Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 11:39

Nous apprenons la mort à l’âge de 90 ans de l’acteur canadien Conrad Bain, connu pour être apparu dans deux sitcoms de longue durée : « MAUDE » et « ARNOLD & WILLY ».

CBAIN

On l’a peu vu au cinéma : en employé d’hôtel dans « POLICE SUR LA VILLE », en révérend dans « I NEVER SANG FOR MY FATHER » ou en médecin dans « LE GANG ANDERSON ». R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 14:27

OSHIMANous apprenons le décès à l’âge de 81 ans, du réalisateur japonais Nagisa Ôshima qui signa une cinquantaine de films, dont les plus universellement connus sont le controversé « L’EMPIRE DES SENS » et l’ambigu et obsédant « FURYO » dont la musique est encore dans toutes les têtes. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 09:59

Séduisant jeune premier anglais, Jon Finch avait connu des débuts fulgurants dans les seventies en tenant le rôle-titre du « MACBETH » de Polanski et le rôle principal de « FRENZY » d’Hitchcock.

FINCH

La suite fut hélas, décevante avec quelques apparitions dans des productions comme « MORT SUR LE NIL » et surtout des ‘guests’ dans diverses séries et téléfilms de la BBC. Il fit sa dernière apparition dans le magnifique « KINGDOM OF HEAVEN ». Jon Finch vient de mourir, à l’âge de 72 ans. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 07:36

Nous apprenons la mort, à l’âge de 68 ans de Patty Shepard, actrice américaine qui fit toute sa carrière en Espagne où elle vivait.

SHEPARD

Elle tourna une petite cinquantaine de films parmi lesquels des ‘spaghetti westerns’. On s’en souvient en Indienne dans « LES PÉTROLEUSES », en sœurs jumelles – une grande dame et une prostituée – dans « LA BRUTE, LE COLT ET LE KARATÉ » ou dans le rôle de ‘Peg’ dans « LES COLTS AU SOLEIL ». Elle fut également la partenaire du tandem Hill-Spencer dans « ATTENTION, ON VA S’FÂCHER ! ». R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 07:42

Réalisateur de télévision stakhanoviste des années 60 et 70 où il tourna des dizaines d'épisodes de séries à succès, Don Medford n'a fait que peu de longs-métrages pour le cinéma, mais a marqué l’Histoire du western avec un film ultra-violent, influencé à la fois par Peckinpah et le western italien : « LES CHAROGNARDS », tourné en 1971, qui n’était qu’un long massacre au fusil à lunette où Bien et Mal finissaient par se confondre. Rarement considéré comme un film important par les exégètes, « LES CHAROGNARDS » mérite un peu mieux que sa réputation. 

Don Medford vient de mourir à l'âge de 95 ans. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 12:11

Jean Topart, une des voix les plus reconnaissables du théâtre et de la télévision français, vient de mourir à l’âge de 90 ans.

Méchant de la série « ROCAMBOLE », voix ‘off’ de « BELPHÉGOR », il apparaît dans quelques films mineurs au cinéma comme « LE SOLEIL DES VOYOUS » ou « COPLAN SAUVE SA PEAU ».

TOPART

« WWW » garde un souvenir ému de son rôle de mercenaire particulièrement inquiétant dans « DE LA PART DES COPAINS », où il menait la vie dure à Bronson. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 10:25

Fils de la star western du Muet, Harry Carey, Jr. vient de mourir à l’âge de 92 ans. Il était le dernier survivant de la ‘stock company’ de John Ford qui l’avait bien souvent utilisé dans des rôles de soldats, de timides, de victimes.

CAREY

Carey, qu’on surnommait ‘Dobe’ avait tourné 150 films et téléfilms, avait même tâté du ‘spaghetti western’ aux côtés de Terence Hill.

Une grande mais modeste figure du vieil Hollywood qui disparaît. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 12:43

Nous apprenons en ce jour de Noël, la mort de Charles Durning à l’âge de 89 ans. Vétéran de la WW2, grand ami de Burt Reynolds avec qui il tourna de nombreuses fois et figure apparemment inoxydable du cinéma et de la TV U.S. depuis des décennies, il va laisser un vide difficile à combler.

Second rôle apparu dans les seventies, typé par son imposante bedaine, il fut aussi à l’aise dans les personnages bon-enfants que dans les ordures irrécupérables auxquels son regard matois, sa bonhommie donnent un incomparable relief. Durning interprète de nombreux flics : celui qui négocie avec Pacino dans « UN APRÈS-MIDI DE CHIEN », celui qui harcèle les héros de « COUP DOUBLE », l’inspecteur traquant le psychopathe de « TERREUR SUR LA LIGNE » (rôle qu'il reprendra dans une sequel télé). Il joue le supérieur de « DICK TRACY », de Burt Reynolds dans « L’ANTIGANG », de James Woods dans « COP ».

DURNING

On le voit dans des emplois plus variés : le privé consciencieux de « SŒURS DE SANG », un des comploteurs dans « LE SOLITAIRE DE FORT HUMBOLDT », un des officiers de « L’ODYSSÉE DU HINDENBURG », un reporter cynique dans « SPÉCIALE PREMIÈRE », le psy de « FURY », le caïd démago de « SANGLANTES CONFESSIONS », le sénateur coléreux de « NIMITZ : RETOUR VERS L’ENFER », le père de Jessica Lange dans « TOOTSIE ». À noter que Durning jouera encore le père de la même Jessica dans « FAR NORTH » où il est fermier.

Il est président des U.S.A. dans « L’ULTIMATUM DES TROIS MERCENAIRES », fait un stupéfiant numéro de danse dans « LA CAGE AUX POULES » où sa souplesse dément sa corpulence, joue le psy de « MERCI D’AVOIR ÉTÉ MA FEMME », le détective des assurances dans « BIG TROUBLE », le voisin généreux de « MORT D’UN COMMIS-VOYAGEUR », le recteur dans « L’AMOUR EN ÉQUATION », le riche pervers de « LA MUSIQUE DU HASARD », le PDG qui se défénestre dans « LE GRAND SAUT » avant de reparaître sous forme d’ange, le patriarche morfal de « WEEK-END EN FAMILLE », le chef des espions de « AGENT ZÉRO, ZÉRO », le rédac-chef de « UN BEAU JOUR », un prêtre dans « THE GRASS HARP », une des victimes des étudiants dans « L’ULTIME SOUPER », le sénateur mal entouré de « Ô’ BROTHER ! », le maire revanchard de « SÉQUENCES ET CONSÉQUENCES ».

À la TV, on voit Durning en journaliste magouilleur dans « THE CONNECTION », en ripou dans « SWITCH », en lyncheur dans « DARK NIGHT OF THE SCARECROW », en policier recueillant un gamin noir dans la sitcom « THE COP AND THE KID » et en récurrent dans la sitcom de son ami Reynolds : « EVENING SHADE ». Il est un des juges de la Cour Suprême dans la série « FIRST MONDAY » et tient le même emploi dans « DEMAIN À LA UNE ». Il est le père turbulent du pompier de la série « RESCUE ME ».

R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 10:06

Acteur au style haut-en-couleurs et volontiers râleur, Jack Klugman se révèle excellent en juré dans « 12 HOMMES EN COLÈRE », en ex-alcoolique dans « LE JOUR DU VIN ET DES ROSES », en voyou dans « CRI DE TERREUR », en flic marié à une emmerdeuse dans « LE DÉTECTIVE », en père riche dans « GOODBYE COLUMBUS », en parieur harcelé dans « UN TUEUR DANS LA FOULE ».

KLUGMAN

En France, il apparaît en tueur voulant la peau d’Eddie Constantine dans « JE VOUS SALUE, MAFIA » réalisé par… Charles Gérard.

Pour la petite histoire, il fut à ses débuts le coloc à New York de Charles Buchinski, alias Bronson.

À la TV, il est connu pour ses diverses apparitions dans « TWILIGHT ZONE », pour sa série « DRÔLE DE COUPLE » (où il tient le rôle créé par Walter Matthau au cinéma) et pour « QUINCY » où il fut pendant sept saisons, un légiste de la police. Il est un flic rusé dans « ONE OF MY WIVES IS MISSING ». On le revoit en politicien dans « PARALLEL LIVES ».

Jack Klugman vient de mourir à l’âge de 90 ans. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 10:05

Paul Crauchet, grand second rôle français, vient de mourir à l’âge de 92 ans.

Aussi discret que systématiquement remarquable, ce grand comédien méconnu avait tourné 150 films et téléfilms. José Giovanni l’a magnifiquement utilisé dans « DERNIER DOMICILE CONNU » où il fut bouleversant.

CRAUCHET

On l’a revu en résistant lugubre dans « L’ARMÉE DES OMBRES », en interné donnant son titre à « UN PAPILLON SUR L’ÉPAULE », en receleur dans « LE CERCLE ROUGE » et dans tant d’autres classiques encore. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens