Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 12:11

Certains génériques promettent plus qu'ils ne tiennent à l’arrivée. Ainsi, quand on lit celui de « ZIGZAG », épisode de la 2ème saison de « RIVERBOAT », se prend-on à imaginer l’alléchante réunion de trois icônes des sixties et seventies, à savoir l’ex-playmate Stella Stevens qui faisait craquer Jerry dans « DR. JERRY ET MISTER LOVE », le jeune Burt Reynolds héros récurrent de la série et rien moins que Charles Bronson.

RIVERBOAT bronson

Et quand enfin on met la main sur l’objet, le soufflé retombe cruellement : Reynolds s’est vu congédier de « RIVERBOAT » à la fin de la première saison. Pas trace de lui ici, donc ! Quant à Bronson, il apparaît relativement peu, dans un rôle de forçat évadé et mal embouché. Avec trois acolytes, il se réfugie dans une bicoque du bayou où vivent un vieux braconnier et sa fille fort gironde. Bronson veut faire avouer à un de ses codétenus moribond, où il a planqué son butin. Mais celui-ci demande d’abord à voir son fils, médecin dans la ville voisine. Bronson envoie donc ses sbires enlever le ‘doc’. Mais ils se trompent et kidnappent Noah Beery, Jr. un des héros de la série.

Tout ceci est laborieux et sans intérêt, pas même géographique, puisque les marais de Floride sont reconstitués en studio ! Mal rasé et grognon, Bronson paraît s’ennuyer ferme et prend des poses avec son fusil. Ce ‘Crowley’ est un rôle de pure routine. On ne retiendra que la scène où Bronson s'apprête à faire griller la plante des pieds de Beery pour le faire parler : un type charmant. Seule Stella vaut le coup d’œil en innocente aguicheuse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens