Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 09:25

Chapeau bas à M. Bruce Dern pour son prix d’interprétation à Cannes 2013 grâce à son rôle dans « NEBRASKA » d’Alexander Payne.

DERN CANNES

À 77 ans, avec 150 films et téléfilms son palmarès et un titre de gloire un peu particulier : il est l'homme qui tua John Wayne dans « LES COWBOYS », Dern connaît aujourd'hui un ‘revival’ qui n’est pas sans rappeler celui que vécut Richard Farnsworth à la fin de sa vie dans « UNE HISTOIRE VRAIE » de David Lynch. Way to go, Bruce !

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans ACTU DU WEST
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 06:08

Fils d’un romancier célèbre, Gene Fowler, Jr. fut d’abord et surtout un monteur très demandé à Hollywood. Il signa la post-production de « LA FEMME AU PORTRAIT » et de plusieurs films de Sam Fuller.

En tant que réalisateur, il tourna une demi-douzaine de séries B dont la plus connue est « I WAS A TEENAGE WEREWOLF » avec Michael Landon. Fowler tourna se montra visionnaire en offrant à Charles Bronson un rôle de quidam devenu « justicier » dès... 1958 dans « GANG WAR ». Son western psychologique « SHOWDOWN AT BOOTHILL » va bientôt connaître les honneurs d’une édition Blu-ray aux U.S.A.

Aujourd'hui, il aurait fêté ses 96 ans. Happy birthday, Gene.

FOWLER

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 05:53

Avec sa 4ème et avant-dernière saison, la série « BREAKING BAD » continue de monter en puissance et d’explorer toutes les facettes du Mal, avec cette terrible acuité mêlée d’humour noir, cette violence viscérale mixée à un impressionnant sens de l’observation et une grande connaissance de l’âme humaine.

Ces 13 épisodes sont dominés par le personnage de ‘Gus Fring’, le caïd de la drogue joué par Giancarlo Esposito. Personnage opaque, effrayant, imprévisible, policé, dont on découvreBBAD4 progressivement le passé et les failles. Une terrible menace pour notre ami ‘Walter White’, qui l’obligera à assumer de façon plus définitive son « dark side » pour pouvoir l’affronter.

Ici, on se voit se déliter la relation entre White et son disciple ‘Jesse’, on assiste à des affrontements quasi-freudiens dont la violence laisse pantois. Une fois encore, on ne peut que tirer son chapeau aux comédiens Bryan Cranston et Aaron Paul, tellement parfaits, tellement « dedans », qu’on ne se rend même plus compte à quel point leur travail est exceptionnel. On y croit, c'est tout.

Alors que cette étrange amitié part en morceaux, le jeune homme se lie au « nettoyeur » joué par Jonathan Banks, laissant Walter seul avec ses démons. Le dernier plan du dernier épisode en forme de ‘twist’ nous laisse entrevoir à quel point le gentil professeur de la 1ère saison n’est plus qu’un lointain souvenir. L'homme est devenu un prédateur dangereux, un squale parmi les squales. Juste plus intelligent.

Belle gestion des seconds rôles également, avec la déchéance puis la résurrection du beau-frère de la DEA devenu handicapé, l’épouse parfaite qui goûte aux joies de l’illégalité. Sans oublier les ‘guests’, parmi lesquelles deux vétérans de « SCARFACE » : Mark Margolis en ex-trafiquant tétraplégique et Steven Bauer en boss du cartel mexicain absolument terrifiant.

De la très grande télévision contemporaine.

Repost 0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 06:22

WAYNE301

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 06:21

CAR (1)« ENFER MÉCANIQUE » est un film d’horreur d’inspiration spielberguienne. Du moins s’inspirant du Spielberg des débuts, puisque le concept mixe allègrement les thèmes de « DUEL » et des « DENTS DE LA MER ». Comment ? Pour résumer en faisant du requin-CARtueur une grosse voiture noire sans chauffeur. Aussi simple que ça ! Celle-ci a d'ailleurs son thème musical, qui n’est autre que le « DIES IRAE » de Berlioz, quelques années avant qu'il ne soit immortalisé par Kubrick dans « SHINING ».

Le film a tout d’une anonyme série B, à part que le réalisateur Elliot Silverstein n’est pas CAR (2)tout à fait n'importe qui et qu’on sent une certaine ambition dans la description des personnages et dans le dialogue. Les seconds rôles ont tous une histoire, un passé et ceux qui se font écrabouiller par la voiture-fantôme ne sont pas forcément ceux auxquels on s’attend. Merci donc, pour ce refus du cliché : le gros « beauf » qui bat sa femme comme plâtre s’en sort indemne et s’avère même héroïque !

Dans un décor de western désertique, « ENFER MÉCANIQUE » ne décolle jamais vraiment. CAR (3)Peut-être parce que cette bagnole ne fait pas aussi peur que la « CHRISTINE » de Stephen King, que les péripéties sont trop répétitives et pas très spectaculaires, au fond. Et parce que le casting manque d’envergure. James Brolin a une grosse moustache, un beau brushing et une belle moto, mais n’est pas spécialement crédible en shérif-adjoint d’un trou perdu. Kathleen Lloyd est très stridente et éprouvante et quelques « vieux de la vieille » comme John Marley, R.G. Armstrong ou Roy Jenson prêtent leurs tronches ravinées à des personnages de pure convention.

Pour tout dire, on s’ennuie pas mal à la vision de cette aimable série B, mais comment détester un film qui anticipe sur Kubrick et Carpenter ? À voir donc, avec l’indulgence requise. Et pour les amateurs de grosses moustaches et de brushings, cela va sans dire.

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HORREUR - SF ET FANTASTIQUE
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 06:26

À chaque rediffusion d’un épisode de la série « ZORRO » qui date, rappelons-le des années 50, ça ne manque pas : la fréquentation de « WWW » remonte systématiquement. Pourquoi ? Grâce au sergent Garcia, qui suscite toujours le même engouement, la même affection.

Son interprète, Henry Calvin, aurait aujourd'hui fêté ses 95 ans. Happy birthday, sergent.

CALVIN

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 05:58

HAVE GUN lvc (2)« THE TREASURE » est un excellent épisode de la 6ème et dernière saison de la non moins excellente série « HAVE GUN – WILL TRAVEL », réalisé par Andrew V. McLaglen.

Un homme sort de prison où il a purgé sa peine pour avoir volé 80.000 $. Il donne rendez-vous à sa femme dans la ville où il tenait un commerce, aujourd'hui complètement abandonnée. Mais plusieurs pistoleros l’attendent également, pour avoir leur part du gâteau. L’épouse engage ‘Paladin’ pour lui prêter main forte.HAVE GUN lvc (1)

Ce huis clos tendu et sec comme un coup de trique entre directement dans le vif du sujet, ne prenant même pas la peine de présenter les protagonistes. Ça flingue directement ! Si le suspense et les coups de théâtre fonctionnent bien, s’il règne un certain humour noir, le vrai bonus de l’épisode, c'est son incroyable casting : c'est Jeanne Cooper qui joue la femme, un serpent à sonnette en jupons, aussi habile aux cartes qu’avec un fusil. Son pauvre mari est campé par le vétéran Jim Davis. Et parmi les ‘gunmen’ on reconnaît DeForest Kelley et Lee Van Cleef, jouant un duo de vauriens élégants et rapaces. Le second se fait d'ailleurs descendre par Paladin dans un saloon, comme il en avait l’habitude à cette période de sa carrière…  À ce quatuor, on ajoute bien sûr Richard Boone et c'est une vraie fête pour « WWW » !

À noter une fin dérisoire et hustonienne tout à fait délectable sur le thème de « l’enfer, c'est les autres ».

HAVE GUN lvc

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE LEE VAN CLEEF
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 06:32

Willis Bouchey est un de ces seconds rôles U.S. dont tout le monde connaît la tête sans savoir le nom. Il est apparu dans 200 films et téléfilms.

Il est barman dans « TROUBLEZ-MOI CE SOIR », capitaine dans « DESTINATION GOBI », lieutenant de police dans « RÈGLEMENT DE COMPTES », général dans « L’AIGLE SOLITAIRE », shérif dans « LE SOUFFLE DE LA VIOLENCE » et « JOHNNY CONCHO », juge dans une vingtaine de « PERRY MASON » à la TV. Il tourne plusieurs fois pour John Ford.

Aujourd'hui, il aurait fêté ses 106 ans. Happy birthday, Willis.

BOUCHEY

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans HAPPY BIRTHDAY
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 06:29

BROTHERHOOD (1)« BROTHERHOOD » est le dernier des 5 épisodes de « HAVE GUN – WILL TRAVEL » dont Charles Bronson fut la ‘guest star’. Réalisé comme d'habitude par Andrew V. McLaglen, ce téléfilm de 26 minutes offre à l’acteur un rôle très inhabituel, comme ce fut d'ailleurs souvent le cas dans cette série.

Richard Boone lit une étonnante annonce dans le journal : un shérif offre 200 $ de prime pour la capture de son propre frère. Mais celui-ci offre 500 $ pour qu’on lui livre le shérif ! ‘Paladin’ se rend à Latigo et découvre que le shérif en question, ‘Jim Redrock’ est un « Indien éduqué », qui malgré son étoile, accepte toutes les brimades et humiliations de la population, afin d’offrir une chance à son fils de s’intégrer au monde des blancs. Le frère de Bronson (Michael Keep), resté « injun » jusqu'aux mocassins, méprise son aîné. Alors qu'il est capturé, Bronson le livre lâchement aux lyncheurs. Heureusement, Paladin saura ouvrir les yeux in extremis à Bronson et lui rendre sa dignité.

BROTHERHOOD

Surprenant donc, de voir Bronson le ‘tough guy’ en homme soumis et effacé, qui avale les couleuvres et les moqueries sans broncher. Les cadrages accentuent sa petite taille, ce qui épouse bien le propos du scénario et Bronson ne redevient lui-même que lors de l’ultime séquence où il sauve son frère des mains de l’odieux ‘boss’ de la ville.

Repost 0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 18:48

Frère cadet de l'acteur Dana Andrews, Steve Forrest fut longtemps figurant, puis tourna énormément pour la TV et apparut dans de nombreux westerns. On le voit ainsi dans « LA DIABLESSE EN COLLANT ROSE », « LA FARFELUE DE L’ARIZONA », deux fois dans « LE VIRGINIEN » et « BONANZA ». 

FORREST anniv

Il est particulièrement mémorable dans le téléfilm « LA JUSTICE DU PENDU », joue le flic Charlie Sirringo dans « WANTED : THE SUNDANCE WOMAN » et Œil de Faucon dans la version télé du « DERNIER DES MOHICANS ». Il fut le chef du commando des S.W.A.T. dans la série « SECTION 4 ».

Il vient de mourir à l'âge de 89 ans (merci à notre ami 'Larcheau' de nous l'avoir signalé). R.I.P.

 

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LE CARNET NOIR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens