Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 20:01

Tourné deux ans après le seul et unique « DJANGO » et pas par Sergio Corbucci, cette resucée qui a connu de multiples changements de titres, puise son inspiration un peu partout et sans complexe, de « POUR UNE POIGNÉE DE DOLLARS » (le passage à tabac du héros) au « BON, LA BRUTE, LE TRUAND » (les fausses pendaisons comme source de revenus), jusqu'à « COLORADO » (le politicien véreux) et bien sûr le film original avec son cimetière final, sa mitrailleuse dans le cercueil, etc.

L’aspect surnaturel est plutôt accentué ici : on voit clairement Django achevé de deux balles dans le corps au début du film, alors qu'il agonise et quand on le retrouve, il a complètement changé d’apparence (il est devenu un clone de Franco Nero, en fait !) et enterre son propre cercueil avec une croix marquée à son nom. Il va ensuite recruter une petite armée de morts-vivants, des hommes qu'il a sauvés du gibet pour mener sa vengeance.

« DJANGO PRÉPARE TON CERCUEIL » manque cruellement de moyens, de beaux décors, de figuration et le jeune Terence Hill, s’il ressemble comme deux gouttes d’eau à Nero, n’en possède nullement la présence à l’image. L’impassibilité et la froideur n’ont jamais été le fort de l’ex-Mario Girotti qui n’avait pas encore trouvé son personnage de cinéma et se contente d’une pâle imitation du vengeur mal rasé initié par Eastwood et repris par Nero et tant d’autres. À ses côtés, le méchant Horst Frank a une allure de nazi tête-à-claques et les seconds rôles ont peu d’épaisseur.

Fausse sequel, faux remake, le film fut rebaptisé « TRINITA, PRÉPARE TON CERCUEIL », pour d’évidentes raisons mercantiles, mais n’atteignit jamais la réputation du « DJANGO » millésimé ’66.

Partager cet article

Published by Fred Jay Walk - dans WESTERNS U.S. ET ITALIENS
commenter cet article

commentaires

lemmy 14/01/2013

Sortie en blu ray/dvd le 3 avril 2013 !

Kinskiklaus 14/01/2013

Malgré l'admiration que je porte à Terence Hill, il faut avouer que ce film est une catastrophe sur tous les points. Une curiosité à voir une fois, mais alors vraiment si on veut être pris par un
bon sommeil.

Marc Provencher 15/01/2013

« J'en connais qui doivent bénir Tarantino... »

Ah ça, au nombre de spaghetti westerns qui un jour ont été intitulés ou rebaptisés "Djando ceci ou cela" et qui menacent de ressortir dans les bacs, on va lui élever une statue, au petit Quentin !

Marc Provencher 15/01/2013

Ah ben zut, j'ai écorché son nom. C'est Django, pas Djando. Il en a d'ailleurs descendu pour moins que ça.

valcogne.over-blog.com 17/01/2013

S'ils sortent cette niaiserie en Blu Ray souhaitons qu'ils produisent de meilleurs films et nous offrent de belles surprises. S'ils n'obtempèrent pas, nous leur enverrons Ringo et Sartana pour leur
expliquer notre point de vue. Manaja n'est pas libre, désolé, il ne pourra se joindre à eux.

lemmy 17/01/2013

Je le prendrai avec joie et terencehillerie.

Valcogne, je me prendrai bien des petits Sartana en apéritif, je ne connais pas du tout cas films.

lemmy 17/01/2013

Quelqu'un ici a-t-il déjà un film de la série "Sartana" (avec G. Garko) ?

lemmy 18/01/2013

C'est vrai. Et WWW réclamait même un coffret Sartana ! Tant d'horreurs et d'abominations sont déjà sorties en dvd français, pourquoi pas ces Sartana en plus ?

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens