Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 13:44

WALKEN (1)Débutant enfant dans des dramatiques TV ‘live’, danseur accompli, Christopher Walken est un des acteurs les plus singuliers du cinéma contemporain. Il fait sa marque de fabrique de l’ambiguïté et hante aussi bien des films d’auteur, des séries Z que d’improbables copros tels « LE GRAND PARDON 2 ». WALKEN (2)

On le remarque d’abord en voyou timide dans « LE GANG ANDERSON », en chercheur d’or dans « SHOOT THE SUN DOWN », en frère dérangé de « ANNIE HALL », en poète dans « NEXT STOP : GREENWICH VILLAGE », en binoclard des services secrets dans « MEURTRES EN CASCADE », avant qu’il n’éclate dans « VOYAGE AU BOUT DE L’ENFER » dans le rôle de Nick, ouvrier androgyne transformé par le Vietnam en spectre blafard et suicidaire, qui lui vaut l’Oscar. Ce succès personnel cantonne Walken dans la catégorie des ‘weirdos’ de tous poils. Cimino le réutilise en tueur angélique dans « LA PORTE DU PARADIS ». Walken joue le danseur de « TOUT L’OR DU CIEL », le mercenaire glacé dans « LES CHIENS DE GUERRE » un des rares films où il retrouve la grâce de son inoubliable Nick. Il est le chercheur obsédé de « BRAINSTORM », le superméchant aryen de « DANGEREUSEMENT VÔTRE », le médium abîmé de « DEAD ZONE » (un de ses rôles-phare), le truand infanticide de « COMME UN CHIEN ENRAGÉ » où il recule encore les frontières du glauque, le pervers vivant à Venise de « ÉTRANGE SÉDUCTION » où il fait carrément peur, l’escroc ringard de « HOMEBOY », le mercenaire de « McBAIN », le quidam enlevé par les aliens de « COMMUNION », le sergent fêlé de « BILOXI BLUES », le tueur impassible de « MILAGRO ».

WALKEN (3)

Christopher Walken apparaît parfois dans des rôles courts mais frappants : l’acteur qui se jette du toit dans un plan de « HOLLYWOOD MISTRESS », l’officier qui rapporte sa montre à Bruce Willis enfant dans un flash-back de « PULP FICTION », l’avocat de la pègre dans « TRUE ROMANCE » où il a un échange extraordinaire (« You got me in a vendetta kind of mood ») avec Dennis Hopper, le réalisateur grunge de « COUPLE DE STARS ». Il est saisissant en chevalier fantôme aux dents taillées en pointe dans « SLEEPY HOLLOW ».

Parmi ses plus fascinantes prestations : le gangster blafard de « KING OF NEW YORK » où WALKEN (4)l’acteur a de fulgurants traits de génie. Il retrouve plusieurs fois le réalisateur Abel Ferrara : en vampire dans « ADDICTION », en caïd névrosé dans « NOS FUNÉRAILLES », en manipulateur dans « NEW ROSE HOTEL ».

Walken tient le rôle de l’Ange Gabriel dans « PROPHECY » et ses deux sequels, d’un requin hollywoodien dans « SEARCH & DESTROY », il apparaît en producteur de disques dans « WAYNE’S WORLD 2 », en kidnappeur dans « MEURTRE EN SUSPENS », en infirme pervers dans « DERNIÈRES HEURES À DENVER », en porte-flingue balafré dans « DERNIER RECOURS », en ex-crack de la CIA dans « EXCESS BAGGAGE », en écrivain mondain dans « BASQUIAT », en ex-prédicateur dans « TOUCH », en dératiseur dans « LA SOURIS », en critique de théâtre gay dans « ILLUMINATA » (où il a une scène de séduction ahurissante !), en savant farfelu dans « PREMIÈRE SORTIE », en flic dans « AMOURS TROUBLES ». Il trouve des rôles inhabituellement longs et quasi normaux dans « LES OPPORTUNISTES », en braqueur semi-retraité et dans « AROUND THE BEND » en ex-junkie retrouvant sa famille. Il est nommé à l’Oscar pour son rôle de père loser émouvant dans « ARRÊTE-MOI, SI TU PEUX ! », mais enchaîne avec un rôle de bad guyWALKEN (5) dans « BIENVENUE DANS LA JUNGLE » et de SDF dans « ENVY ». Il est l’ancien patron de Denzel dans « MAN ON FIRE », la mari-robot dans « ET L'HOMME CRÉA LA FEMME », le conseiller dans « MAN OF THE YEAR ».

À noter que Walken a obtenu le premier rôle de « SEPTEMBER » de Woody Allen dans une version qu’on ne verra jamais, puisque l’auteur a intégralement retourné le film avec Sam Waterston dans le rôle tenu précédemment par Walken. Ce dernier retrouvera encore Woody, mais uniquement par la voix, en prêtant la sienne au cartoon « FOURMIZ » dans le WALKENrôle de l’officier aux ordres du général Mandibules.

Très actif au théâtre, jusque dans les eighties, Walken y a entre autres créé un « HAMLET » qui a fortement marqué les esprits.

Parmi ses apparitions les plus bizarres, notons l’ange de la mort dans un clip de Madonna et le privé du CD-ROM « RIPPER ».

À la TV, Walken est cambrioleur dans un « KOJAK », un prince dans le conte de fées « PUSS IN BOOTS », puis à contremploi, tient un rôle de fermier taciturne et sensible dans « SARAH, PLAIN AND TALL » puis « SKYLARK » et « WINTER’S END » et un agent du FBI dans « SCAM ». Il campe Marcus Cato dans « JULIUS CAESAR ». Walken est hilarant en danseur à l’accent français dans quelques « SATURDAY NIGHT LIVE » et apparaît dans son propre rôle dans « 30 ROCK ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS CULTE DE "WWW"
commenter cet article

commentaires

Julien Morvan 28/04/2011 18:38


J'ai eu la chance de le voir dans le ciné-club de l'Université de Rennes II il y a quelques semaines, sur grand écran donc, dans la version Director's Cut de Cimino. Un grand moment. Vivement le
Blu-ray effectivement.


Julien Morvan 28/04/2011 15:10


Il a le meilleur plan de LA PORTE DU PARADIS, quand il vient de tuer un immigré, et qu'on le voit partir au travers le trou qu'il vient de faire dans un drap.


Fred Jay Walk 28/04/2011 18:08



Plan magnifique, en effet. Vivement qu'il sorte en Blu-ray, celui-là ! 



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens