Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 06:21

Un décor unique, une demi-douzaine de personnages, un ‘high concept’ plus ou moins relié à l’actualité, voilà sur quoi repose « THE KILLING ROOM », un film visiblement très fauché qui tente de compenser son manque de budget par le suspense et le contenu.

De quoi s’agit-il ? Sans « spoiler », c'est une expérience effectuée sur des cobayes volontaires,KILLING qui implique l’assassinat et l’élimination progressive. Tout cela sous l’œil froid d’une observatrice (Chloë Sevigny) elle-même en observation. Conclusion ? Le gouvernement est prêt à toutes les horreurs pour créer ses propres martyrs prêts à donner leur vie pour leur pays. À la place du fanatisme religieux, il reste le lavage de cerveau et la manip psychologique…

Bon ! Pourquoi pas… Seulement le problème avec ce genre d’idées, c'est qu'elles sont souvent parfaites pour un court-métrage percutant – car ici, seule compte la chute et la morale – mais très insuffisantes pour remplir les 90 minutes règlementaires d’un film de cinéma. Résultat, ça patine, ça bégaie, ça se dilue, ça s’enlise à vue d’œil et hormis quelques rares accélérations tirées par les cheveux, ça ne va nulle part. Le casting n’étant pas particulièrement inspiré, on ne voit guère de raison de rester éveillé : Peter Stormare fait son numéro de méchant pervers habituel, là où il aurait probablement fallu un acteur moins typé et plus ambigu. Timothy Hutton a pris un coup de vieux et a de bons moments et Sevigny est sous-utilisée.

Depuis « CUBE », on a vu pas mal de films ‘low cost’ situés dans des décors minimalistes. Celui-ci a pour singularité de tenter de réfléchir à nos guerres modernes, aux nouvelles armes qu'elles nécessitent. Nous sommes toujours en plein trauma post-11 septembre, d'accord. Mais cela n’excuse pas tout !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lemmy 25/04/2013 22:47

Le début est quand même assez intrigant. Mais il est clair que si on voit arriver Stormare quelque part, il vaut mieux se méfier. La fin - le twist - est tout de même assez acerbe. Pour le reste,
dommage, dommage... A revoir pour se refaire une idée ?

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens