Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 17:28

  Un film de cavalerie, qui serait sans doute totalement oublié aujourd'hui, s'il n'avait failli être un film de Sam Peckinpah. Auteur du scénario, celui-ci commença à tourner, avant d'être remplacé par le plus docile "faiseur" de télé, Arnold Laven. Ce qui explique pourquoi on retrouve autant de familiers des castings de Peckinpah dans ce "GLORY GUYS".
On ne saura jamais ce qu'il aurait donné, sous la caméra de l'auteur, mais tel quel, "GLORY GUYS" a pris un méchant coup de vieux, pas tellement dû à sa technique d'ailleurs, mais plutôt à sa vision des Indiens. Car même si le scénario est une dénonciation des généraux ambitieux, prêts à sacrifier leurs hommes pour satisfaire leurs projets personnels, les "hostiles" ne sont pas mieux lotis, et sont traités ici comme de la chair à canon, des sauvages fonçant tête baissée sur l'ennemi mieux armé. Difficile 40 ans plus tard, d'accepter sans broncher cette vision rudimentaire de l'Histoire.
Le film passe trop de temps à décrire la relation à trois entre le futur romancier Tom Tryon ("L'AUTRE"), l'Allemande Senta Berger, et Harve Pressnell. Et comme ils sont tous trois terriblement mauvais, cela n'aide pas vraiment le film. Les seconds rôles sont plus amusants, en particulier Slim Pickens en sergent, et le tout jeune James Caan, en trouffion irlandais insolent et blagueur.
"LES COMPAGNONS DE LA GLOIRE" vaut donc un coup d'oeil curieux, surtout pour l'amateur de Peckinpah, qui y verra des prémices de "MAJOR DUNDEE", tourné la même année, pour de bien meilleurs résultats.
Le film est récemment sorti en Angleterre, dans la collection "WESTERN CLASSICS", et dans une belle copie 16/9, mais sans le moindre sous-titre ou supplément.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans WESTERNS U.S. ET ITALIENS
commenter cet article

commentaires

marc 29/04/2010 11:06


Bonjour,

Plus indulgent que vous pour "The Glory Guys" - je ml'avais vu à la télé U.S. quand j'avais douze ans, et le générique et la musique m'ont marqué à jamais. Revu récemment - inspide sur petit écran,
fabuleux en grand, je l'ai projeté à mes étudiants dans le cadre d'un cours sur le western et ils ont été impressionnés. Bien sûr que la version de "Little Bog Horn" est fantaisiste, mais l'effet
visuel des scènes de bataille est excellent - et le sentiment de danger omniprésent.
Une question - le beau Tom Tryon ne serait-il pas le modèle (physique) de notre Blueberry?


Fred Jay Walk 29/04/2010 11:17



Je vous comprends très bien : on garde parfois une vieille affection pour des films vus dans certaines circonstances personnelles.


Pour ce qui est de Tryon, Jean Giraud avait déclaré s'être d'abord inspiré de Belmondo, puis ensuite de Bronson. Le résultat est un mix de pas mal de stars du western !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens