Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 18:00

CID (1)Récemment débarqué du tournage de « SPARTACUS » par Kirk Douglas, le réalisateur Anthony Mann s’est rattrapé avec « LE CID », une production Bronston tournée en CIDEspagne, avec des moyens considérables. Tourné dans la foulée de « BEN-HUR » ou des « VIKINGS », cet hyper-grandCID (3) spectacle manque d’un indéfinissable petit quelque chose pour les égaler.

Pourtant, tout semble y être, même Charlton Heston ! Mais il n’est pas toujours aisé de remplir trois heures de projection. Et le destin de ce noble espagnol qui s’allie avec les Maures, quitte à passer pour un traître, tue – tel un Hamlet – le père de sa promise et donne sa vie pour un roi minable et indigne, ne parvient pas à toucher vraiment. Car malgré de longues explications sur-dialoguées, des discours lyriques, on a un peu de mal à comprendre les motivations profondes du gaillard. Alors, parce que c'est Heston, on le suit dans son exil, on s’afflige quand Chimène lui fait la gueule, on se réjouit quand il passe ENFIN sa première nuit avec elle (d’autant que c'est Sophia Loren !) et on s’incline quand il part au combat déjà mort, attaché sur sa selle. Mais inexplicablement et pour être honnête… On s’en fiche !

La mise en scène est ample, la figuration bien dirigée, mais les décors font trop souvent carton-pâte et la BO de Miklós Rósza aurait tendance à filer la migraine au bout d’un moment. Sans compter un net déséquilibre dans la construction du scénario et/ou du montage, qui fait s’éterniser des séquences de batailles soporifiques et bâcle en de CID (2)frustrantes ellipses des moments qu’on aurait aimé voir développés.

Heston est comme un poisson dans l’eau, portant avec panache les armures et les postiches. Loren passe tout le film avec la larme à l’œil et en fait beaucoup dans le mélodrame emphatique. On ne peut pas dire que leur couple génère une folle sensualité. Seule surnage vraiment Geneviève Page, excellente en princesse dépravée et manipulatrice, véritable vipère en robe de soie. Herbert Lom joue bien sûr les fourbes envahisseurs basanés.

La richesse du CinémaScope, des paysages et des mouvements de foule permettent de suivre « LE CID » jusqu'au bout, mais il n’en restera pas moins le vilain petit canard de cette série de films d’époque de la fin des fifties et du début des sixties, sans qu’on puisse tout à fait s’expliquer pourquoi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DANIEL 27/12/2011 17:45

Et "La ciociara"ou elle donne la pleine mesure de son talent!Finalement sa période américaine ne lui a pas vraiment réussi,faute peut etre a des producteurs plus concentrés sur sa plastique que ses
talents dramaturges!C est bien dommage car face a Jean Gabin,par exemple,dans "Verdict",elle tient la route!!

Fred Jay Walk 27/12/2011 17:56



...Et en veuve sicilienne dans le méconnu "D'AMOUR ET DE SANG" ?



Julien Morvan 27/12/2011 14:47

Parce que c'est noël d'accord :) Mais rappelons nous aussi du formidable péplum LA CHUTE DE L'EMPIRE ROMAIN gâché là encore par Sophia Loren (et Stephen Boyd aussi ...). Dans LA COMTESSE DE HONG
KONG, elle n'est pas meilleure. Non décidément, Sophia, si jolie soit-elle, n'est pas dans mes actrices fétiches !

DANIEL 27/12/2011 11:48

Moi aussi j avais adoré...la première fois!"La très pénible Sophia Loren"..c est pas gentil,ah non c est pas gentil!C est vrai que dans ce genre de film les roles féminins sont assez insupportables
mais pour Sophia(oui je l appelle par son prénom,j ose tout)on fait un petit effort,un tout petit..c est les fetes!!

Fred Jay Walk 27/12/2011 12:16



Qui a été aussi formidable dans "UNE JOURNEE PARTICULIERE" a le droit d'être pénible si ça lui chante !



Julien Morvan 26/12/2011 18:19

Un film que j'avais adoré la première fois. Je l'ai revu il y a peu, et, effectivement, les excès de jeu de la très pénible Sophia Loren et la lenteur de certaines séquences gâchent un peu ce très
beau film, magnifié par une fin géniale (la charge sur la grande plage). Chuck Heston est très bon, comme d'habitude.

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens