Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 07:56

QUIGLEY (1)« MR QUIGLEY, L’AUSTRALIEN » fait partie de cette catégorie de film dont on se méfie a priori, que rien dans le sujet ou le casting n’incite vraiment à voir, et qui (parfois) recèle de divines surprises.

QUIGLEYEngagé par un rancher australien, un cowboy américain fait le voyage pour s’apercevoir qu'il a été convoqué pour une seule raison : utiliser ses dons de tireur d’élite sur les aborigènes. Autrement dit – et c'est là que le scénario devient subversif – il est importé comme spécialiste du génocide organisé ! Heureusement, Quigley est le héros du film, il est incarné parQUIGLEY (3) le sympathique Tom Selleck et il prendra la défense des malheureux.

Simon Wincer signe un western extrêmement original dans son fond et même sa forme, dont aucune péripétie n’est attendue et qui mixe allègrement des éléments de pure comédie et des fulgurances tragiques. Tout particulièrement dans le personnage de Laura San Giacomo, une « folle » attachante hantée par la mort de son bébé, ou dans le massacre des indigènes assez choquant.

À la fois très terre-à-terre et héroïque, Selleck fait preuve d’un beau charisme à l’écran et QUIGLEY (2)ses séquences d’action sont tout à fait convaincantes. À se demander s’il n’aurait pas fait un excellent Indiana Jones, finalement ! Et il y a Alan Rickman, haïssable à souhait en propriétaire du cru, fasciné par l’Amérique et sa violence.

Très joliment photographié mais sans chichi inutile, très bien écrit, « QUIGLEY » exporte les recettes du western au bout du monde et les exploite avec intelligence et acuité. Le duel final entre Quigley et Rickman et ses hommes est un régal d’ironie, tout comme l’arrivée des troupes anglaises et l’irruption des « natives » surgis de nulle part comme des spectres issus du désert.

En un mot comme en cent, une très très belle surprise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans WESTERNS U.S. ET ITALIENS
commenter cet article

commentaires

lemmy 14/05/2010 14:03


Je suis content que tu aies apprécié cet excelelnt western atypique et méconnu que j'avais eu la chance de voir au cinéma. Selleck y est imposant de charisme et d'apparente nonchalance. Dommage
qu'il n'ait pas plus percé au ciné. En tout cas, c'est là son meilleur film, à mon humble avis et selon mon goût personnel. Il aurait été un formidable Indiana. Alan Rickman, comme à son habitude,
est énorme.


Fred Jay Walk 14/05/2010 14:07



On est d'accord.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens