Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 09:55

NOON 3 DVDComme nous l’a signalé notre ami ‘Lemmy’ sur un commentaire, « C'EST ARRIVÉ… ENTRE MIDI ET TROIS HEURES », un des films les plus atypiques de la filmo de Charles Bronson, va sortir en DVD NOON 3 DVD (1)chez nous.

Édité par Sidonis, le film sort le 11 juillet prochain. Invisible depuis l’époque de la VHS, hormis quelques passages sur le câble et une (belle) édition japonaise sortie il y a quelques années, ce faux western très en avance sur son époque NOON 3 2devrait être aujourd'hui parfaitement d’actualité.

L’auteur, le dramaturge Frank Gilroy, s’attaque au pouvoir déformant des médias, aux créateurs de mythes, à la manip généralisée, au travers d’une historiette apparemment banale et mièvre. Ou comment l’aventure plutôt minable d’une jeune veuve et d’un hors-la-loi chaud-lapin se transforme en épopée amoureuse digne de « AUTANT EN EMPORTE LE VENT », jusqu'à totalement occulter la réalité.

C'est un des rôles les plus drôles et les plus bavards de Bronson, qui est doublé par Marcel Bozzuffi dans la v.f., alors que les deux acteurs venaient d’être partenaires dans « CHINO » deux ans plus tôt.

Espérons que cette ressortie inespérée redorera le blason de ce petit bijou injustement oublié.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 09:49

BLUE CHARLEYCharles Bronson n’est pas une vedette très représentée sur le support Blu-ray. En France, on trouve « LES 7 MERCENAIRES », qui n’est pas à proprement parler un film « de » Bronson et aux U.S.A., on peut se procurer « 12 SALOPARDS » ou « LA BATAILLE DES ARDENNES ». Encore des seconds rôles.

Curieusement, c'est en Allemagne que sont sortis trois films de l’acteur-fétiche de « WWW » : « CABO BLANCO » édité il y a déjà quelque temps. Considérant qu’un mauvais film en HD reste un mauvais film, nous n’avons pas « testé pour vous ». Mais « LE FLINGUEUR » vient de sortir sous son titre allemand « KALTER HAUCH », avec une jaquette plutôt moche et illisible, montrant des douilles sur un fond gris.

Sur le transfert, il ne faut pas s’attendre à des miracles : les films des seventies ont à peu près tous ce même look granuleux qui ne disparaît pas en haute définition. Malgré tout, l’image est plus propre, plus nette et écrase à plate-couture le tristounet DVD disponible un peu partout.

Et puis, bonne nouvelle, nos voisins d’outre-Rhin annoncent pour juin prochain un autre Bronson en Blu-ray : l’également culte « MISTER MAJESTYK » !

Danke schön…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 07:59

« CE QUE JE SAIS D'ELLE… D’UN SIMPLE REGARD » et « NINE LIVES », les précédents opus du réalisateur tenaient du film à sketches, mais contenaient de jolies promesses : un vrai don d’observation, de beaux portraits de femmes, une émotion sans mélodrame.MOTHER CHILD « MOTHER AND CHILD » marque un réel progrès dans le style de Rodrigo Garcia, qui rejoint les constructions spiroïdales d’un Paul Thomas Anderson, la cruauté en moins, pour un drame humain, simple, voire austère.

Le film parle d’erreurs qui gâchent des vies entières, d’actes et de leurs conséquences sur plusieurs générations, mais aussi des liens du sang, de tolérance. Vaste programme donc, parfaitement tenu par l’auteur aidé d’une équipe de comédiens tout simplement admirables : Annette Bening est très touchante dans un personnage tellement meurtri, qu'elle s’est desséchée, aigrie, endurcie. Jusqu'au moment où sa vie bascule grâce à un peu d’amour. Naomi Watts – décidément passionnante – est remarquable de désarroi tranquille dans un rôle complexe et insaisissable. Samuel L. Jackson n’a pas été meilleur depuis longtemps et cela vaut pour tous les comédiens du film.

Jouer sur les sentiments sans verser dans le sentimental est toujours un exercice difficile. « MOTHER AND CHILD » y parvient très souvent, malgré quelques menus dérapages probablement inévitables. Impossible de n’être pas saisi par quelques poussées d’émotion qui prennent par surprise et font tout le prix de ce joli film modeste et maîtrisé.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 14:55

Les fans de ‘Duke’ Wayne vont être heureux. Alors que quelques uns de ses meilleurs filmsBIG JAKE sont déjà disponibles en Blu-ray, tels que « LA PRISONNIÈRE DU DÉSERT », « RIO BRAVO » ou « LES COWBOYS », d’autres gourmandises sont annoncées pour bientôt sur le support : « LES COMANCHEROS », « LES CAVALIERS » de Ford (qui rachètera certainement l’affreux DVD en 4/3), « RIO LOBO » (qui a beaucoup plus de fans qu’on pourrait le penser) et surtout « BIG JAKE ». Pourquoi « surtout » ? Non pas parce que c'est le meilleur du lot. Ce n’est pas le cas. Mais parce qu'il a la meilleure ‘tagline’ sur son affiche U.S.

Qu’on en juge : « Ils voulaient de l’or. À la place, ils ont eu du plomb ». Génial ou pas ? On fait difficilement plus percutant et synthétique ! Ça donne envie de revoir le film.

Et d'ailleurs au passage, puisqu’on parle du ‘Duke’ et de Richard Boone, où en est la restauration de « ALAMO » qui avait tant fait parler d'elle, il y a deux ans ? À quand une sortie Blu-ray de la version intégrale ?

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:18

RAIDERS CALIFORNIAAh ! Nos voisins britons viennent d’éditer un western inédit avec Lee Van Cleef en vedette ? « RAIDERS OF OLD CALIFORNIA » n’est pas un titre très familier aux fans du ‘colonel’. Et pourtant, il est bien là, tout seul sur la jaquette, brandissant crânement ses deux colts, entouré de sbires au visage masqué. Qu'est-ce à dire ? RAIDERS CALIFORNIA (1)

L’œil exercé s’attarde alors sur la photo. Le visage de Van Cleef est en fait tiré d’une photo de « CAPITAINE APACHE », déjà. Et son nom apparaît en second, derrière Jim Davis – qui lui ne figure pas sur l’illustration ! Méfiance, méfiance.

De fait, sortie en France sous le titre « L'ULTIME CHEVAUCHÉE », il s’agit d’une série B en noir & blanc de 1957, tournée en même temps que « THE BADGE OF MARSHAL BRENNAN » avec exactement la même équipe.

Le scénario suit une bande d’ex-officiers renégats tentant de voler des terres au Mexique, après la guerre de sécession. Van Cleef y tient un bon second rôle, mais sa vraie place au générique est 5ème. On a également droit à Arleen Whelan, Douglas V. Fowley et Larry Dobkin.

Malgré la sympathique arnaque, cela reste un film totalement inconnu à découvrir pour l’amateur curieux de vieilleries introuvables. On y reviendra très certainement !

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 10:36

Aux U.S.A., la parution de l’intégrale de la série « RAWHIDE » avait brutalement cessé courant 2008, à la fin de la saison 3. Alors qu'il en restait tout de même pas moins de 5 autres à éditer ! Inutile de décrire le désarroi des (nombreux) fans de Clint Eastwood. D’autant que le rôle de celui-ci ne cessait de grossir d’année en année, prenant progressivement le pas sur le héros en titre de la série Eric Fleming, jusqu'à le remplacer complètement lors de la dernière saison.

RAWHIDE SAISON 4

Alors, bonne nouvelle ! En tout cas amorce de bonne nouvelle : le volume 1 de la tant attendue saison 4 est annoncé en zone 1 pour le 7 juin prochain. Ce qui laisserait supposer – en étant optimiste – que l’éditeur s’est enfin décidé à terminer le boulot. Wait and see…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 11:34

Oui, cela se confirme : « IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST » va vraiment sortir en Blu-WEST ALLEMANDray en juin 2011.

Le premier visuel disponible est celui de l’édition allemande « SPIEL MIR DAS LIED VOM TOD » (« JOUE-MOI LE CHANT DE LA MORT »), un titre apparemment emprunté à la réplique de Frank dans le flash-back, quand il enfonce l’harmonica dans la bouche du jeune Harmonica. En v.f. cela donnait « Joue pour ton grand frère, ça lui fera plaisir ». Nos voisins d’Outre-Rhin ne savent donc visiblement pas que l'homme pendu sur les épaules d’Harmonica était son frère, puisque c'est l’unique mention qui en est fait dans le film…

Quoiqu’il en soit et quelle que soit la jaquette, « WWW » attend toujours de pied-ferme cette sortie, avec encore et toujours l’espoir (l’utopie ?) qu'elle contiendra en bonus le montage italien de Sergio Leone. Sinon, il faudra probablement se rabattre sur une hypothétique édition italienne…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 10:11

MGM, apparemment en passe d'émerger de sa débâcle, revient sur le marché Blu-ray.

La firme du lion a ouvert ses archives, dépoussiéré ses masters, leur a mis leurs habits duFLINGUEUR BLU dimanche pour quelques sorties qui ravissent déjà « WWW ».

En avril, on pourra trouver en Allemagne (et peut-être ailleurs) « LE FLINGUEUR », le polar de Michael Winner, très certainement exhumé grâce au remake avec Jason Statham. Voilà un film-culte qui circule depuis des années dans des copies granuleuses et tristes, qui devrait grandement profiter du support.

À la même date l’assez ennuyeux mais visuellement somptueux (surtout en HD) « LA PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTÉE ». John Wayne déguisé en centurion sera encore plus net !

En juin, c'est une avalanche : d’abord l’indémodable « VERA CRUZ » (le premier Gary Cooper en Blu-ray ?) qui devrait enfin retrouver sa splendeur originelle. Puis « CROIX DE FER » copro allemande de Sam Peckinpah, « LES DÉSAXÉS » et « CERTAINS L’AIMENT CHAUD » (si maltraités par le DVD), « PLATOON » et

« LONG RIDERS ».

Sans oublier le magnifique « LES GRANDS ESPACES » de William Wyler.

Il semblerait que ces Blu-ray ne soient distribués que dans un petit circuit aux U.S.A. et dans certains pays européens – dont l’Allemagne, donc – dans quelques mois. En France aussi ? À suivre…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 16:46

Des précisions (enfin, si on peut dire !) sur la prochaine sortie U.S. de « IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST » en Blu-ray.

Le film sortirait dans deux versions différentes : le ‘theatrical cut’ (version cinéma, autrement dit) et un ‘extanded cut’.

WESTBLU

Qu'est-ce que cela peut bien signifier ? Que le montage-cinéma serait l’abomination odieusement raccourcie sortie en 1969 chez l’Oncle Sam, mais jamais exploitée chez nous ? Et que l’extanded cut serait donc le montage « officiel » que tout le monde connaît aujourd'hui et qui sortit en DVD ?

Ou alors que le montage-cinéma serait la version exploitée en DVD et l’extanded cut serait le montage italien de Sergio Leone, uniquement sorti en version italienne ?

On n’en sait pas plus. Nous sommes donc condamnés à vivre dans l’angoisse et l’expectative pendant quelques semaines encore. Aaaarrrrrrgh !

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 09:39

« OUT OF AFRICA » est un film qui, depuis sa sortie, suscite les réactions les plus contrastées. Autant adulé que honni, jugé aussi bouleversant qu’impitoyablement raillé, le film de Sydney Pollack traverse pourtant les décennies, passant d’un support à l’autre, sans vraiment accuser son âge.OUT OF AFRICA

Bien sûr, on peut être irrité par le jeu monocorde et l’accent (souvent caricaturé) de Meryl Streep. On peut trouver que Robert Redford n’a VRAIMENT pas l’air d’un Anglais et que sa mèche blonde en fait un « chasseur blanc » sorti d’un roman Harlequin. On peut aussi considérer qu'il ne se passe finalement pas grand-chose pendant ces trois heures de chronique exotique.

Et pourtant…

À revoir le film aujourd'hui, dans les conditions idéales du Blu-ray, force est de constater que la vraie star de « OUT OF AFRICA », c'est… John Barry. Épaulé par Mozart, cela va sans dire. La BO lyrique, sensuelle, emphatique, du grand compositeur est bien pour 50% dans l’émotion générée par le film. Probablement davantage. On finirait même par croire que les images ne sont là que pour illustrer sa musique !

Pollack a fait un extraordinaire travail de reconstitution historique, que ce soit dans les décors, les costumes, les plus infimes détails. Quelques scènes demeurent indéniablement magnifiques, comme l’enterrement final qui arracherait des larmes à un bout de silex.

Et si « OUT OF AFRICA » est essentiellement un film sentimental et nostalgique, on réalise soudain que Karen n’a connu l’amour, le vrai, le plus total, le plus désintéressé, non pas avec son mari velléitaire, ni avec son beau chasseur solitaire… Mais avec son serviteur Farah (superbe Malick Bowens), sa véritable âme-sœur.

Envers et contre tout, un bien beau film…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES SORTIES DVD
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens