Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 16:37

Un drôle de film hybride, à la fois série B américaine par son réalisateur (l'acteur Vic Morrow, qui fut remercié après une semaine de tournage) et sa vedette, et spaghetti western, par son producteur Dino de Laurentiis, ses décors (on retrouve le village de "POUR UNE POIGNEE DE DOLLARS") et ses acteurs de second plan.
"UN NOMME SLEDGE", souffre d'un scénario maladroitement bâti en trois actes distincts, presque indépendants les uns des autres, d'un dialogue d'une platitude inouïe ("Avant de te rencontrer, je croyais que quelque chose clochait chez moi", roucoule Ria la prostituée frigide, "Et puis tu es venu..."), et de séquences de fusillade évoquant les spectacles pour touristes, dans les villages western d'Arizona.
James Garner, acteur si à l'aise dans la comédie et l'autodérision (la série, puis le film "MAVERICK"), est beaucoup moins convaincant, quand il joue les durs, comme ici, où sa grosse moustache, sa démarche chaloupée et son air chafouin, desservent un héros déjà bien quelconque. A ses côtés, des seconds couteaux connus comme Claude Akins, Dennis Weaver ("DUEL") ou John Marley(insupportable !) grimacent à loisir, tandis que débute discrètement le futur sex symbol transalpin Laura "MALICIA" Antonelli.
Peu de choses à mettre à l'actif de ce film bâtard donc, surtout pas l'horrible musique. A côté, l'autre chasse au coffre plein d'or, "LA CARAVANE DE FEU" passerait presque pour un classique !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc Provencher 31/07/2012 21:17

Oh ! C'est avec Laura Antonelli ! Oh !

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens