Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 17:28

PASSAGEPar certains éléments du scénario, la caractérisation de plusieurs personnages et aussi par la présence au générique de Joseph Cotten dans un rôle similaire, « PASSAGE INTERDIT » évoque souvent le beaucoup plus ambitieux et flamboyant « DUEL AUPASSAGE (1) SOLEIL » sorti quelques années plus tôt.

Tourné à l’économie par Hugo Fregonese, ce western pas de série B mais presque, se situe dans la guerre entre les gros éleveurs et les colons désireux d’investir leurs terres. L’anecdote est mince : le fils d’un rancher épouse une simple serveuse PASSAGE (3)pour qu'elle ne témoigne pas contre lui, dans un procès pour meurtre. La jeune femme découvre rapidement le vrai visage de son époux et tombe illico amoureuse de son gentil cousin. En fait, si le film est plaisant à regarder et a la délicatesse de ne pas durer trop longtemps, son gros problème est de n’avoir pas réellement de personnage principal auquel s’identifier : Cotten effacé et bien trop « civilisé » est un peu emballant westerner, la larmoyante Shelley Winters est plus exaspérante qu’autre chose et Scott Brady – le seul à faire une composition intéressante et énergique – joue le saligaud de service. On reste donc constamment extérieur aux enjeux dramatiques et on a même du mal à prendre parti pour les fermiers, silhouettes à peine esquissées.

PASSAGE (2)Le fan de western trouvera son compte dans une belle séquence de ‘stampede’ de bétail et dans la présence de Lee Van Cleef dans sa seconde apparition à l’écran après « LE TRAIN SIFFLERA TROIS FOIS ». Moustachu, l’œil acéré, il incarne un cowboy comploteur ne lâchant pas Brady d’une semelle et répétant sans cesse : « Je ne prends mes ordres que de Glenn ». Pas de quoi se relever la nuit, mais au moins a-t-il un vrai personnage à défendre plutôt que les furtives silhouettes qu'il campa souvent par la suite de sa carrière U.S. Parmi les petits rôles, on reconnaît Fess Parker en colon déterminé et un tout jeune David Janssen qui apparaît dans un plan, lors du bal.

« PASSAGE INTERDIT » n’a rien d’un grand film, mais il se laisse regarder avec le plaisir de la  nostalgie. Ni plus, ni moins…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE LEE VAN CLEEF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens