Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 06:18

ALLEZ COUCHEROn ne va quand même pas faire la fine bouche devant une comédie signée Howard Hawks avec Cary Grant en vedette, si ? Un peu... Un tout petit peu ! « ALLEZ COUCHER AILLEURS ! » (oui, le titre français est archi-nul) est finalement assez typique du style du réalisateur. Cela a beau être une comédie sentimentale, on y retrouve son goût du scénario relâché et déconstruit, parfois proche du ‘road movie’, des répliques qui fusent et deALLEZ COUCHER (1) l’absence de sentimentalisme. Les personnages sont des durs-à-cuire râleurs, pénibles, de mauvaise foi, ils se chamaillent sans arrêt. Ce petit jeu, situé dans l’Allemagne de l’après-guerre, dure très longtemps et finit par lasser l’intérêt. Ce n’est que dans le dernier quart, que le thème se fait vraiment jour : Hawks s’amuse subitement à démolir la mythologie du mâle américain, en faisant de son officier (bon d'accord, Grant joue un… français, mais ça reste Cary Grant et il joue sans le moindre accent !), une « épouse de guerre ».

C'est un peu tiré par les cheveux, compliqué à mettre en place, mais pour suivre sa femme officier dans l’U.S. Army, Cary doit finalement se travestir en femme et renoncer à ce qui fait de lui un homme. Faire subir cette « infamie » à un des grands séducteurs hollywoodiens ajoute bien sûr une certaine saveur au propos.

Si le couple antagoniste formé par Grant et Ann Sheridan fonctionne très bien et si leur complicité crève l’écran, on peut se montrer moins enthousiaste pour la lenteur du récit, son manque de consistance, pour la lourdeur de certains gags plus ou moins scabreux.

On sourit quelques fois, on rit très peu et on se surprend à regarder sa montre, tant tout le monde prend son temps et paraît bien s’amuser entre potes. À voir donc, essentiellement pour les dernières séquences où Cary Grant déguisé en femme avec sa perruque taillée dans la queue d’un cheval, s’en donne à cœur-joie dans le cabotinage en roue-libre, un art qu'il maîtrise à merveille. À part cela, effectivement, on a plutôt envie d’aller coucher ailleurs…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE CARY GRANT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens