Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 16:46

SHOTGUN (1)D’abord et avant tout (et comme souvent !) un grand bravo au titre français : « AMOUR, FLEUVE SAUVAGE » ! Celui-là va être difficile à surpasser dans la ringardise et le hors-sujet. Il fallait y penser, quand même…

« SHOTGUN » donc, est un petit western de série B dont le scénario (coécrit par l’acteur Rory Calhoun) rappelle ceux de certains Boetticher : une chasse à l'homme motivée par laSHOTGUN vengeance où le héros se retrouve flanqué d’une femme et d’un chasseur de primes ami-rival. Mais Lesley Selander n’est pas le grand ‘Budd’ et ce film est d’une platitude SHOTGUN (2)infernale. Les péripéties sont d’une mollesse désolante, le dialogue est d’une faiblesse insigne et les acteurs sont d’un ennui colossal. Même Sterling Hayden, qui venait pourtant d’être magistral dans « JOHNNY GUITAR » l’année précédente, semble absent, dégageant le même cynisme maussade qu’un Mitchum, l’humour en moins. Il traîne sa grande carcasse efflanquée, visiblement pressé d’en finir. À sa décharge, il faut reconnaître que sa partenaire Yvonne De Carlo, boudinée dans un disgracieux pantalon, est décourageante et que son jeu SHOTGUN (3)appliqué tape rapidement sur les nerfs. Quant à Zachary Scott, il confirme qu'il fut bien un des ‘bad guys’ les moins charismatiques et mémorables du western des fifties.

Tout cela évidemment, n’incite pas à l’indulgence. Mais on peut tout de même retenir de beaux paysages et quelques ‘gimmicks’ efficaces, comme une ou deux tortures apaches plutôt rigolotes (dont une très tirée par les cheveux, impliquant du cuir qui rétrécit au soleil et un serpent à sonnette !) ainsi qu’une sorte de tournoi au fusil de chasse à la fin, qui justifie le titre, même s’il est complètement aberrant.

Le genre de « redécouverte » inutile donc, à moins d’être un addict complétiste du grand Sterling, ce qui après tout est tout à fait honorable et justifierait la vision de cette petite chose.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans WESTERNS U.S. ET ITALIENS
commenter cet article

commentaires

Seb 12/03/2013 17:40

Hahaha ! Que veux-tu, la belle Yvonne a le don de rendre son public indulgent. :0125:
Mais sérieusement Fred, revois-le un jour. Même si c'est dans 10 ans. Tu vois que tu es capable d'aimer Selander (ta critique de War Paint :0101: ) !

Fred Jay Walk 12/03/2013 19:32



Ce qui te prouve ma bonne foi ! Rendez-vous dans dix ans...



Seb 11/03/2013 18:09

On ne peut plus PAS d'accord avec toi pour le coup, Fred ! J'ai trouvé qu'il s'agissait d'un très bon petit western de série B, avec de chouettes péripéties, des bagarres bien violentes et un
sadisme parfois surprenant, de beaux paysages et une Yvonne De Carlo resplendissante (le reflet dans l'eau Fred, quand même, tu me diras pas :D) Bref, malgré un final qui tranche un peu
maladroitement avec le reste, je ne me suis pas ennuyé une seconde.

Fred Jay Walk 11/03/2013 18:58



Je sens qu'Yvonne a obscurci ton jugement, Seb...


Ceci dit, j'aurais du mal à argumenter avec toi : j'ai déjà aux 3/4 oublié ce film !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens