH THE WEST » (film sorti en ’75, mais tourné quelque années avant), il est un fermier veuf dans « UN AUTRE HOMME, UNE AUTRE CHANCE ».

Caan trouve son meilleur rôle dans le genre dans « LE SOUFFLE DE LA TEMPÊTE » en ancien soldat de la WW2 spolié de ses terres par un riche rancher. Il endossera d'ailleurs lui-même cet emploi dans l’exécrable « GRAND NORD ». Il est directeur d’une prison dans le téléfilm « WARDEN OF RED ROCK ».
CAAN (2)

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens