Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 18:15

On s’en doute bien, les vedettes n’effectuent pas toutes leurs cascades elles-mêmes. Elles n’en sont pas toujours capables et de plus, les assurances le leur interdisent fréquemment. Le truc est alors de trouver des doublures pour prendre des risques à leur place et si possible, le moins identifiables possible. Le but est de préserver la « magie » et de valoriser les stars.

La rapidité entre en jeu : vitesse de mouvement, vivacité du montage, plus le fait que les cascadeurs sont habitués à dissimuler leur visage pendant qu'ils sont filmés. Enfin – presque tous !

Dans « PROTECTION RAPPROCHÉE », par exemple, c'est un festival de cascadeurs parfaitement reconnaissables, absolument pas ressemblants aux acteurs qu'ils sont censés doubler. Ainsi, ce jeune homme brun à moto, qui se laisse tomber de son engin pour éviter une roquette, qui est-il, d'après vous ?

DOUBLE CB

C'est Charles Bronson, voyons ! Quoi ? C'est pourtant aveuglant, non ? Et ce n’est qu’une des nombreuses « bourdes » de ce film qui n’avait pas besoin de ça pour être catastrophique…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc Provencher 06/10/2012 19:50

Cher Dino, tu as presque mis dans le mille: «J'ai déjà dit le défaut que je trouve à certaines de ses productions, à savoir un scénario qui parfois pourrait s'écrire sur un reçu de carte
bleue.»

Défaut fatal !

Moi, je suis plutôt pour Besson producteur, parce que je suis du principe 'no money, no candy'. Le cinéma, y compris le très grand cinéma, se fait avec de l'argent. Ainsi, si la Toho n'avait pas
produit 'Godzilla' en 1954, pouvait-elle assurer la même année le financement pharaonique des 'Sept samouraïs' (qui s'est révélé rentable aussi, mais sur le plus long terme) ? Poser la question,
c'est y répondre. (Et côté artistique, voici en passant le versatile Takashi Shimura, star des deux films !)

De même, le formidable producteur Franco Cristaldi aurait-il pu investir une petite fortune dans le très risqué 'Salvatore Giuliano' (1961) s'il n'avait été assis sur une véritable MONTAGNE de fric
grâce au 'Pigeon' (1958) et au sequel du 'Pigeon' (Hold-up à la milanaise, 1960) ? Encore là, poser la question, c'est y répondre.

Le regretté Claude Berri pouvait-il investir dans la production du sympathique, de l'excellent mais commercialement risqué 'La Graine et le mulet' (2008) sans la montagne de fric des 'Ch'tis' (2008
itou) ?

Il en va de même pour Besson producteur : sans le fric des 'Taxi', pas de fric pour 'La Turbulence des fluides'. No money, no candy.

MAIS - et c'est un sacré gros MAIS - Luc Besson producteur s'obstine à être le SCÉNARISTE des films qu'il produit, et c'est ce qui gâche tout. C'est la première de deux choses que M. Besson a en
commun avec les 'Cahiers du cinéma' dont il se croit si différent: 1) il caresse sa propre version de "l'auteur complet" (être producteur et scénariste à la fois) et 2) il n'a aucun humour.

C'est mon cri du coeur à Luc Besson, depuis des années: "Mais qu'est-ce que tu fous ? Engage des scénaristes, bon sang ! Non mais vas-tu engager des scénaristes !!" Mais non, pas moyen: il se prend
pour un scénariste, ce qu'il n'est pas, et donc gâche tout. Et je me répète parce que je trouve ça amusant: de même 'Les Cahiers' (ma bête noire) s'extasient à chaque fois ou presque que le
réalisateur est aussi son propre scénariste alors que c'est si souvent une erreur (car le cinéma est un art collectif), de même Luc Besson en s'imposant comme scénariste sur les films dont il est
producteur.

J'en ai vu, des 'Transporteurs' et des 'Taxi'. Et comme un rien m'amuse, ça peut aller à la rigueur, mais combien ces films auraient pu être bons - et même plus rentables, qqui sait - s'ils avaient
eu UN VRAI SCÉNARISTE !

Franco Cristaldi, lui, s'il pouvait à la rigueur s'impliquer dans le processus artistique (avec le succès que l'on sait: la version courte de 'Cinema Paradiso' est un chef d'oeuvre du cinéma
populaire, de loin meilleur que la version longue que voulait son réalisateur Tornatore), lui il engageait des scénaristes, bon sang ! Age-Scarpelli pour 'Le Pigeon', Suso Cecchi d'Amico pour
'Giuliano'... Il y en avait alors toute une armée.

De même, imagine-t-on un producteur exécutif de la Toho ou de la Shochiku s'improvisant scénariste sur un coin de table ? Évidemment non ! Si jamais un producteur avait tenté ce coup-là, disons sur
le tournage d'un film de sabre, aussitôt dans le silence on aurait entendu un petit 'Clic', puis Toshirô Mifune, Raizo Ichikawa ou Tatsuya Nakadai aurait dégainé son (heureusement faux) sabre et le
collant sous la gorge du malheureux producteur: «Mais qu'est-ce que tu fous ? Engage des scénaristes, bon sang ! Non mais vas-tu engager des scénaristes !!»

Dino Barran 06/10/2012 17:34

Cher Lemmy, je ne sais pas si tu es ironique dans ton parallèle Besson/Cannon.
Si c'est le cas je te trouve injuste.
J'ai déjà dit le défaut que je trouve à certaines de ses productions, à savoir un scénario qui parfois pourrait s'écrire sur un reçu de carte bleue.
Cela étant Besson a l'immense mérite d'avoir produit des films aussi divers que LÉON, TAKEN, TROIS ENTERREMENTS ou LUNE FROIDE. Du film d'auteur au blockbuster. Il a l'immense mérite d'avoir réussi
sur le marché américain, ce qui n'est pas à la portée du premier cinéaste français venu. Il a l'immense mérite d'être un entrepreneur du cinéma. Il a l'immense mérite de s'être lancé dans le projet
fou de la Cité du Cinéma. (Remarquons au passage que Mme Filipetti, ministre de la culture, en a boycotté l'inauguration pour des raisons idéologiques, ce qui en dit long sur son sectarisme.)
Donc je dis : chapeau bas, Luc !

Fred Jay Walk 06/10/2012 17:59



Je salue aussi l'entrepreneur, Dino, mais je ne me ferai jamais à son style de films. Tant pis pour moi !



DANIEL 05/10/2012 11:13

On est d accord!

lemmy 04/10/2012 22:10

Je parle bien de "Taken 2" que je n'aime pas car il est mauvais dans sa forme et son fond, pas du premier qui à côté du deux fait figure de "Citizen Kane", c'est dire. Le premier, je le trouve
drôle car outrancier.

Neeson fait lui-même les combats mais pas ses cascades ; il dit lui-même que ce n'est pas son métier et que son cascadeur attitré est un ami proche. J'ai vu une featurette sur les cascades de Taken
2, présentée par Neeson, montrant clairement sa doublure cascade pour ce qui est périlleux (sauts etc.). Aucun assureur de film n'accepterait que Neeson s'égratigne pendant un tournage et ne le
bloque, ce qu'a fait Downey Jr récemment pendant le tournage d'Iron Man 3, suspendant sa participation pendant quelques semaines.

On peut remercier Besson de faire revivre les heures glorieuses de la Cannon.

DANIEL 04/10/2012 21:19

Assez surpris par le commentaire de Lemmy sur "Taken"!Alors que l on est très complaisant sur les "oeuvres" de Seagal,Statham et autres,du coup on trouve grotesque une production francaise tournée
a l américaine avec un acteur qui depuis longtemps a fait ses preuves.A son sujet,je maintiens qu il ne fut pas doublé dans les combats au corps a corps(pour le reste probable que si)et ce
évidemment dans le premier volet qui,bien entendu,n est pas un chef d oeuvre et n est jamais cité en tant que tel par aucun commentaire.Je défends ce film d action car j ai vu bien pire en
grotesque dans nombre de superproductions américaines mais je crois que le seul nom de Besson rend certains hermétiques a tout ce qui peut venir de lui..a tort ou a raison..John Wayne a bien été
cascadeur a ses débuts avant de connaitre la gloire,dans une scène d un de ses grands films(La prisonnière du désert ou Le fils du désert,je ne sais plus)qui se déroule dans un saloon il a tenu a
ce que ses quatres doublures(pour le meme film)soient a ses cotés pour les remercier de leur travail!Aussi immense acteur soit il,il faut remettre les choses a leurs places et c est pourquoi je ne
considère pas Wayne comme un acteur faisant ses propres cascades au contraire des autres noms cités dans les comms...

Kinskiklaus 04/10/2012 18:42

lemmy, malheureusement j'ai revendu le livre de Joe Hamman que je mentionnais. Mais tu peux le trouver aux alentours de vingt bonbons sur Pricemini...Je te le conseille vivement et sincèrement. Un
beau témoignage d'une sacrée époque, ou l'histoire d'un homme qui est parvenu à atteindre ses rêves de gosse.

lemmy 04/10/2012 18:28

Taken 2 : film de merde. Plein - Je vais d'ailleurs l'écrire dans le post Liam Neeson. J'y tiens.

Kinskiklaus : J'aimerais beaucoup lire ce bouquin de Joe Hamman !

Kinskiklaus 01/10/2012 23:46

Alors là lemmy, que tu cites dans ton commentaire Joe Hamman m'emplit de joie. Un pionnier du western français si oublié de nos jours. J'avais lu son ouvrage "DU FAR WEST A MONTMARTRE" préfacé par
Cocteau. Un bijou.

lemmy 01/10/2012 21:10

"A l'aveugle" est un des films les plus grotesques que j'ai pu voir, comme quoi de bons acteurs ne font pas un bon film. Les productions Besson en sont la preuve. Alors quand en plus les acteurs
sont mauvais... Mais le côté décomplexé de la chose peut avoir son charme : Neeson dézinguant un émir arabe voulant violer de jeunes vierges sur une péniche en plein Paris, ça a son charme.

Neeson est doublé, j'ai un copain qui a été sa doublure "dos" ;-) pour quelques plans de "Taken 2".

Et dans les cascadeurs/acteurs, le plus grand de tous - et le plus furieux - fut Buster Keaton. Et chez les français, il y avait des fous furieux inconscients au temps du muet dans les westerns
camarguais de Jean Durand d'avant la première guerre, dont principalement Joe Hamman, le premier et plus grand acteur de western français, qui mériterait bien son article.

Sinon, rien en vaut un bourre-pif de Wayne !! Lui aussi était un grand cascadeur et avec Yakima Cannutt, ils ont révolutionné l'art de la représentation de la bagarre à l'écran.

Corey 01/10/2012 12:08

Merci Dino !

Dino Barran 30/09/2012 11:34

C'est le problème récurrent de Luc Besson.
Parfois ça marche, quand la virtuosité de la mise en scène fait oublier le reste; exemple TAKEN ou la série des TRANSPORTEURS, qui ont connu un succès public considérable. Bien souvent cependant ça
ne marche pas : FROM PARIS WITH LOVE ou plus récemment À L'AVEUGLE. D'où les déboires financiers d'Europacorp. Souhaitons que Besson prenne la mesure de ces erreurs et qu'il se décide à investir
dans l'écriture de ses scénarios, à l'image de ce que réussit CANAL avec ses séries MAFFIOSA, ENGRENAGES et BRAQUO.
A part ça je suis heureux de saluer Corey, dont les posts se faisaient rares ces derniers temps sur www !

valcogne.over-blog.com 29/09/2012 22:55

Il est possible que Liam Neeson se batte bien dans Taken, je l'ai regardé suite aux conseils d'un connaisseur et revu plus tard: rien d'inoubliable, désolé. Thème rebattu, fille insipide, Paris mal
filmé, je ne vois pas où est le chef d'oeuvre...

Fred Jay Walk 30/09/2012 08:59



Il y avait le potentiel pour un super thriller, mais l'écriture est tellement simpliste et linéaire...



Corey 29/09/2012 22:36

Et Gil Delamare, le modèle de Belmondo. Jean Marais se débrouillait pas mal non plus…

Corey 29/09/2012 22:34

On dérive un peu, mais Taken, quel grand film de genre… Et si Neeson fait effectivement tous ses combats, alors chapeau, surtout à son âge !

Dino Barran 29/09/2012 16:37

Elborak a cité Belmondo. Mais n'oublions pas Jean Marais, qui l'avait précédé dans les cascades sans doublure.
Un peu plus tôt, il y avait eu Roland Toutain, acteur/cascadeur particulièrement casse-cou qui a notamment tourné avec Delannoy, L'Herbier, Abel Gance et Renoir. Mais je vous parle d'un temps que
les moins de soixante-dix ans ne peuvent pas connaître.

DANIEL 29/09/2012 14:37

Bon,je ne vais pas faire une thèse la dessus mais si tu regardes bien,tous les coups sont extrèmements bien placés,aucune fioritures,pour que le combat soit le plus bref possible;Neeson a
magnifiquement appris ses leçons!J ai bien aimé "Taken"(Neeson aurait fait un magnifique "Justicier")mais j ai un peu peur de "Taken 2",peur surtout de la surenchère;peut etre l a tu
vu,kinskiklaus,et dans ce cas je serais interessé par ton avis..Sinon,pour clore le débat sur l art du combat au cinéma,"Lemmy" nous dirait surement:"On pourra faire tout ce qu on veut,rien ne sera
plus efficace qu un bon bourre pif administré par John Wayne"!

Kinskiklaus 29/09/2012 12:51

Je me suis mal exprimé DANIEL. Ce qui me pose problème, c'est la rapidité de la caméra, le montage épileptique. Il donne des coups, frappe à tout va, mais au final, on ne distingue rien de la
scène. Il pourrait être en train de préparer un sandwich que l'on ne s'en rendrait pas compte. Et ces montages épileptiques deviennent trop récurrents dans le cinéma d'aujourd'hui. Pour TAKEN, le
film se regarde puis s'oublie aussi sec. Une production Besson quoi. Et encore une fois, ce n'est que mon avis personnel.

DANIEL 29/09/2012 11:42

C est le principe meme du klose combat tout comme le krav maga,art martial israélien qui apprend le combat en situation réelle ou rapidité et efficacité sont les mots d ordre:frapper ou ça fait mal
vite et bien loin des ballets d autres arts martiaux!Neeson a été entrainé par un agent des services spéciaux et,au point de vue cinéma,on peut comparer sa technique a celle de Tom Cruise dans
"Collatéral".Ce qui donne,a mon avis,le coté crédible du personnage(joué par un Norris,"Taken" serait une série Z).A titre de comparaison,toutes les poursuites automobiles du cinéma sont plus
spectaculaires que celle de "Bullitt" mais aucune n est aussi crédible tout comme les films d arts martiaux d aujourd hui par rapport aux combats au corps a corps d un Bruce Lee dont je rappelle
que certaines scènes sont montrées au ralenti parce que Lee éffectuait ses scènes trop rapidement pour la caméra!Après c est une question de gout,crédibilité ou esbrouffe spectaculaire!La scène de
moto de "La grande évasion",peu spectaculaire en soi,reste la scène mythique en deux roues motorisées de l histoire du cinéma,comme quoi...Mais bien sur,kinskiklaus,tout cela reste du cinéma et
"Taken",c est pas trop mal,non??

Kinskiklaus 28/09/2012 22:10

Désaccord avec toi DANIEL à propos des bagarres de Liam Neeson dans TAKEN. Les scènes de combat sont filmés à une telle rapidité que c'est simple: on ne voit absolument rien.

DANIEL 28/09/2012 21:28

Si Elborak cite Belmondo,a juste titre,moi je citerais McQueen mais chacun,y compris Mifune,ont leur leur propre style et plus recemment Liam Neeson dont les combats au corps a corps,sans
doublure,sont assez impressionnants dans "Taken"!Un mix de tous ces acteurs pourrait etre Jackie Chan plus cascadeur que comédien mais toujours impressionnant.Les cascadeurs qui doublent Mel Gibson
dans "L arme fatale" sont assez voyants aussi..Et comment oublier notre ami Robert Conrad qui a cessé de faire ses propres cascades après une conversation avec Peter Falk qui disait en gros"Tes
fans te demanderont tout sauf de te tuer,alors pourquoi tu insistes?Et Guy Williams dans "Zorro",maitre escrimeur et grand cavalier,dont les épées n étaient pas mouchetées lors des duels;inutile de
préciser que c était aussi le cas de ses adversaires!Bref chacun son genre et tous a complimenter!!

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens