Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 18:52

Production coréenne, « THE CAT – LES GRIFFES DE L’ENFER » puise plutôt ses références dans le cinéma d’horreur japonais récent et le spectateur qui a vu « RING », « DARK WATER » et/ou leurs remakes américains ne seront guère surpris par le déroulement du filmCAT-copie-1 et encore moins par son dénouement.

La réalisation assez basique, utilise avec une certaine candeur toutes les vieilles ficelles du film de fantômes, comme si le réalisateur ignorait qu'elles étaient archi-usées. C'est ce qui donne son charme au film mais qui trace aussi ses limites. La jeune héroïne claustrophobe obsédée par une petite fille spectrale, la présence toujours plus stressante des chats, quelques séquences assez glauques dans une SPA, une scène d’euthanasie très éprouvante, tout cela finit par créer une atmosphère qui met mal à l'aise, sans parvenir à susciter une véritable peur.

Ce qui est typiquement coréen par contre, c'est la façon dont sont décrits les policiers : une bande d’abrutis empressés mais pas bien dégourdis, incapables de la moindre initiative ou de la plus petite étincelle de réflexion. Même le jeune premier est un brave couillon parfaitement ahuri.

La jolie Min-Young Park joue tout cela avec le sérieux et l’intensité requis et parvient à se rendre très attachante. C'est sa présence qui rend le film supportable jusqu'au bout, malgré ses naïvetés, ses maladresses et une longueur qui paraît quelque peu exagérée pour la minceur de son scénario.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans INCURSIONS ASIATIQUES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens