Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 09:58

Si les deux premiers films de Terrence Malick font l’unanimité, les deux suivants ont souvent laissé perplexe. Avec « THE TREE OF LIFE », il passe à un stade supérieur, celui de l’œuvre kubrickienne.

Délaissant avec un panache incroyable tous les carcans du cinéma actuel, l’auteur embrasse TREE LIFEavec ce film unique tous les questionnements de l’homme : la mort, le deuil, la famille, l’amour, la haine, les origines de la vie et… Dieu. Car aussi inexprimable que cela soit, c'est bien de cela qu'il s’agit ici. Malick dans quelques séquences hallucinantes autant qu’hallucinées tente de filmer Dieu. Bien sûr, on pense à « 2001, L’ODYSSÉE DE L’ESPACE » et tout particulièrement au passage ‘Au-delà de l’Infini’, véritable trip mystique. Mais Mallick va peut-être encore plus loin : on assiste à la création de la vie, des premières cellules, on voit des dinosaures (sic !) et beaucoup d’autres choses. Le tout, au cœur d’un film intimiste relatant la jeunesse d’un garçon aux prises avec son tyran domestique de père qu'il hait et adore.

Autant le dire clairement, c'est le genre de film dans lequel on entre de plain-pied ou pas du tout. Il est facile de rejeter l’ensemble en arguant de sa longueur, de son extrême lenteur, de ses dérives narratives, de son excès de stylisation. Mais on peut aussi se laisser porter, le suivre comme on contemple une toile de maître ou comme on écoute de la musique classique, en laissant son sens critique au vestiaire et en profitant du voyage. Plusieurs moments touchent au sublime, le montage est magique, les images – en perpétuel contrejour – sont envoûtantes, l’émotion affleure à chaque détour de plan.

Dans un cast d’inconnus exceptionnels, adultes et enfants, Brad Pitt – un acteur toujours surprenant – est magnifique en père psychorigide et frustré. Sean Penn n’apparaît que sporadiquement dans le rôle du jeune héros devenu adulte, pratiquement sans aucun dialogue.

« THE TREE OF LIFE » est-il un chef-d’œuvre ? C'est difficile à dire. Et c'est certainement à vérifier en revoyant le film. Si on y entre sans œillères, c'est en tout cas un rêve extatique d’une folle ambition, dont on ressort étourdi. Combien de films récents peuvent en dire autant ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS-CULTE DE "WWW"
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens