Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 08:07

CRAWLSPACE (1)Puisque c'est l’anniversaire de Klaus Kinski, comment ne pas revenir sur un film totalement inconnu, mais qui résume à la fois ce qu'il y a de pire et de plus drôle dans sa carrière en CRAWLSPACEdent de scie ? Nous avions déjà donné un aperçu de « FOU À TUER » en citant sa séquence la plus inouïe, mais il est toujours bon de revenir aux vraies valeurs.

Cette petite production américaine offre à Kinski un rôle taillé sur-mesure de fils de nazi exilé aux U.S.A., où il gère un immeuble. Doucereux et serviable, il passe en fait son temps à ramper dans les conduits d’aération pour mater les jeunes filles prenant leurCRAWLSPACE (2) douche et (accessoirement) les assassiner de temps en temps. Pour ce qui est de ses hobbies, « Karl Gunther » s’est installé un petit camp de la mort dans son grenier, avec une déportée enfermée dans une cage qu'il torture à loisir, en se projetant de vieux films des années hitlériennes.

Oui, « FOU À TUER » dépasse l’entendement ! Et le personnage de Kinski est une sorte de concentré de Klaus : il faut l’avoir vu se brûler délibérément la main au feu de sa cuisinière, ou jouer à la roulette russe entre deux meurtres : « Dommage » murmure-t-il chaque fois qu'il se loupe. Sans oublier son exaltation orgasmique quand il se déguise en nazi barbouillé de rouge à lèvres, devant ses vieux films Super8. C'est en fait un film de monstre sans monstre, sans F/X : Kinski se suffisant amplement à lui-même.

Monument de mauvais goût, au budget tellement riquiqui que le petit nombre de plans donne la sensation que le film dure deux fois sa (pourtant courte) longueur, « FOU À TUER » n’est en fait qu’un écrin-hommage à sa vedette, visiblement écrit par un fan. CRAWLSPACE (3)Dans un casting d’inconnu(e)s qui heureusement le sont restées, on reconnaît Talia Balsam, fille du célèbre second rôle Martin.

En 1999, le réalisateur David Schmoeller monta un court-métrage de 9 minutes intitulé « PLEASE KILL MR KINSKI », sur ses déboires avec l’irascible Polonais. Il paraît qu’on y assiste à quelques crises d’hystérie mémorables sur le plateau. Le supplément rêvé pour une réédition de ce nanar que tout amateur de Kinski se doit de posséder.

 

À NOTER : le film est sorti en zone 1 dans la collection « MIDNITE MOVIES » en double-programme avec « THE ATTIC », un suspense freudien avec Ray Milland et Carrie Snodgress. Sous-titrés en Français !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE KLAUS KINSKI
commenter cet article

commentaires

lemmy 20/10/2010 21:00


Es-tu en train de dire que c'est le film-somme de Kinski ? Est-ce son "Gran Torino" ou son "Harry Brown" ? Ou son "Family of cops" ? Ou son "Paganini" , :-)

Bien tentant en tout cas, surtout avec le court-métrage dont tu parles.


Fred Jay Walk 20/10/2010 21:39



Disons que c'est le mieux du pire. Indispensable et irregardable à la fois. Du pur KK, quoi !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens