Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 12:17

MEANEST MEN WEST (2)
Il faut remonter à l’année 1976, et imaginer ce qui a pu se passer dans l’esprit de quelque obscur producteur américain pour se figurer comment a pu exister une abomination intitulée « IL ÉTAIT UNE FOIS…. 2 SALOPARDS » (« LES PLUS MÉCHANTS HOMMES DE L’OUEST », en v.o. !).

Nos anonymes ont déniché deux épisodes d’une série télé (« LE VIRGINIEN » en l’occurrence), le premier de 1963 « IT TOLLS FOR THEE » réalisé par Samuel Fuller, avec Lee Marvin, et le second tourné quatre ans plus tard « THE RECKONING », avec Charles Bronson en « guest ». Ces éléments en main, ils ont dû pondre ce qu’on doit tout de même appeler un scénario, pour faire des deux vedettes des frères ennemis réunis dans une même histoire !

MEANEST MEN WEST
Pour cela, nos amis ont investi et tourné un prologue inédit de vingt minutes montrant le père de nos héros (Michael Conrad), qui le jour de la naissance de Harge (Bronson) décide de sacrifier sa femme pour que l’enfant survive. L’aîné (le futur Marvin, donc) fou de rage, tuera son père avant de fuguer.

Quand le « film » commence, les deux frangins devenus hors-la-loi, braquent une banque. Bronson est étrangement tremblotant : normal, son plan a été « détouré » et sa silhouette MEANEST MEN WEST (1)hâtivement recollée dans le décor de la banque où il n’a évidemment jamais mis les pieds vu que les images ont été tournées quatre ans plus tôt. Vous suivez ?

Ensuite, pour boucher les (nombreux) trous, nos producteurs ont retrouvé les comédiens de l’épisode de ’67 : Miriam Colón, Don Mitchell, Kevin Hagen, leur ont refilé des costumes à peu près ressemblants à ceux qu'ils portaient neuf ans plus tôt et ont filmé des gros-plans avec des répliques explicatives pour faire le lien. Vous suivez toujours ?

Là-dessus, ils ont – pourquoi se gêner ? – piqué des plans de poursuite à cheval dans des vieux serials libres de droits, collé là-dessus une monstrueuse musique d’ascenseur et… emballé, c'est pesé !

C'est ainsi, qu’en 1977 est sorti partout dans le monde « IL ÉTAIT UNE FOIS… 2 SALOPARDS » (bravo au passage, pour le titre français !), un western de Samuel Fuller, avec Charles Bronson et Lee Marvin.

Sur l’affiche ou le matériel publicitaire, aucune mention du tripatouillage, encore moins de l’année du matériau d’origine. Pourquoi tout gâcher ? Le fruit de cette sublime arnaque est absolument irregardable comme il se doit, mais procure une sorte de fascination incrédule : un western-fantôme qui n’existe pas, n’a jamais été tourné ni écrit et qu’on trouve pourtant en DVD aux U.S.A. et en Allemagne.

Franchement, pour l’amateur pervers, c'est un must absolu…

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Oui, le passage Fonda/Bronson est assez extraordinaire. Mais que le reste est bon aussi ! Tout ce qui concerne Gable est géant (dont le face à face Gable/Lepers). Une idée de génie de reprendre<br /> Raymond Loyer pour doubler Wayne ainsi que Roger Rudel !<br /> <br /> De Mozinor, j'ai beaucoup aimé l'hommage à Michael Jackson :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> J'ai un gros faible pour "BEN-HUR", alias Benny. Un remède contre le cafard !<br /> <br /> Ce Mozinor a du génie.<br /> <br /> <br />
L
<br /> Un jour, il faudra que tu parles de "Le grand détournement", qui établit des cross-overs insensés et géniaux.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Grand moment, ça ! Bronson en chef indien proposant à Fonda de manger des chips avec lui...<br /> Je crois que le film est visible dans son intégralité sur le site de Mozinor (à mourir de rire, par ailleurs, avec ses parodies).<br /> <br /> <br />
L
<br /> Hallucinant ! Et on dit que le ciné de maintenant ne pense qu'au fric comparativement à avant ? lol<br /> <br /> Maintenant, je me demande si je suis un amateur pervers de ciné et si je veux vraiment voir cette chose ?<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Quand on connaît l'historique, c'est un vrai cas d'école.<br /> Bon... De là à dire qu'on y prend un plaisir fou, ce serait un peu s'emballer. Il y a déjà eu des arnaques comme celle-là ("LE SOLITAIRE DE<br /> L'OUEST", déjà avec Bronson ou "IL MAGNIFICO STRANIERO" avec Eastwood) mais jamais aussi élaborées.<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens