Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 09:39

Acteur de TV des années 60, au physique ‘All American’, connu pour ses deux séries : « BRONCO » et « AVENTURES AUSTRALES ».

Au cinéma, il s’est illustré dans le film de guerre avec Fuller dans « LES MARAUDEURS ATTAQUENT » et en jouant le faux MP et vrai nazi dans « LA BATAILLE DES ARDENNES ». Ty Hardin est également apparu dans quelques ‘spaghetti westerns’.

Aujourd'hui, il fête ses 81 ans. Alors, Happy birthday Ty.

HARDIN anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 08:21

HOPKINS (3)Anthony Hopkins fête aujourd'hui ses 73 ans, excellente raison pour brosser le portrait d’un des comédiens les plus imprévisibles du cinéma anglo-saxon.

Remarquable acteur gallois, dans la lignée d’un Richard Burton (qui fut longtemps son modèle), la séduction physique en moins, Hopkins met de longues années à trouver sonHOPKINS (1) plein emploi et à acquérir le charisme d’un vrai premier rôle via Hollywood et un parcours assez tourmenté.

On le découvre en Richard Cœur de Lion homo dans « LE LION EN HIVER », en agent secret dans « COMMANDO POUR UN HOMME SEUL », en mari d’une otage dans « TERREUR SUR LE BRITANNIC », en époux autoritaire dans « MAISON DE POUPÉE », en général dans « UN PONT TROP LOIN ». Il commence à émerger avec le rôle du ventriloque assassin de « MAGIC » (où il met franchement mal à l'aise), du père obsédé de la fillette morte dans « AUDREY ROSE » et surtout du médecin généreux qui s’occupe du cas de « ELEPHANT MAN ».

Il a une liaison avec Bo Derek dans « CHANGEMENT DE SAISONS », joue un capitaine Bligh des plus ambigus dans « LE BOUNTY », incarne un libraire coincé dans « 84, CHARING CROSS ROAD », le bourgeois pris en otage de « DESPERATE HOURS ».

Anthony Hopkins explose dans « LE SILENCE DES AGNEAUX » avec le rôle hallucinant HOPKINS (4)d’Hannibal Lecter psy de son état, mais également serial killer cannibale. Il y fait froid dans le dos (« J'ai mangé son foie avec des fèves et un bon Chianti ») et devient un nom important aux U.S.A. aussi bien qu’en Europe. Plus de dix ans plus tard, il retrouve ce rôle dans l’esthétiquement magnifique sequel « HANNIBAL » et tient le même rôle dans la triste prequel « DRAGON ROUGE ».

Hopkins n’apparaît qu’en images de synthèse dans « FREEJACK », joue un Van Helsing gesticulant très irritant dans « BRAM STOKER’S DRACULA », un homme de la CIA dans « L’INNOCENT », l’éditeur des mémoires de « CHAPLIN », un médecin gourou à dents de rongeur, dans le rôle-titre de « AUX BONS SOINS DU DR. KELLOGG », un écrivain célibataire découvrant l’amour sur le tard dans « LES OMBRES DU CŒUR » où il a une scène de larmes anthologique vers la fin.

Sa collaboration avec James Ivory donne des fruits inégaux mais intéressants : le bourgeois rigide et hypocrite de « RETOUR À HOWARDS END », le serviteur trop zélé dans « LES VESTIGES DU JOUR » où il est prodigieux de subtilité et le plus discutable rôle-titre de « SURVIVING PICASSO » où il est ressemblant (le pull rayé, surtout !) mais guère convaincant. Il retrouve son réalisateur préféré dans « THE CITY OF YOUR FINAL DESTINATION » sans grand écho.

HOPKINS (5)

Il en fait des tonnes dans « LÉGENDES D’AUTOMNE », en patriarche à demi paralysé et joue le héros masqué à la recherche d’un successeur dans « LE MASQUE DE ZORRO » : deux rôles qu’on dirait écrits pour le plus « épique » Sean Connery. Hopkins est plus à sa place en ex-président des U.S.A. (vieilli de vingt ans) de « AMISTAD » où il a uneHOPKINS (2) exceptionnelle séquence de procès, en milliardaire introverti s’échouant en Alaska dans le sous-estimé « À COUTEAUX TIRÉS ». Mais en acteur amateur dans « A CHORUS OF DISAPPROVAL » (de Michael Winner !), en business man confronté à la mort elle-même dans l’insupportable « RENCONTRE AVEC JOE BLACK », en explorateur se prenant pour un gorille dans « INSTINCT », en mystérieux locataire de « CŒURS PERDUS EN ATLANTIDE », en chef de la CIA dans « BAD COMPANY », il est ouvertement gaspillé.

Il est saisissant dans le rôle-titre de « NIXON », de « TITUS » où sa confrontation avec HOPKINSJessica Lange est ébouriffante, curieusement casté en Noir à la peau claire, prétendant être juif (sic !) dans « LA COULEUR DU MENSONGE » et il fait le narrateur dans « ALEXANDRE », apparaît en vieux motard dans « BURT MUNRO », en juge dans « LES FOUS DU ROI », en manager de l’hôtel dans « BOBBY », dans le rôle du romancier dans « HEMINGWAY & FUENTES », incarne rien moins que le dieu Odin lui-même dans « THOR ».

Au lieu de ralentir sur ses vieux jours, Anthony Hopkins semble au contraire de plus en plus actif : il joue le lycanthrope dans « WOLFMAN », tourne avec Woody Allen dans « VOUS ALLEZ RENCONTRER UN BEL ET SOMBRE INCONNU », il assassine sa femme dans « LA FAILLE »,

À noter que Hopkins réalise lui-même « AUGUST » dans lequel il incarne l’Oncle Vanya et « SLIPSTREAM » où il est un scénariste hanté par ses personnages et qu'il apparaît non-mentionné au générique de « MISSION : IMPOSSIBLE 2 », en chef de Tom Cruise. Il prête ses traits et sa voix au personnage virtuel du roi dans « BEOWULF ».

À la TV, on le voit en suspect allemand dans « THE LINDBERGH KIDNAPPING », dans le rôle de Hitler dans « THE BUNKER », dans le rôle-titre de « OTHELLO », en tortionnaire nazi dans « QB VII », dans le rôle de Quasimodo dans « THE HUNCHBACK OF NOTRE-DAME », du gendre de Mussolini dans « MUSSOLINI : THE DECLINE AND FALL OF IL DUCE », d’un avocat français rescapé des camps dans « THE TENTH MAN ».

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 09:18

Jolie brunette vue aux côtés de De Niro dans « BLESSURES SECRÈTES » et « PÈRE ET FLIC » (ah ! ces titres français !), Eliza Dushku est surtout connue pour ses séries TV. Elle fut une alter-ego amie/nemesis de l’héroïne de « BUFFY CONTRE LES VAMPIRES » et reprit le rôle dans quelques épisodes de « ANGEL ». Elle parlait aux ‘dead people’ dans l’intéressant « TRU CALLING » et rempila avec le personnage de l’agent protéiforme de « DOLLHOUSE ».

Au cinéma, elle fut aussi la fille de Schwarzie dans « TRUE LIES » et la proie des cannibales dans « DÉTOUR MORTEL ».

Aujourd'hui, elle fête ses 30 ans tout ronds. Happy birthday, Eliza.

DUSHKU anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 09:22

Une des meilleures actrices de sa génération. Patricia Clarkson est dans la catégorie d’une Meryl Streep sans en avoir la carrière. Si elle débute en journaliste dans « LA DERNIÈRE CIBLE » avec Eastwood et en épouse effacée de Ness dans « LES INCORRUPTIBLES », elle trouve de beaux rôles dans « LA LIGNE VERTE », dans une séquence de « THE PLEDGE » en mère de la fillette assassinée, elle reprend le rôle de Piper Laurie dans le remake télé de « CARRIE AU BAL DU DIABLE », joue la tante hippie dans la série « SIX FEET UNDER », tourne avec Woody Allen et Scorsese.

Aujourd'hui, elle fête ses 51 ans. Happy birthday, Patricia.

CLARKSON anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 10:34

Sympathique jeune premier rouquin au visage juvénile d’Américain-type, à la bonne humeur inaltérable, Martin Milner fut un des deux héros itinérants de l’excellente série des sixties « ROUTE 66 ».

Dans une filmo d’une centaine de titres, il fut un G.I. dans « IWO JIMA » et « OKINAWA », un jazzman dans « LA PEAU D’UN AUTRE » et « LE GRAND CHANTAGE », un homme de troupe dans « LES PILIERS DU CIEL », le plus jeune des frères Earp dans « RÈGLEMENT DE COMPTES À OK-CORRAL ». Il joue la victime dans le « COLUMBO » réalisé par Spielberg.
Aujourd’hui, il fête ses 79 ans. Happy birthday, Martin.

MILNER anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 09:55

Actrice de série B entrevue dans « BODY DOUBLE », Barbara Crampton est essentiellement connue de l’amateur de bizarrerie pour son rôle de ‘scream queen’ dans le très culte et crapoteux « RE-ANIMATOR » où elle a une scène totalement surréaliste : nue sur une table de dissection, agressée par… une tête coupée libidineuse !

On l’a revue avec la même équipe dans le moins rigolo « AUX PORTES DE L’AU-DELÀ » et dans quelques séries Z fantastiques.

Aujourd'hui, elle fête ses 52 ans. Happy birthday, Barbara.

CRAMPTON anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 09:19

Avec ses plus de 200 films au compteur, Elisha Cook, Jr. (il garda le ‘Junior’ jusqu'à sa mort à 91 ans !) est une grande figure des seconds rôles américains. Spécialiste des personnages de pleutres, de cocus, de petits employés humiliés, de traîtres peureux, il a traversé le cinéma américain de 1930 à ’88 et n’a pas dû se retrouver souvent au chômage. Son rôle le plus archétypique ? Le petit employé poussé au crime par sa femme mante-religieuse dans « ULTIME RAZZIA » de Kubrick.

Aujourd'hui, il aurait fêté ses 107 ans. Happy birthday, ‘Junior’ !

COOK anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 10:10

Il avait une des plus incroyables « trognes » qu’on puisse voir parmi les seconds rôles U.S. capable de jouer les gangsters (Moose dans « ADIEU, MA BELLE ») comme les Chinois (« SHANGHAÏ GESTURE » ou « FRONTIÈRE CHINOISE »).

Mike Mazurki a tourné plus de 150 films, souvent dans des rôles minuscules, imposant sa lourde silhouette, son faciès profondément buriné, son œil torve. John Ford l’utilisa même en substitut de Victor McLaglen dans « LES CHEYENNES » où Mazurki jouait le sergent « cosaque ».

Aujourd'hui, il aurait fêté ses 103 ans. Happy birthday, Mike.

MAZURKI anniv-copie-1

 

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 12:21

C'est son anniversaire aujourd'hui. Alors en guise de « Happy birthday », « WWW » va tenter de recenser ses multiples visages à l’écran. Même si dans « LA TUNIQUE » ou « BEN-HUR » et « BARABBAS », il n’apparaît que de dos.

De très nombreux et surtout extrêmement différents comédiens ont incarné le Christ au cinéma. Certains respectaient l’archétype représenté par les grands peintres classiques, d’autres innovaient carrément. Comme Jeffrey Hunter par exemple, avec son physique de ‘marines’ aux yeux bleus dans « LE ROI DES ROIS ». John Drew Barrymore est plus traditionnel dans « PONCE-PILATE », le Suédois Max Von Sydow, acteur-fétiche d’Ingmar Bergman s’avère étonnamment plausible dans « LA PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTÉE ». Donald Sutherland (sic !) apparaît en Jésus hippie dans les rêves du blessé dans « JOHNNY S’EN VA-T-EN GUERRE », l’Anglais Robert Powell semble sorti d’une image d’Épinal dans la luxuriante minisérie « JÉSUS DE NAZARETH », Franco Nero est disons… spécial en Jésus extra-terrestre dans « THE VISITOR », Chris Sarandon joue dans le téléfilm « THE DAY THE CHRIST DIED ».

CHRIST

Avec Willem Dafoe, on entre dans une vision beaucoup plus torturée du personnage dans « LA DERNIÈRE TENTATION DU CHRIST ». Et dire que Scorsese avait d’abord proposé le rôle à Robert De Niro ! Une tendance confirmée par Christian Bale dans le téléfilm « MARY, MOTHER OF JESUS » ou l’émacié Jim Caviezel dans le pénible « LA PASSION DU CHRIST ».

En France, nous avons eu un saisissant Robert Le Vigan halluciné dans « GOLGOTHA ». Et il ne faudrait surtout pas oublier le plus déjanté de tous : Klaus Kinski himself dans son one man show « JESUS CHRISTUS ERLÖSER ».

Mais des JC de cinéma, il y en a beaucoup, beaucoup d’autres… À peu près 300, en fait ! Help yourself…

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 07:08

« WWW » s’efforce généralement de ne pas souhaiter deux fois le même anniversaire, histoire de varier les plaisirs. Mais parfois, comment l’éviter ? C'était la plus belle, donc c'est incontournable.

Aujourd'hui, Ava Gardner aurait fêté ses 88 ans. Happy birthday, Contessa.

GARDNER anniv

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens