Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 08:52

Situé six ans après le premier volet, « THE RED RIDING TRILOGY : 1980 » renoue les fils de l’histoire précédente, en repartant sur une nouvelle enquête concernant un serial killer de prostituées. Un flic de Manchester débarque dans le Yorkshire pour reprendre les RED R 80investigations infructueuses et se heurte à une corruption policière qui gangrène toute la région.

Le plus surprenant dans cette seconde partie, c'est de se dire qu'il s’agit d’un long-métrage cinéma. Malgré le format Scope, cela s’apparente énormément à ces séries glauques du style « WALLANDER », que ce soit dans le style ou les moyens.

Aussi noir qu’on pouvait s’y attendre, mais plus terne et embrouillé que le n°1, ce polar lent et poisseux a du mal à passionner, ne serait-ce que parce que son « héros » incarné par Paddy Considine n’a rien d’attachant. On peine à entrer en empathie avec lui et on s’intéresse plutôt aux méchants, parmi lesquels l’excellent Sean Harris (vu dans le premier film) formidable de malveillance, en flic-tortionnaire à face de rat, complètement ravagé et dangereux. Sa seule présence provoque un vrai malaise. Jim Carter, le majordome de « DOWNTON ABBEY » est également très bien en commissaire pas très clair. Lesley Sharp est hélas, sacrifiée dans le tout petit rôle de l’épouse dépressive du flic.

Monocorde, monochrome, le film illustre un scénario-descente aux enfers, qui confronte un individu à une énorme machine à broyer. La hiérarchie policière est montrée comme une mafia toute-puissante, corrompue jusqu'à l’os. Quand Considine demande au prêtre Peter Mullan qui n’aime pas les flics, s’il ne ferait pas appel à eux, en cas d’agression, celui-ci lui répond : « Pourquoi faire ? Ils seraient déjà sur place, non ? ». Tout est dit. Et la fin plonge encore plus profondément dans le noir intense. No future ! Mais dans quel but, exactement ? Le n°3 répondra peut-être à nos questionnements et justifiera sans doute la sensation de piétinement de ce volet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans MADE IN UK
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens