Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 21:08

En pleine lecture de l’excellente biographie du réalisateur de « UN HOMME EST PASSÉ » : « JOHN STURGES : THE ESCAPE ARTIST », « WWW » ne pouvait que s’amuser du portrait qui est fait à plusieurs reprises de sa mascotte Charles Bronson.

L'homme tourna cinq films avec le réalisateur et celui-ci le décrit comme un « misanthrope narcissique », « marchant avec un nuage noir au-dessus de la tête ». Pendant « LA GRANDE ÉVASION », Sturges lui demanda d’arrêter de bassiner tout le monde avec ses sempiternelles histoires d’enfance malheureuse. Bronson racontait à qui voulait l’entendre que ses parents l’avaient vendu pour quelques dollars, qu'il mangeait de la « soupe aux mauvaises herbes » (c'était d'ailleurs son surnom : ‘Weedsoup’ Charley !).

WEED

Un autre collaborateur le décrit comme « perpétuellement exaspéré » et à l’affût du moindre jupon qui passait à sa portée. Le jeune Vincent Van Patten, son partenaire dans « CHINO » le traite de « Prima Donna ».

Bref, une avalanche de compliments qui nous rendent l’ami Buchinsky encore plus humain et… sympathique. Notons pour faire bonne mesure, que Spencer Tracy ne sort pas grandi non plus de cette lecture !

Nous reviendrons de façon plus précise sur le livre lui-même, parce que – contrairement aux apparences ! – il ne parle pas QUE de Charley Bronson !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans BRONSON & MARVIN ARCHIVES
commenter cet article

commentaires

VAL 23/04/2012 22:29

Il n'y a pas de mal, Daniel ! ;-)

Pour en revenir à cette "image" que renvoie une célébrité, à l'époque de Bronson aux USA et de Gabin en France, il y avait de la part du public un certain respect de la vie privée des stars. Le
changement est venu petit à petit, avec l'arrivée de la presse "people", des paparazzi et maintenant Internet : aujourd'hui, le public veut savoir ce qu'a mangé Brad Pitt au petit-déjeuner ou la
couleur de la petite culotte de Lady Gaga...

DANIEL 23/04/2012 22:03

J avais donc mal compris et je m en excuse,Val!C est vrai que le fan compulsif,adoratif,obsessionnel peut etre inquiétant...Personnellement,je n en ai jamais connu pour un acteur par contre pour un
chanteur j ai eu mon qota!En ce qui me concerne une personnalité lisse comme un lino(pas Ventura,bien sur)ne m interesse pas tout comme un excentrique tape a l oeil et dans ce métier il y en a un
paquet..Et pour contredire un peu Fred(je sais,j abuse)qu il essaie de trouver ne serait ce qu une personne et dans n importe quel bio pour dire que Jean Gabin n était pas a la ville comme a l
écran et il y en a d autres,francais ou américains;ils sont rares mais ils ont éxisté,ouf!!

VAL 23/04/2012 18:16

Daniel, ce n'est pas la façon dont certaines stars se comportent qui me désole, c'est cette "idolâtrie" dont font preuve certains fans.

Il fût un temps où jeune ado complétement cinglée de Bronson, j'allais chez le marchand de journeaux pour feuilleter tous les magazines TV et ciné à la recherche du moindre article le concernant
dès que j'apprenaît qu'il sortait un film...Mais cela ne m'empêchait pas de m'interesser à tout autre sujet, d'avoir des amis à qui je ne parlait pas constamment de mon acteur favori, enfin bref,
je pense avoir toujours été relativement "saine" dans ma passion.
Et si à cette époque on m'avait dit que Bronson était un misanthrope narcissique, je pense que, passé un petit "choc", je l'aurais accepté.

DANIEL 23/04/2012 16:56

Cela dit,toutes les anecdotes relevées sur ces stars ont pris corps a un certain moment de leur vie et ils ont tous plus ou moins évolué,leurs caractères,a l époque des films cités,n est pas resté
figé,comme tout un chacun...Pour ma part,je pense qu une idole pour un fan ne peut pas se contenter de ce qu il voit sur l écran.Si par chance,l acteur se confond un tant soit peu avec la
personnalité de la vedette en question c est la ou est la différence entre un acteur et un comédien(comme dirait Delon).Ils ont tous leurs travers,souvent éxagéré par leur statut,mais dans le fond
les acteurs populaires ressemblent a ce qu on voit sur un écran...en mieux!C est pour ca qu au contraire de Val,j estime que c est sain de ne pas tout cacher,ce qu a fait un Brando par exemple et
il n en est pas plus antipathique pour ca!De savoir,par exemple,qu un Elvis Presley,star planétaire,n avait aucun égo,se mélangeant a tout le monde et ce durant toute sa vie au contraire d un
Hallyday dont la vie est un grand bluff par rapport a l image que ses fans ont de lui,me fait plaisir..Alors Tracy,McQueen,Bronson(critiqués mais souvent utilisé par Sturges)avec le temps,on
connait leur vie et on les aiment tout autant!!!

VAL 23/04/2012 15:47

Je pense que la déception envers les frasques d'un acteur est à la mesure de la hauteur du piédestal ! certains fans oublient qu'ils ont affaire à des hommes et des femmes, avec des qualités et des
défauts comme tout un chacun.

C'est pas très sain.

DANIEL 23/04/2012 12:18

Et encore,l auteur a été gentil d après ce qu il a dit dans une entrevue a la sortie du film.Cela dit,et pour défendre un peu Bronson,il était profondément éxaspéré par le temps que Sturges pouvait
consacrer a Buccholtz sur les "7 mercenaires" et surtout a Steve McQueen sur "La grande évasion"!Ayant déja tourné maints tvfilms,Bronson devait penser qu il méritait un peu plus de considération
face a ces jeunes loups quasi débutants,peut on lui donner tort??Il s est bien sur rattrapé sur le tournage de "Chino"puisqu il avait gagné ses galons de stars..rancunier,Bronson?Sans doute mais ce
n est pas méchant!Quand a passer ses moments libres a courir les jupons,il suffit de lire l autobiographie de Robert Vaughn pour comprendre que sur le tournage des "7 Mercenaires" par rapport a
certains autres,Bronson faisait presque figure de saint homme(j exagère un peu mais pas trop).Vaughn nous raconte,entres autres anecdotes particulèrement savoureuses,son escapade avec Brad Dexter
et Steve McQueen dans une maison close mexicaine qui a failli très mal se terminer pour lui et McQueen..Finalement oui,Charles Bronson au milieu de ces garnements était un saint homme!!!

Fred Jay Walk 23/04/2012 13:46



Personnellement, je suis toujours amusé de constater à quel point le public identifie les comédiens aux rôles qu'ils jouent. Ainsi, s'étonner que Bronson ait pu être un narcisse dragueur au
caractère de cochon (pour résumer), revient à dire qu'on l'imaginait comme ses héros stoïques de western. Idem pour Tracy, décrit dans la bio de Sturges comme un casse-pied capricieux et imbibé,
McQueen comme un odieux personnage, etc.


Quand on apprécie le travail d'un comédien, on peut être à la rigueur surpris et intrigué par les travers de sa vraie personnalité, mais... déçu ? Pourquoi ?



VAL 23/04/2012 09:42

Je viens juste d'écrire un article sur le sujet dans mon blog (toujours coincé, soit dit en passant, mais je garde éspoir et je continue mes essais...)

Un autre article est consacré à WWW et paraîtra mercredi...Fred, je me devait de te rendre hommage, c'est un peu grâce à toi que je me suis lancée dans la blogosphère.
J'éspère de tout coeur que bientôt Anachronic blog puisse sortir du nid et ouvrir ses ailes...

Fred Jay Walk 23/04/2012 09:45



Merci, collègue.



lemmy 23/04/2012 00:41

Eh beh, c'est du joli.

Zach 22/04/2012 23:00

Lançons une pétition pour que l'on nous traduise cet ouvrage sur Sturges !

VAL 22/04/2012 22:53

J'ai lu le passage de la "weedsoup" et je me suis bien amusée, je l'avoue...
Misanthrope narcissique, sautant sur le moindre jupon,on peut dire que notre pauvre Charley ne sort pas "grandit" de ce bouquin ;-)
Tant-pis, je l'aime quand même...

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens