Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 09:45

Ancien acrobate de cirque, Burt Lancaster a touché à tout ce qui concerne le show business de près ou de loin. Homme d’affaires accompli, acteur instinctif, dictatorial, parfois incontrôlable, adoré des uns, haï des autres, Lancaster a joué les cowboys, il fut un prince sicilien pour Visconti, Moïse pour la télé et a régné en maître pendant deux décennies sur le box-office avant d’accepter des rôles plus secondaires, l’âge mûr venu.

Malgré la diversité de ses emplois, c'est dans le western que Burt Lancaster a laissé le plus de traces. Avec sa silhouette athlétique, son sourire carnassier, ses manières franches et abruptes, il a créé quelques héros inoubliables, qui ont su évoluer avec son âge.

« LA VALLÉE DE LA VENGEANCE » lui offre un rôle de cowboy héroïque sans relief, mais sa rencontre avec Robert Aldrich change aussitôt la donne. S’il est physiquement peu crédible en guerrier aux yeux bleus dans « BRONCO APACHE », Lancaster emporte tout de même le morceau, par son énergie forcenée, proche de l’hyperactivité. Il incarne ce Masaï avec une telle rage, qu'il balaie toute réticence. Même chose avec « VERA CRUZ », où l’acteur accepte un personnage infâme de tueur sans scrupule au charme dévastateur et parvient à éclipser Gary Cooper. Il réalise lui-même un très moyen « L'HOMME DU KENTUCKY » dans lequel surnage une étonnante séquence, où il se fait fouetter par Walter Matthau.
  Lancaster offre le minimum syndical dans « RÈGLEMENT DE COMPTES À O.K.-CORRAL », où son austère Wyatt Earp se fait complètement éclipser par un Kirk Douglas en pleine forme. Burt se rattrape en jouant le jeune patriarche de « LE VENT DE LA PLAINE », western onirique et bancal, mutilé par ses producteurs mais traversé de moments sublimes. L'acteur est par contre englouti par l'extrême nullité de "SUR LA PISTE DE LA GRANDE CARAVANE", pensum de trois heures, dans lequel il campe un capitaine de cavalerie pour rire. Enfin... En principe !

« LES PROFESSIONNELS » lui permet de jouer plus décontracté, un dynamiteur désabusé mais bon-vivant. Sa relation avec la passionaria Marie Gómez, est ce qu'il y a de plus touchant dans ce chef-d’œuvre indémodable. Même style de personnage, pour « LES CHASSEURS DE SCALPS », où Lancaster est un trappeur inculte et obstiné, formant un tandem irrésistible avec un ancien esclave noir manipulateur.

Entre 1971 et ’72, Lancaster enchaîne trois westerns aussi passionnants les uns que les autres, qui forment par sa présence, une trilogie curieusement homogène. « VALDEZ » lui fait incarner un shérif mexicain, qui tue un homme par erreur, et se lance dans une croisade contre un puissant rancher, qui ira jusqu'à le crucifier. Dans « L'HOMME DE LA LOI », il est Jered Maddox, un marshal implacable, fermé à double tour sur son sens du devoir, qui vire progressivement à l’obsession homicide. Un des meilleurs rôles de la carrière du comédien, qui parvient à suggérer les failles de cet homme dur et inébranlable, par la seule force de son regard, et pratiquement sans changer d’expression de tout le film. Une vraie prouesse ! « FUREUR APACHE » enfin, lui permet de retrouver Robert Aldrich, et de jouer un scout fatigué, lancé dans une ultime mission contre des Indiens qu'il a appris à respecter. Magnifique performance, pour un Lancaster au sommet de son art.

Son dernier western, « CATTLE ANNIE AND LITTLE BRITCHES » resté inédit en France, le montre en vieux chef de bande, dans un film sympathique, mais sans substance. Il ne fait que passer fugitivement dans « BUFFALO BILL ET LES INDIENS », dans le rôle de Ned Buntline, l’écrivain qui a « inventé » le personnage-titre. Une brève apparition, face à Paul Newman.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

commentaires

claude 13/01/2010 08:15


Fureur Apache sur RTL 9 le 30 janvier


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens