Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 06:39

On sait depuis longtemps que Kathryn Bigelow a l’étoffe d’une grande cinéaste. On l’a vue s’affirmer, se perdre, se gaspiller, revenir en force et aujourd'hui avec « ZERO DARK THIRTY » s’imposer pour ce qu'elle est réellement.

Ce film basé sur la traque de Ben Laden par la CIA, une chasse à l'homme qui dura dix ans,ZERO est époustouflant. Parce qu'il n’esquive aucun sujet qui fâche (les tortures atroces infligées par les Américains aux suspects), parce qu'il est d’un tel réalisme qu'il frôle parfois le docudrama, parce que malgré sa durée il ne comporte aucune longueur, aucun fléchissement, ce film dur, fascinant, écœurant, monte en puissance pour s’achever en une demi-heure en « temps réel » sur l’attaque de la planque de la « cible », qui est d’une maîtrise technique à rendre jaloux tous les films d’action de ces dernières années.

Seule concession – nécessaire – à la dramatisation hollywoodienne, le personnage de Jessica Chastain qu’on suit du début à la fin, et qui semble concentrer sur sa seule personne tous les responsables de la traque. Avec une intensité exceptionnelle, une finesse admirable, l’actrice change subtilement sous nos yeux, passant de la novice au cœur sensible à la guerrière obsessionnelle. Car c'est bien de cela qu'il s’agit : d’obsession. Et cette héroïne désincarnée, mono-orientée, incapable de profiter de la vie ou même de sourire, représente l’état d’esprit d’une Amérique humiliée en quête de vengeance.

Un excellent casting, jusqu'aux tout petits rôles, permet à Jason Clarke de crever enfin le grand écran, dans un rôle digne de sa carrure. Ses premières scènes d’interrogatoire font froid dans le dos.

« ZERO DARK THIRTY » est un grand film de guerre contemporain, un magnifique morceau de cinéma. À se demander ce qu’avaient les votants des Oscars dans les yeux, quand ils lui ont préféré l’agréable mais inoffensif « ARGO » !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Seb 24/03/2013 10:24

Pas vraiment convaincu par ce film certes consciencieux mais qui se résume à une succession d'interrogatoires - parfois un peu tarabiscotés - qui ont fini par me faire "décrocher". Je suis
nettement plus client de l'approche d'une série comme Homeland, pleine de suspense et de rebondissements, même si les enjeux et le contexte ne sont pas tout à fait les mêmes. Le film de Bigelow m'a
paru froid, distant, laborieux, malgré une traque finale haletante.

Fred Jay Walk 24/03/2013 11:39



Comme quoi... Autant de spectateurs, autant de ressentis...



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens