Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:45

WELCOME TO... (2)Écrit par Burt Kennedy d'après un roman de E.L. Doctorow (« RAGTIME »), « WELCOME TO HARD TIMES » est un vraiment drôle de western.WELCOME TO... (1)

Toute l’action se déroule dans une ville-champignon rapidement brûlée par un fou furieux (Aldo Ray) qui massacre WELCOME TO...la moitié de la population. Après son départ, le maire de la ville, l’avocat Henry Fonda refuse de partir et décide de rebâtir ‘Hard Times’. Mais il doit supporter le regard d’une prostituée (Janice Rule) qu'il a recueillie et qui le traite de lâche, parce qu'il n’a pas résisté au tueur.

Le film se veut hautement symbolique, chaque personnage est censé représenter une facette de l’être humain confronté à la brutalité bestiale. Mais Kennedy n’a pas bien géré ses composants : le décor est tellement ‘cheap’ qu’on le dirait sorti d’un sous « DJANGO » de série Z, la musique aux accents WELCOME TO... (4)de cartoon est horrible (comme souvent chez ce réalisateur) et le film s’enfonce progressivement dans une inertie ponctuée de longs tunnels dialogués. Le ton utilisé est lui aussi irrégulier : ainsi, tout ce qui concerne le tueur est-il très caricatural. Aldo Ray n’a pas une seule réplique. Il se contente de boire, de rire, de tout casser et de tuer tout le monde. Même son propre cheval ! Idem pour Warren Oates en pistolero illettré nommé shérif. WELCOME TO... (3)Janice Rule elle, semble faire un tout autre film !

Reste à supporter tout cela pour Fonda, égal à lui-même dans un rôle mal défini de pacifiste taraudé par des problèmes existentiels. Le voir marcher dans les rues boueuses de sa célèbre démarche princière suffit à notre bonheur. Enfin – presque ! À ses côtés, une pléiade de seconds couteaux comme Elisha Cook qui meurt exactement comme dans « L'HOMME DES VALLÉES PERDUES », Royal Dano en « medicine man » irascible, Keenan Wynn en margoulin à la grande gueule.

Burt Kennedy a signé des westerns très personnels comme « NE TIREZ PAS SUR LE SHÉRIF », d’infâmes nanars comme « LA VENGEANCE DU SHÉRIF ». Disons que celui-ci se situe à mi-chemin.

 

À NOTER : le film n’est jamais sorti en salles en France mais fut baptisé « FRONTIÈRE EN FLAMMES » lors d’un passage à la TV. Il est trouvable en Espagne sous le titre « UNA BALA PARA EL DIABLO » dans une copie en 16/9 excessivement floue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE HENRY FONDA
commenter cet article

commentaires

claude kilbert 30/12/2010 08:43


En voilà un, que je ne connaissais pas! Ce western me semble inédit même en Belgique? C'est vrai que Burt Kennedy a commis de grosse m... mais parfois il y a des petites pépites, "Hanny Caulder" et
un western "moderne" avec toujours Fonda et Gleen Ford: "Le mord au dent?".
Bonne journée à tous


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens