Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 07:45

R.G. Armstrong vient de mourir à 95 ans, décidément un mauvais âge, cette année !

Second rôle des sixties, que ses petits yeux méfiants et sa carrure de bûcheron cantonnent aux rôles de brutes épaisses. Il est le shérif intolérant de « L’HOMME À LA PEAU DE SERPENT », le fermier spolié de « EL DORADO », un trafiquant sans scrupule dans « BOOTLEGGERS », un homme de main abruti dans « MON NOM EST PERSONNE », l’entraîneur de foot dans « LE CIEL PEUT ATTENDRE ». On le voit déchaîné en propriétaire du gymnase de « STAY HUNGRY » où il porte un toupet monstrueux.

ARMSTRONG

Sam Peckinpah l’utilise trois fois dans le même emploi de bigot despotique : dans « COUPS DE FEU DANS LA SIERRA » où il est le père de l’héroïne, « MAJOR DUNDEE » en prêcheur bagarreur et « PAT GARRETT & BILLY THE KID » où il est le shérif adjoint fanatique, que Billy abat avec un fusil bourré de pièces de monnaie. À noter que James Coburn son autre partenaire dans ce film, raconte qu’il n’a échappé à la paralysie que grâce aux dons de kiné et au dévouement d’Armstrong, venu le masser tous les jours pendant des années.

R.G. Armstrong reparaît inchangé en sergent dans « MESSE NOIRE », en garagiste dans « 200.000 $ EN CAVALE », en agent du gouvernement dans « REDS », en flic dans « HAMMETT », en général qui enrôle Schwarzie dans « PREDATOR » et couvert de latex dans le rôle de l’affreux ‘Pruneface’ dans « DICK TRACY ».

À la TV, il est capitaine de police dans la série « T.H.E. CAT », un vieil ermite mystérieux dans « MILLENNIUM ». R.I.P.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article

commentaires

lemmy 29/07/2012 19:45

Oui, RIP. Je l'ai récemment revu avec joie dans "Mon nom est personne" ! Merci pour l'anecdote avec Coburn.

Kinskiklaus 29/07/2012 12:55

L'article LES MAL-AIMES DE "WWW" ultra commenté à juste titre fait que personne n'a déposé un commentaire sur la disparition de R.G Armstrong qui dans mon coeur a laissé davantage de traces que
tous les Armstrong cycliste, trompettiste ou encore cosmonaute réunis. Un excellent second rôle, formidablement employé par Peckinpah. Décidément, les dernières bonnes gueules du cinéma ont une
dent contre l'année 2012. Merci pour cet hommage!

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens