Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 09:56

Cela paraît difficile à croire, mais depuis mars dernier, Mario Girotti – plus connu sous le nom de Terence Hill – a 70 ans. C'est à dire qu'il est plus âgé que son partenaire Henry Fonda, quand ils tournèrent ensemble « MON NOM EST PERSONNE » ! Ainsi, le ludion au physique de playboy, yeux d’azur et dents blanches, a-t-il aujourd'hui l’âge d’être grand-père.

Terence Hill débuta très jeune en Italie, sous la direction de Dino Risi ou Vittorio de Sica, il joua un des soupirants de Claudia Cardinale dans « LE GUÉPARD », mais sa carrière ne semblait aller nulle part, jusqu'à ce qu'il apparaisse en lieutenant de cavalerie dans le western allemand « LE TRÉSOR DES MONTAGNES BLEUES », où figure également Klaus Kinski. Là, un déclic s’est produit, et le bellâtre au sourire benêt, à la gentillesse innée, s’est trouvé une niche. Exit Mario, hello Terence !

Il tourne encore trois ou quatre westerns germaniques, avant de retourner en Italie, pour « RITA NEL WEST », une comédie balourde avec la chanteuse Rita Pavone. Mais Terence Hill se cherche encore, et s’il tourne trois westerns, dans le rôle du chasseur de primes Cat Stevens (sic !) : « DIEU PARDONNE... MOI PAS », « LA COLLINE DES BOTTES » et « LES 4 DE L’AVE MARIA », il en est encore à singer les maniérismes de Clint Eastwood. Bronzé à outrance, cigarillo au bec, yeux plissés, il n’est qu’un pistolero parmi d’autres. Plus joli garçon, mais c'est tout. En 1968, on fait de lui un parfait sosie de Franco Nero, pour « DJANGO, PRÉPARE TON CERCUEIL », où il est quasiment impossible de le différencier de son modèle.

Le salut arrive deux ans plus tard, avec « ON L’APPELLE TRINITA », dans lequel Terence Hill se trouve enfin : dans ce personnage de SDF de l'Ouest, paresseux, faussement simplet, et d’une adresse diabolique avec un revolver, il crève l’écran, et forme un tandem extraordinairement populaire avec l’imposant Bud Spencer, qu'il avait déjà croisé dans les aventures de Cat Stevens. S’ensuivra un « ON CONTINUE À L’APPELER TRINITA », de même facture. Les films sont franchement moyens, mais les deux compères s’y imposent comme les Laurel & Hardy du western, et deviennent des superstars, ensemble ou même séparément.

Dans « EL MAGNIFICO », Hill joue un lord anglais, un « pied-tendre » débarquant dans l'Ouest. Sergio Leone qui haïssait les « TRINITA », engage Terence Hill sur sa production « MON NOM EST PERSONNE », où il confronte les clowneries infantiles de l’ersatz italien, à son modèle U.S., Henry Fonda himself. Mais ce n’est pas exactement le message qui finit par filtrer de ce film charmant. Le vieux pistolero est fatigué et corrompu, et n’hésite pas à tuer, alors que son « fan » italien est drôle, débordant de vie, et préfère ridiculiser son ennemi, en lui plantant un index entre les fesses, comme dans le dernier plan du film. Le succès est colossal ! Leone et Hill tentent de remettre le couvert avec « UN GÉNIE, DEUX ASSOCIÉS… UNE CLOCHE », mais le cœur n’y est déjà plus. Trinita a grillé ses cartouches...

Au début des années 90, Terence Hill, légèrement blanchi et l’œil un peu éteint, a l’idée saugrenue d’incarner… Lucky Luke ! Le temps de quelques films et d’une série TV tournée aux U.S.A., il en donne une interprétation bâtarde, avec un look proche des films de Leone (en plus propre), et un Jolly Jumper parlant en voix « off ». Guère convaincant. C'est même le moins que l’on puisse dire !

En 2009, il signore Girotti n’a pas dételé, puisqu’on annonce un « DOC WEST », qu'il réalise lui-même, un énième retour au Far West.
TERENCE HILL suite 

L’acteur a peut-être tourné énormément de navets, a contribué sans le vouloir à la chute du western européen, en y introduisant le gros comique qui tâche, mais il possède un don qui le rend pratiquement intouchable : celui de la sympathie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS WESTERN
commenter cet article

commentaires

lemmy 07/12/2010 22:39


ma vie vient de changer. Je suis un être objectif. Merde alors.


Duduchmann 07/12/2010 20:32


Vomir, si tu veux ^^


Fred Jay Walk 07/12/2010 21:00



Ah, mais... Je ne veux rien, moi.



Duduch 07/12/2010 20:06


Décidément, il y en a qui ne sont pas fait pour les articles.. encore moins quant il s'agit de cracher une telle subjectivité.


Fred Jay Walk 07/12/2010 20:19



"Cracher" ?



Corey 09/09/2010 11:44


Ses films…


Corey 09/09/2010 11:44


J'ai toujours entendu Terence Hill avec la voix de Dominique Paturel, mais je n'ai pas vu tous ces films.


claude 08/09/2010 18:02


Je cherche à déterminer quelle voix française a Terence Hill dans chacun de ses films, spécialement dans ses westerns.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Terence_Hill
Les 3 Trinita où il n'accompagne pas Bud Spencer. Je ne les possède pas.


Fred Jay Walk 08/09/2010 18:25



Je ne suis hélas, pas un spécialiste des v.f. et encore moins de Hill-Spencer. Donc, si un visiteur a les réponses, il est le bienvenu.



claude 13/01/2010 08:35


Lucky Luke sur RTL9 le 25 janvier vers 13h25


Tietie007 25/08/2009 23:41

Mon nom est personne reste un de mes westerns culte !

Fred Jay Walk 26/08/2009 08:25


Malgré ses imperfections, "MON NOM EST PERSONNE" demeure un western essentiel, ne serait-ce que parce qu'il confronte le western traditionnel incarné par Fonda, à son avatar
italien campé par Girotti/Hill, le tout imaginé par le père du western italien, Sergio Leone.


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens