Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 10:05

À l’origine, « LA HORDE SAUVAGE » devait être interprété par Lee Marvin, avec Charles Bronson dans le rôle de son co-équipier, et produit par Kenneth Hyman, qui avait déjà signé « 12 SALOPARDS » avec les deux comédiens, et réalisé par Sam Peckinpah, qui avait découvert le scénario grâce à Marvin. Mais celui-ci se laissa tenter par les sirènes hollywoodiennes, et jugea qu'il était préférable pour lui de tourner une comédie musicale tirée d’un succès de Broadway – l’ineffable « LA KERMESSE DE L’OUEST » - plutôt qu’un western avec un réalisateur iconoclaste et incontrôlable comme « Bloody Sam ». Mal lui en prit…

Malgré tout, les deux hommes ont tout de même deux films à mettre à leur actif commun. Deux téléfilms, pour être précis : le premier est « MON PETIT CHOU » (sic !), un épisode de la série « ROUTE 66 », dans lequel Marvin joue l’impresario d’une chanteuse française, campée par Macha Méril, qui préfère la maltraiter, plutôt qu’avouer qu'il l’aime. Un sujet probablement inspiré par une de nos chanteuses « à voix » et son manager (la chanteuse se nomme Perrette Dijon !), dans lequel le grand Lee joue les braillards maladroits sans se fatiguer. Le second film est plus intéressant : produit par Dick Powell, « THE LOSERS » est un 52 minutes suivant quelques jours de la vie de deux glandeurs professionnels, Marvin et Keenan Wynn, frayant avec des méchants joueurs de poker et des évangélistes. La chanteuse Rosemary Clooney (tantine de George, who else ?) apparaît également, et c'est la première fois que Peckinpah utilise le ralenti qui deviendra sa marque de fabrique, même s’il s’en sert ici à des fins de comédie. Il s'essaie aussi aux arrêts sur image, bien moins heureux, et qu'il abandonnera d'ailleurs par la suite. Notons que Lee Marvin s'est fait la même dégaine que son réalisateur (photo à droite), ce que fera aussi Warren Oates dix ans plus tard.

« THE LOSERS » est une inoffensive pochade, qui fait penser à un film que tournera Marvin dix ans plus tard : « LES INDÉSIRABLES », et se situe dans l’œuvre du réalisateur, dans la mouvance de films comme « JUNIOR BONNER, LE DERNIER BAGARREUR » ou « CONVOI ».

On ne peut s’empêcher de repenser à ce qu’aurait pu être « LA HORDE SAUVAGE », avec son casting initial…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE LEE MARVIN
commenter cet article

commentaires

lemmy 02/03/2010 19:11


Je découvre cet article, que je n'avais pas encore lu alors que je le fréquente quotidiennement depuis quelques mois. Bravo pour ces recherches, j'ignorais tout de ça.


Mon Dieu, "La horde sauvage" avait été envisagée avec Bronson et Marvin ?! Aaarghhh ! C'est le plus terrible film inexistant dont j'ai jamais entendu parler. Mais je ne boude pas mon plaisir, "La
horde sauvage" est un des plus grands westerns qui soient ! Et sans ça, il n'y aurait jamais eu "la kermesse de l'ouest"... :-(


Fred Jay Walk 02/03/2010 19:48


Je rougis.

Mais bon... Si "LA KERMESSE DE L'OUEST" n'avait pas existé, je crois que l'espèce humaine s'en serait remise.


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens