Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 20:17

OSHEATriste nouvelle que l’annonce de la mort du sympathique acteur irlandais Milo O’Shea à l’âge de 87 ans.

Il a énormément tourné pour la BBC, apparaît en concierge dans « BARBARELLA », en accusateur dans « SACCO & VANZETTI », en inspecteur dans « THÉÂTRE DE SANG », en prêtre dans « LA ROSE POURPRE DU CAIRE ». R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 14:07

Nous apprenons la mort à l’âge de 83 ans du réalisateur espagnol Jesús Franco qui, sous divers pseudonymes a tourné pas moins de… 200 films, allant de la série B à la Z, en passant par le porno et le film dit « d’auteur ».

FRANCO

Il fut adulé par les amateurs de cinéma-bis, ignoré du grand public et a beaucoup tourné en France. Il travailla souvent avec des comédiens tels que Christopher Lee, Howard Vernon ou Klaus Kinski. Parmi ses œuvres les moins obscures : « L’HORRIBLE DOCTEUR ORLOFF », « LES NUITS DE DRACULA » ou « VÉNUS EN FOURRURE » et « JACK L’ÉVENTREUR ». Certains autres titres comme « LA FILLE AU SEXE BRILLANT » ou « LE CRI D’AMOUR DE LA DÉESSE BLONDE » valent le détour. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 11:32

Nous apprenons la mort à l’âge de 88 ans de l’acteur et ‘entertainer’ Robert Nichols. Il est apparu dans une centaine de films et téléfilms depuis les années 50.

RNICHOLS

On l’aperçoit en lieutenant dans « LA CHOSE D’UN AUTRE MONDE », en pompier dans « DUEL DANS LA FORÊT », en Romain dans « JULES CÉSAR », en soldat dans « LES VAINQUEURS », en reporter dans « LES ÉVADÉS DE LA PLANÈTE DES SINGES ». R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 18:17

Richard Griffiths est un acteur anglais qui tourne dans de nombreuses productions U.S. depuis les eighties.

Il est terroriste dans « SUPERMAN 2 », joue Collins dans « GANDHI », un notable moscovite dans « GORKY PARK », un avocat dans « RAGTIME », sir Tom dans « LA MAÎTRESSE DU LIEUTENANT FRANÇAIS », le portier du collège de « CHARIOTS DE FEU », le capitaine pleutre de « GREYSTOKE », un membre de la cour dans « RALPH SUPER KING ».

GRIFFITHS

Il est hallucinant dans « WITHNAIL ET MOI », dans le rôle de l’oncle gay et insistant. On s’en souvient dans « Y A-T-IL UN FLIC POUR SAUVER LE PRÉSIDENT ? » en savant paraplégique (et son sosie) et en cuistot facétieux dans « UN ANGE-GARDIEN POUR TESS », en notable décapité dans « SLEEPY HOLLOW », il est l’oncle odieux dans les « HARRY POTTER », le roi dans « PIRATE DES CARAÏBES : LA FONTAINE DE JOUVENCE ».

Il vient de mourir à l’âge de 65 ans. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 11:09

Malachi Throne est un comédien de télévision, spécialisé dans les rôles « ethniques » et les accents les plus variés. Il fut un méchant idéal dans quelques épisodes de la série « MISSION : IMPOSSIBLE ». Au cinéma, il n’a tourné que très peu, comme récemment dans « ARRÊTE-MOI SI TU PEUX ».

Le téléfan se souvient surtout de Throne pour le rôle de ‘Noah Bain’, l'homme du Gouvernement qui donne ses missions à Robert Wagner dans la série « OPÉRATION VOL ».

Il vient de mourir à l'âge de 85 ans. R.I.P.

THRONE

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 09:50

DAMIANI-001Nous apprenons la mort, à l’âge de 91 ans, du réalisateur italien Damiano Damiani.

Sur ses 38 films, il compte au moins un chef-d’œuvre : « EL CHUNCHO », film politique déguisé en ‘spaghetti western’, un excellent thriller (également politique) « CONFESSION D’UN COMMISSAIRE DE POLICE AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE » et un gros échec : « UN GÉNIE, DEUX ASSOCIÉS, UNE CLOCHE », un sous-Leone raté.

Le reste de sa carrière est moins connu hors des frontières italiennes. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:39

Dale Robertson est un populaire acteur de TV des années 50 et 60, essentiellement connu pour son rôle de flic du Far-West dans « TALES OF WELLS FARGO » et « LE CHEVAL DE FER », deux séries à succès dont il fut la tête d’affiche.

ROBERTSON

On l’a vu dans des westerns de série B comme « GUET-APENS CHEZ LES SIOUX », dans le rôle-titre du téléfilm « MELVIN PURVIS, G-MAN », et un ‘guest’ dans plusieurs épisodes de « DALLAS » ou « DYNASTIE ».

Il vient de mourir à l’âge de 89 ans. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 06:26

Spécialiste des rôles de brutes épaisses braillardes et insensibles, l’énorme Paul L. Smith fit un carton dans « MIDNIGHT EXPRESS » en directeur de bagne sadique qui lorgne Brad Davis avec concupiscence.

PSMITH anniv

On le retrouve en clone barbu de Bud Spencer dans le ‘spaghetti western’ « SI CE N’EST TOI, C’EST DONC TON FRÈRE », en homme de main dans « NE TIREZ PAS SUR LE DENTISTE ! », en Brutus parfaitement casté dans « POPEYE », en horrible neveu bestial du Baron de « DUNE », en faire-valoir comique de Schwarzie dans « KALIDOR : LA LÉGENDE DU TALISMAN », en acolyte sympathique de S.A.S. dans « L'ŒIL DE LA VEUVE », en narcotrafiquant dans « LES GUERRIERS DE LA JUNGLE », en évadé dégénéré dans « MORT SUR LE GRIL », en bourreau d’enfants dans « SONNY BOY ». Il est hilarant en prince russe désireux de tuer un Indien dans « MAVERICK ».

À la TV, il est un sergent dans la sitcom « NO TIME FOR SERGEANTS ».

Il est mort à l'âge de 73 ans, il y a presque un an, dans la discrétion la plus totale en Israël où il s'était installé. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 10:22

Nous apprenons la mort de l’acteur John Kerr, dont le plus grand succès fut de jouer l’étudiant efféminé qui connaît une liaison avec Deborah… Kerr dans « THÉ ET SYMPATHIE ».

JKERR

Il fut un des patients dans « LA TOILE D’ARAIGNÉE », un procureur dans les séries TV « ARREST AND TRIAL », « PEYTON PLACE » et « LES RUES DE SAN FRANCISCO » (une vocation ?). Il a surtout fait carrière à la télé.

Il est décédé à l’âge de 82 ans. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 18:15

C'est toute une époque qui s’achève ! Michael Winner vient de mourir à Londres où il était né il y a 77 ans.

Personnage haut-en-couleur, bavard invétéré, bon-vivant professionnel, homme à femmes, réalisateur dilettante et controversé, il a révulsé les cinéphiles « sérieux » pendant toute sa carrière – qui atteignit son pinacle dans lesWINNER seventies – et souvent déçu ceux qui ne demandaient qu’à l’admirer. C'était un grand bâcleur devant l’Éternel, un adepte de la mise en scène au zoom et il ne craignait jamais les excès ou le mauvais goût. Dans « UN JUSTICIER DANS LA VILLE 2 » ses scènes de viol étaient d’un voyeurisme terrifiant, dans « LA SENTINELLE DES MAUDITS », il avait engagé de véritables handicapés pour jouer des monstres sortis des enfers.

Mais quand on fait un bilan honnête et impartial de son œuvre, on se rend compte que malgré leurs imperfections et facilités, quelques films tiennent remarquablement bien la route : « L'HOMME DE LA LOI » d’abord, grand western nihiliste, « LE CORRUPTEUR », variation perverse sur « LE TOUR D’ÉCROU » d’Henry James, « LES COLLINES DE LA TERREUR » autre épure de western qui marqua les débuts de sa collaboration avec Charles Bronson qu'il aida à installer au box-office américain. « LE FLINGUEUR » est un grand polar indémodable, « SCORPIO » un film d’espionnage très honorable. Sans oublier « UN JUSTICIER DANS LA VILLE », son titre le plus emblématique. Son remake du « GRAND SOMMEIL » fut une cruelle déception et sa carrière sombra ensuite dans les abysses. Son dernier film date de 1997 et depuis, Winner était devenu… critique culinaire dans un grand quotidien anglais. Peut-être faudrait-il jeter un coup d’œil un jour, aux comédies de ses débuts avec Oliver Reed ? Un beau parcours, en tout cas. R.I.P.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens