Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 08:09

« OÙ SONT PASSÉS LES MORGAN ? » est typique d’une catégorie de comédies U.S. qui se résument à leur « pitch ». Une fois les enjeux (laborieusement) établis, le scénario tombe brusquement en panne sèche et on attend patiemment le dénouement que, de toute façon, onMORGAN a déjà deviné depuis les premières minutes.

Très manifestement inspiré de l’excellent « LA VIE, L’AMOUR… LES VACHES », l’auteur-réalisateur envoie donc deux « bobos » new-yorkais témoins d’un meurtre dans un Wyoming demeuré tel quel depuis l'époque de la conquête de l'Ouest, un tueur lancé à leurs trousses. Le choc culturel est censé métamorphoser les tourtereaux, mais le scénario est si paresseux, les péripéties sont si parcimonieuses (rencontre avec un grizzly, rodéo où nos héros se cachent dans un costume de vachette, etc.), qu’on a la sensation que le film fait du sur-place et se contente d’aligner les engueulades et les réconciliations.

Si l’amusant Hugh Grant est égal à lui-même dans sa vieille routine de maladroit attendrissant et tête-à-claques, l’horripilante Sarah Jessica Parker accapare l’écran dans un numéro criard et strident. Sam Elliott et Mary Steenburgen n’arrivent pas à sauver les meubles dans des personnages unidimensionnels et on aperçoit ce bon vieux Wilford Brimley, qu’on n’avait pas vu depuis un moment.

De la comédie pasteurisée, sans aspérité, sans surprise, prétexte à cabotinage de stars en pilotage automatique, « OÙ SONT PASSÉS LES MORGAN ? », dont on peut – à l’extrême rigueur – sauver quelques bonnes réparties de Hugh Grant, ne laisse pas l’ombre d’un souvenir. Bon ou mauvais. L’équivalent en film d’une musique d’ascenseur…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans A LA FRONTIERE DE L'OUEST
commenter cet article

commentaires

lemmy 08/01/2011 11:31


Tu donnes envie. Même avant il aurait fallu me torturer pour voir ce film. Pourquoi te fais-tu du mal ? Je ne suis pas le seul à ne pas supporter Sarah Jessica Parker que je n'avais apprécié que
dans son second rôle de "L.A. Story", film avec Steve Martin.


Fred Jay Walk 08/01/2011 11:49



Honnêtement ? J'ai "accompagné" Mme Fred !


Et puis, il fait partie de mes "shame actors", j'aime bien Hugh Grant et ses grimaces. Mais elle... c'est vraiment pas possible ! On dirait un morphing entre Bette Midler et Madonna !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens