Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 07:32

PASSION (2)Y a-t-il de la passion dans « UNE PASSION » d’Ingmar Bergman ? Ce n’est pas ce qui saute aux yeux de prime abord. Tourné dans le décor mortifère, boueux et glacé de l’île de Fårö, chère au réalisateur, le film met en présence quatre personnages en perdition : un ex-repris de justice (Max Von Sydow) vivant en ermite, une veuve inconsolable (Liv Ullmann),PASSION (1) un couple à problèmes (Bibi Andersson et Erland Josephson), qui vont se croiser, tenter de s’aimer, se décevoir, se déchirer… Sur l’île sévit une sorte de serial killer d’animaux qui massacre les bêtes de façon atroce. Mais à bien y regarder, le mari de Bibi avec sa collection de photos de visages, n’a-t-il pas justement les manières d’un tueur en série ?

Rien n’est évident dans « UNE PASSION », rien n’est explicité, ni même solutionné. On devine par instants que Bergman parle de déni, de rédemption impossible et de la violence primitive qui sommeille en chacun de nous. Mais pour ce faire, il choisit des chemins de traverse souvent déconcertants : quand il veut parler du background de ses protagonistes, il insère carrément des interviews de ses comédiens – précédées de claps à leur PASSIONnom – discutant de leurs rôles comme s’ils étaient en séance de psy ! Quant à la relation entre Ullmann et Von Sydow, qui est quand même au cœur du film, elle démarre en ellipse, de façon si abrupte et cavalière, qu’on dirait qu'il manque une bobine du métrage !

Ce n’est pas du cinéma facile d’accès, ni toujours compréhensible. C'est un maelström de sensations, de pensées fugaces, de mystères jamais résolus. La photo de Sven Sykvist est absolument magistrale et les extrêmes gros-plans chers au réalisateur sont d’une beauté renversante. Et le casting quatre étoiles est à son maximum. Certains monologues sont littéralement hypnotiques.

Il est compliqué de parler d’un film qui n’est pas conçu pour être compris dans son ensemble, mais laisse une multitude de portes ouvertes et s’achève sur une dernière phrase ‘off’ absconse. À voir donc, mais surtout à ressentir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens