Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 05:25

Il fut en quelque sorte le Robert Duvall français. Avec son visage dur, sa voix rocailleuse, sa silhouette ramassée, Marcel Bozzuffi fut un des rares comédiens français à s’imposer à l’Étranger. Qu'il joue le tueur dans « FRENCH CONNECTION » ou « MARSEILLE CONTRAT », l’amant dans « IMAGES » de Robert Altman, le sergent-la-terreur dans « IL ÉTAIT UNE FOIS… LA LÉGION » ou quelques ‘tough guys’ mémorables, flics ou voyous dans le polar italien, il a toujours imposé sa présence inimitable.

Ses rôles en France lui ont rarement rendu justice. Son assassin gay dans « Z » et des apparitions chez Melville ou Giovanni ont néanmoins laissé quelques traces. Sans oublier qu'il a prêté sa voix reconnaissable entre mille à la v.f. de films où il doublait Paul Newman, Charles Bronson ou James Coburn. Sur la fin de sa vie, il a réussi à varier ses emplois en se tournant vers la télévision. 

Aujourd'hui, il aurait fêté ses 81 ans. Joyeux anniversaire, M. Bozzuffi.

BOZZUFFI anniv

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article

commentaires

Dino Barran 18/11/2010 00:02


LES HOMMES mérite(nt) d'être redécouvert(s). Ce film est évidemment très marqué années 70. Cependant il n'est pas dépourvu de qualités, au premier rang desquelles la présence du remarquable duo
Bozzu/Constantin.
Il présente par ailleurs l'intérêt de retracer une incroyable affaire de vendetta des années cinquante (aujourd'hui totalement tombée dans l'oubli).
Nous en avons déjà parlé dans un autre recoin de ce blog et je soupçonne Fred d'avoir la louable intention de nous le chroniquer un de ces jours.


Corey 17/11/2010 22:52


Oui, et pourtant, vraiment pas terrible ce film… 


Corey 17/11/2010 18:01


Bien utilisé, bien dirigé, certes. Mais à mon avis, pour assurer aussi bien dans des rôles comiques comme dramatiques, aux côtés d'un monstre comme Ventura dans Ne nous fâchons pas, ou de Marielle
dans la valise, il faut être très bon acteur, sinon, il en résulte un certain déséquilibre. Sans oublier sa formidable et émouvante prestation dans La Scoumoune aux côtés un autre monstre sacré, ou
son rôle de tueur dans Dernier domicile connu, encore de Giovannni… Et qui peut l'oublier dans son rôle muet mais si fort dans Le trou ? Bon, tu l'auras compris, je suis un grand admirateur de M.
Constantin !


Fred Jay Walk 17/11/2010 18:20



Tu l'as bien défendu, en tout cas !


Je l'ai toujours aimé dans son duo avec Lefèbvre dans "NE NOUS FÂCHONS PAS !", mais malgré tout... Bozzuffi était un meilleur
comédien. Cela dit, leur duo fonctionnait très bien dans "LES HOMMES".



Corey 17/11/2010 00:50


Constantin et Pellegrin était aussi deux très bons acteurs. Pellegrin était un vrai jeune premier romantique dans les années 50, avant que son physique n'évolue pas comme il l'aurait souhaité, sans
doute, ce qui l'a probablement empêché de continuer dans cette voie. Mais il a eu de nombreux premiers rôles (La lumière d'en face avec Bardot, Les impures, Le crâneur, Le feu aux poudres…) dans
les années 50, et beaucoup moins de choses dans les années 60, à part Le deuxième souffle, bien sûr, et son inoubliable doublage de la voix de Fantômas !
Quant à Constantin, j'ai une vraie tendresse pour lui, c'est vraiment la "gueule" du cinéma français, et même si son registre est peut-être moins étendue que celui de Pellegrin, il a participé à de
nombreux films populaires cultes dans les 60 et 70 en compagnie de grandes stars de l'époque, et n'a jamais démérité. Un acteur probablement très sous estimé.


Fred Jay Walk 17/11/2010 07:05



Pellegrin, je n'ai jamais été très fan. Une certaine aversion pour les acteurs français "à belle voix" peut-être. Mais c'est tout personnel.


Quant à Constantin, j'ai aussi de la tendresse pour son parcours et sa personnalité. Mais un bon acteur ? Je ne crois pas... De temps à autres, il était très bien utilisé (par Lautner,
surtout), voilà tout. Et c'est déjà pas mal.



bernard 16/11/2010 22:56


Sans conteste un des meilleurs seconds rôles Français.


Fred Jay Walk 17/11/2010 07:03



C'est vrai. Dommage qu'il n'ait pas trouvé LE grand rôle qui le fixe à jamais dans la mémoire du public.



luigi 29/10/2010 21:43


Bel hommage,il avait eu aussi une brillante carrière au théatre et à la télévision.Mais.... il aurait feté ses 81 ans.(1929-1988).Cinématographiquement votre.


Fred Jay Walk 30/10/2010 05:59



Je m'étais (naïvement) fié à IMDB.


Je rectifie. Merci ami Luigi !



Dino Barran 28/10/2010 21:00


N'oublions pas sa présence incongrue (mais convaincante) dans un film d'Antonioni (IDENTIFICATION D'UNE FEMME) et son apparition fugitive mais frappante dans CADAVRES EXQUIS. Comme quoi son
registre était étendu.
Marcel a également réalisé un film sympathique et attachant : L'AMÉRICAIN (pas de DVD ?)
Il avait commencé sa carrière dans RAZZIA SUR LA CHNOUF, l'un des trois films majeurs du polar français des années 50, avec TOUCHEZ PAS AU GRISBI et DU RIFIFI CHEZ LES HOMMES. Belle référence.
Comme Constantin, Pellegrin ou Pousse, il a été trop souvent cantonné aux seconds rôles. Mais y avait-il une place suffisante pour ces "tronches" dans le cinéma français ?


Fred Jay Walk 28/10/2010 21:09



Comparé aux autres "tronches" que tu cites, Bozzuffi était un vrai bon acteur, capable de tout jouer. Il était formidable en juge dans "LA GRANDE
BOURGEOISE", en petit frangin de Gabin dans "LE ROUGE EST MIS" entre autres.



claude 28/10/2010 18:07


Il faut aussi Lucky Luke dans le DA Daisy Town (1971).


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens