Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 08:43

« UN WEEK-END EN FAMILLE », réalisé par Jodie Foster est une sorte de « FESTEN » ‘light’, situé lors d’un Thanksgiving dans une famille d’Américains moyens de Boston. Les retrouvailles annuelles sont synonymes de mini-drames, de règlements de comptes, deHOME vieillissement des uns et des autres, de constats d’échecs. Ce n’est pas forcément très joyeux, même si le ton est à la comédie caustique. Mais au-delà des engueulades de rigueur, des bagarres rituelles, se dessine un message émouvant : le film martèle en fait qu'il faut profiter du moment présent, savoir reconnaître les fugitifs instants de bonheur car ils ne durent pas et reviennent rarement. Un ‘carpe diem’ doux-amer qui donne tout son prix à ce scénario pas si léger qu'il ne paraît.

« UN WEEK-END EN FAMILLE » bénéficie d’un cast de premier ordre : outre Holly Hunter un peu cabotine en aînée bousculée par la vie et Robert Downey, Jr. hors-contrôle en frangin gay survolté, Cynthia Stevenson est remarquable en sœur coincée et aigrie, Geraldine Chaplin a rarement été mieux qu’en tante vieille fille à moitié cinglée, qui s’accroche au souvenir d’un baiser échangé il y a quarante ans. Anne Bancroft et Charles Durning sont exceptionnels dans le rôle des parents, particulièrement le second qui a un monologue à la fin, devant de vieux films 8MM, absolument bouleversant. Et une mention aussi à David Strathairn, magnifique dans une unique séquence, en ‘ex’ de Hunter, devenu réparateur de chaudière et défini comme « L'homme le plus triste du monde ».

À cause d’une certaine uniformité dans l’hystérie généralisée et un épilogue inutilement sentimental, « UN WEEK-END EN FAMILLE » peine à s’élever au-dessus de son matériau pour atteindre à l’universel, mais cela reste un film poignant, souvent drôle et peuplé de personnages qu’on a l’étrange sensation de connaître intimement. Très beau générique-fin, qui visualise des fameux « instants de bonheur » qui ont marqué la vie de chacun, comme s’ils avaient été filmés par un cameraman invisible. Belle idée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens