Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 17:05

MINUTE POUR PRIER (1)Difficile de résister à  un ‘spaghetti western’ qui fait se côtoyer deux vétérans des classiques MINUTE POUR PRIERd’Anthony Mann comme Robert Ryan et Arthur Kennedy et le ‘staff’ de Sergio Leone parmi lesquels on compte ici Mario Brega, Aldo Sambrell, Spartaco Conversi ou Benito Stefanelli.

« UNE MINUTE POUR PRIER, UNE SECONDE POUR MOURIR » n’est pas un mauvais film. Toutes proportions gardées, bien sûr. L’ambiance est bizarroïde, ni américaine, niMINUTE POUR PRIER (2) mexicaine, la BO est soûlante, la photo irrégulière et les coups de zoom sont affreux. Sans parler du montage à la tronçonneuse ni de l’acteur principal, un sous-Clint parmi tant d’autres, d’une mollesse insensée jusque dans sa diction qui paraît ralentie. Alex Cord plombe pas mal le film et ne rend jamais son héros fascinant ou même attachant. Pourtant, on aurait de quoi le plaindre vu ce qu'il déguste au cours du film, se faisant passer à tabac dans la grande tradition de ‘No Name’ ou ‘Silence’, opérer à vif et subissant des attaques nerveuses handicapantes.

Heureusement, cette étrange histoire d’amnistie, de village de hors-la-loi assiégé et de MINUTE POUR PRIER (3)rédemption accroche plutôt l’intérêt et les seconds rôles sont parfaits. À commencer par Ryan d'une folle élégance, qui apparaît au bout d’une heure, mais s’accapare l’écran dans un rôle de gouverneur libéral ultra-cool, n’hésitant pas à faire le coup de poing et à manier le Colt. Kennedy a un personnage moins développé de marshal à la personnalité ambiguë et la très belle Nicoletta Machiavelli apparaît peu en sauvageonne affamée. Brega en fait des quintaux dans le rôle de ‘Kraut’ le chef des bandidos, qui arbore le chapeau le plus ridicule vu de mémoire de westerner.

MINUTE POUR PRIER (4)

Il ne faut pas s’attendre à un grand film, ni même un grand ‘spag’, mais on peut se laisser prendre au charme singulier de cette histoire mal fagotée mais indéniablement accrocheuse.

 

À NOTER : le film est sorti aux U.S.A. dans une copie correcte, mais hélas en 1.85 :1. 4/3 et des sous-titres français. C'est la version américaine plus courte de 20 minutes qui est proposée. Dans l’Italienne, Alex Cord est tué à la fin, alors qu'il vient d’être amnistié, par deux chasseurs de primes embusqués, ce qui aurait donné toute sa logique à l’histoire. Espérons que s’il sort en France, ce sera dans son intégralité…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE ROBERT RYAN
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens