Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 17:48

Disons-le tout net et n’y allons pas par quatre chemins : « EXPENDABLES » est un film qui gagne à être revu, en prenant du recul, en ayant oublié l’exceptionnelle attente qu'il avait suscité à l’époque de sa sortie en salles, la déception puis les sarcasmes qui accueillirent son EXP DSCexploitation et enfin la sale réputation qu'il a acquise en deux ans à peine.

Est-ce le recul qui le rend meilleur aujourd'hui ou alors les fameuses 13 minutes supplémentaires de ce « EXPENDABLES : EXTENDED DIRECTOR’S CUT » annoncé depuis longtemps ? Les deux, probablement. Car si on serait bien en peine de dire précisément ce qu’ont ajouté ces poignées de scènes et/ou de répliques, force est de reconnaître que le film fonctionne mieux, qu'il paraît moins syncopé, moins idiot et mieux bâti. À première vue, il semblerait que c'est le personnage de Jet-Li qui a le plus bénéficié de ce ‘redux’, mais qui aura le courage de revoir le montage original pour comparer ?

Le fait est qu’on peut – toute honte ravalée – prendre grand plaisir à la (re)vision de ce film qui s’inscrit dans la lignée des « 12 SALOPARDS », des « OIES SAUVAGES » et du génial « CHIENS DE GUERRE ». Les acteurs semblent beaucoup s’amuser et s’être bien entendus, on trouve des répliques-culte (« Size matters ») et on a son soûl de gros fusils qui transforment tout en « sauce rouge et en gelée ». Encore une grande réplique !

Dans son introduction – tournée sur le plateau de la sequel – Stallone s’avoue content de ce remontage et considère que le film a « plus de cœur ». Du cœur, c'est peut-être beaucoup dire, mais il a certainement plus de « quelque chose », c'est indéniable.

Et à la fin, quand Jason Statham lance son gros couteau en direction de la caméra, on se surprend à penser qu’on serait bien envoyé le n°2 dans la foulée. C'est dire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FRANCHISES
commenter cet article

commentaires

lemmy 22/08/2014 18:39

Le 3 à sa première vision ciné est pour moi une petite déception. Il commençait pourtant bien. A noter une scène crypto-gay qui va t'enchanter, Fred, si surprenante qu'elle n'est même pas crypto.

Fred Jay Walk 22/08/2014 20:12



Je m'en frotte les mains d'avance ! 



lemmy 26/12/2012 14:14

Une bonne âme m'a offert le coffret Expendables. Le director's cut du premier volet est effectivement bien meilleur que la version ciné originelle. Beaucoup de petites scènes de dialogues ou de
scènes alternatives sont rajoutées. Il y a a plus de liant entre les scènes, de regards et de connexions entre les personnages. C'est fou à dire, mais les personnages sont plus "creusés" et
caractérisés (dans le style on-est-des-durs-mais-on-est-des-petits-oiseaux-blessés-dans-la-vie-et-on-est-une-famille-entre-nous-mais-pas-des-pédés-quand-même). Même Charisma Carpenter grâce à ces
ajouts prend un intérêt en quelques secondes, intérêt qu'elle n'a pas dans la version ciné et encore le second épisode soit dit en passant...

Une remarque est de se dire que c'est assez fou ce que le montage peut apporter à un film. Ce n'est pas Li qui bénéficie le plus de ce montage (même si une phrase de plus rajoute un côté
"mélancolique"), mais les relations Stallone/Statham encore plus amicales et truculentes, et spécialement le personnage joué par Lundgren qui devient encore plus délirant : c'est Lundgren le grand
bénéficaire de cette nouvelle version (avec plus de dialogues ou des scènes et dialogues alternatifs). Pour le reste, les scènes de combat sont remontées (le combat Li/Lundgren) et/ou raccourcies
pour la scène finale où les vilains effets numériques sont plus ou moins dégagés ; par contre cette scène finale bénéficie pendant deux minutes d'une musique rock des plus mauvais goûts, pour
poli.

Quelques blagues affreuses sont enlevées du montage du premier film ; pour une ou deux d'entre elles, c'est dommage. Mais le tout fait indéniablement un meileur film qui, il est vrai, danse entre
deux : la comédie et le film badass à l'ancienne. Je pense qu'il est mieux réalisé que le deuxième, plus directement jouissif : un 2 revoir, bientôt.

valcogne 17/07/2012 07:36

Halléluia!

lemmy 16/07/2012 22:30

Je me susi renseigné. Ce director's cut sort en France en décembre prochain, à l'occasion de la sortie vidéo du délicieux 2 !

lemmy 16/07/2012 22:03

Ce director's cut anglais a-t-il une vf ou une vost ?

Fred Jay Walk 17/07/2012 07:15



Nada.



lemmy 16/07/2012 21:53

"The expendables" est un grand film pour les ex-enfants. Et je courrai voir le deuxième ! Que Arnold S. revienne me fait hurler de bonheur et taper contre les murs ! Et depuis "Rocky Balboa", j'ai
une merveilleuse admiration pour Stallone. Une pensée pour lui, qui vient de perdre son fils aîné.

valcogne 15/07/2012 23:14

C'ets vrai, un grand professionnel ne peut avoir le même rapport au temps qu'un néophyte, l'investissement de l'un différant de celui de l'autre. Nous n'avons qu'une vie et pas de temps à perdre.
Néanmoins, je donne toujours une carte à ceux qui semblent peu satisfaisants, car, souvent, ils se révèlent surprenants, avec l'âge, l'expérience, le talent qui se développe...

DANIEL 15/07/2012 22:16

Val,Stallone s était revendiqué lui meme comme fils spirituel de Bronson et avait meme acheté les droits du "Justicier" dans l idée d en faire un remake(on l a échappé belle)comme quoi ton
raisonnement(que je partage)était le bon mais dans sa trop courte série de bon films je rajouterais "FIST","Les faucons de la nuit" et le trop méconnu "La taverne de l enfer"!Quand a ésperer une
bonne surprise de Statham(dont le talent de comédien arrive a peine a la cheville de Bronson et au genou de Stallone;ce n est que mon avis,bien sur)j espère,Valcogne,que la patience fait partie de
tes qualités,je doute que ce soit le cas d un réalisateur averti du cinéma...

valcogne 15/07/2012 13:18

Quand on voit "Copland" on a une autre approche, salutaire, sur Sylvester Stallone...très bon film. J'espère qu'on aura une surprise du genre avec Statham, que j'aime assez, par ailleurs.

VAL 15/07/2012 12:17

je visionnerai peut-être un jour "Copland", dont j'ai une VHS enregistrée par un membre de ma famille. J'ai vu "Rocky", mais c'est "Rambo" qui m'a le plus touchée.

Pour ce qui est l'amalgame Sly-Arnold, j'avoue que j'ai eue ma periode "jugements à l'emporte-pièce", et j'en voulais à ces acteurs d'avoir marché sur les plates-bandes de "mon" Charlie (on est
con, quant on est ado...); le temps passant, je n'ai pas pris la peine de réviser ce jugement.

Un autre mea-culpa sur Ana'Blog, peut-être (dès que j'aurais vu suffisament de films de Sylvester) ?

valcogne.over-blog.com 15/07/2012 11:55

A l'instar de Fred, qui sait changer d'avis, j'en suis capable aussi et, n'ayant pas vu ce film, je me ferai un plaisir de découvrir un jour ce director's cut.

Fred Jay Walk 15/07/2012 12:02



Si on met son cerveau en mode "veille", c'est le film idéal pour se péter les tympans en rigolant de bon coeur...


Ah ! Les souvenirs de combat de Rourke la larme à l'oeil ! Ah, Statham cassant la gueule du jules de son ex ! Ah ! Sly disant adieu à sa dulcinée près d'un avion dans une variante anabolisée de
"CASABLANCA"...



VAL 15/07/2012 11:20

Mon cher Daniel, je doit t'avouer que je n'ai jamais vraiment aimé Stallone ou Shwarzy, les considérants comme tout juste capables de jouer les "sous-Bronson" version Cannon ; néanmoins, j'aime
beaucoup le premier "Rambo",et j'aime voir notre "Sly" s'engluer dans des films du genre "Over the top" (une production Cannon, si ma mémoire est bonne !)
Quant à "Expendables", je crois qu'il faut le prendre pour ce qu'il est : un bon film bien "bourrin", qui fait passer un bon moment sans se prendre la tête : ça fait du bien de temps en temps, non
?

Fred Jay Walk 15/07/2012 11:59



Autant Arnold S. a toujours été un acteur atroce, incapable de la moindre finesse, autant Stallone a prouvé qu'il avait du talent dans un ou deux "ROCKY", dans "COP LAND" où il est magistral et à une ou deux autres
occasions. Qu'il n'ait pas eu envie de fouiller cet aspect de sa personnalité est une autre histoire. Mais je trouve injuste de le mettre dans le même sac que Governator, malgré des filmos
souvent similaires.



DANIEL 14/07/2012 22:51

"Dans la lignée des 12 Salopards et de Chiens de guerre",dans quel sens au juste,Fred??Pas sur la qualité du film,rassure moi!En dehors du fait de prendre cette "oeuvre" au 172ème degré,je vois pas
bien l intérét de perdre son temps a visionner pareille médiocrité sauf si on a des problèmes pour régler les couleurs de sa télé,en particulier le rouge!En fait c est un gros dessin animé matiné d
un peu de jeu vidéo et interprété par des acteurs qui passent leur temps a concourir pour savoir qui est le plus mauvais et il y a du boulot...Quand a la promo de Stallone pour le film;avec lui on
est jamais décu...c est crise de rire assuré comme a chacune de ses promos!Il est capable de nous faire passer "Cobra"pour le thriller du siècle et sans rire en plus...Contrairement a Val sur son
excellent blog,je ne m excuse pas de ne pas avoir vu le film mais plutot le contraire







...Au moins je n aurais pas a m exprimer sur la suite....Oh mon dieu,il y a une suite...

Fred Jay Walk 15/07/2012 06:24



Dans quel sens, me demandes-tu ? Le groupe de durs à cuire réunis pour une mission vient du film d'Aldrich, les mercenaires manipulés et le rôle de la fille viennent des "CHIENS DE GUERRE" et les relations entre les héros sortent tout droit des "OIES
SAUVAGES". Je ne compare pas les qualités de ces films objectiivment meilleurs que celui de Stallone. Je parle d'une lignée thématique.


 


Maintenant, qu'on déteste ce genre-là, je peux comprendre. Personnellement, je prends ces films avec recul et pour ce qu'ils sont. Stallone m'est plutôt sympathique depuis ses derniers films
"ROCKY BALBOA" et "JOHN RAMBO". Je ne te conseillerai pas de
voir le director's cut de "EXPENDABLES", je pense que ça ne te fera pas changer d'opinion !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens