Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 10:06

Jason Statham persiste et signe !

Après avoir repris le rôle d’Arthur Bishop créé en ’72 par Charles Bronson dans le remake du « FLINGUEUR », le voilà maintenant annoncé dans « PARKER » un polar signé Taylor STATHAM héritierHackford, où il reprend le personnage de Donald Westlake créé par Lee Marvin dans « LE POINT DE NON-RETOUR » (où il était d'ailleurs rebaptisé ‘Walker’).  

Acteur anglais physique et rugueux, trop confiné aux semi-nanars d’action, Statham serait-il donc à lui seul l’héritier des ‘tough guys’ U.S. des années 60 et 70 ? Jusqu'à présent, il était plutôt apparu comme une version améliorée de Bruce Willis… Mais qui sait ?

Comme disait Bronson dans « MR MAJESTYK » : « Tu fais du bruit comme si tu étais un méchant petit dur. À part que je ne suis pas convaincu… ».

« LE FLINGUEUR » nouvelle version n’a effectivement convaincu personne. Qu’en sera-t-il de « PARKER » ?

STATHAM héritier2

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans ACTU DU WEST
commenter cet article

commentaires

lemmy 25/04/2013 22:49

Je suis heureux d'avoir suscité ton enthousiasme :-)

Kinskiklaus 23/04/2013 23:27

Merci lemmy de l'engouement suscité par PARKER. En bonne fourmi, mes quelques sous de côté me permettront d'acheter le DVD lors de sa sortie. Je prendrai bien entendu la version munie de bonus.
Comme j'ai hâte!

P.S: merci pour l'expression "arriver comme un préservatif dans un mariage"

lemmy 23/04/2013 22:05

Il est bien pire que le remake du "Flingueur" en allant pourtant dans la même logique : désamorcer tout ce qui peut être problématique et ne rien comprendre au personnage, mais alors rien. La seule
référence au passé est probablement lorsqu'au début du film Statham arbore une perruque à la Lee Marvin... Pour le reste, tout est incohérent et les personnages non définis, ou plutôt ultra-définis
comme des gamins le feraient pendant une récré. Tout est simplifié pour spectateur débile. Statham se reçoit des balles au début du film, est mourant quelques secondes, est censé recevoir une balle
dans la tête, problème prestement évacué (Daniel dirait que tirer une balle dans la tête de Statham ne risquerait pas de toucher un organe vital), mais se barre comme un sauvage de l'hosto deux
minutes plus tard. Ca ne sert à rien à l'histoire, c'est juste pour rappeler (à qui ?) que c'est Parker : en l'occurence, c'est plutôt Terminator. Le pire est que c'est même un mauvais Statham. Ca
pourrait être un film baddass à la con, mais, mais... Jennifer Lopez arrive comme un préservatif dans un mariage, joue degueulassement un personnage inconsistant et surtout très con (je ne connais
les oeuvres de cette chanteuse, mais je doute que ce soit un chanteuse féministe) : qu'elle ne joue pas la comédie et ne laisse pas aller à la pseudo-émotion, ça pourrait la décoiffer. Son
personnage est totalement inutile et rajouté gratuitement. Nick Nolte se promène paresseusement avec sa grosse voix et sa bouteille cachée dans tous les coins du plateau : je ne le blamerai pas.
Bref, une trahison absolue du personnage, qui se présente comme ne voulant pas tuer et ne volant que ceux qui ont de l'argent (sic) : résultat, il bute et vole.

Statham tourne mal ; la preuve : dans ce scénario, certains personnages commencent à dire "quel homme" "tu es vraiment excellent" : auto-commentaires que je ne trouvais que dans les films de Steven
Seagal.

Si Daniel lit ce commentaire, je mérite les seaux de merde qu'il va me lancer à la tête.

FJW 23/04/2013 23:49



Je ne le verrai sans doute pas, celui-là. Même quand il sera bradé à 5 euros à la Fnac...



lemmy 23/04/2013 20:35

Voilà, j'ai vu "Parker" au cinéma.

Voilà.

Fred Jay Walk 23/04/2013 21:27



Ce "voilà" laconique me laisse à penser que c'est aussi emballant que le remake du "FLINGUEUR", Lemmy. Me trompé-je ?



DANIEL 04/10/2012 12:25

Vu aussi...je rajoute un "voila"!En meme temps Statham,dont le talent d acteur n arrive toujours pas a la hauteur du bas des chaussettes de Bronson et Marvin malgré d immenses efforts mais a un
moment faut plus insister,faut changer de métier ou se consacrer définitivement a la post synchro de dessins animés ou il y a du bruit,ajouté a cela la présence d une Jennifer Lopez aussi bonne
actrice(en meme temps trouver une personne avec moins de talent que Statham,le casting devait etre rude)que ma grand mère faisant du surf plus un Nick Nolte devant avoir de gros problèmes d
impots(vit il en France?)mais qu on excuse parce qu il semble le rayon de soleil de ce film,que doit on attendre sinon comme dit Lemmy un fort "Voila" auquel on peut rajouter..ça c est fait,je vais
économiser des sous!!

lemmy 04/10/2012 10:18

Voilà, voilà.

lemmy 03/10/2012 21:29

Voilà, je viens de voir la bande annonce du "Parker" de Taylor Hackford avec Stahtham, Michael Chiklis, Nick Nolte et... Jennifer Lopez. Voilà.

Fred Jay Walk 04/10/2012 08:55



Ce "voilà" répété ne laisse pas de m'inquiéter...



lemmy 30/04/2011 18:15


Merci à toi, Dino ! C'est passionnant. Je n'en connais que 3, et encore, je ne savais pas que "Made in USA" était une adaptation, il faudra que je le revoie avec un autre oeil. je serais curieux de
les voir, notamment ceux avec Constantin et Duvall.

Merci pour l'adaptation en bd, en plus j'aime beaucoup Darwin Cooke (qui a fait une belle reprise du Spitit), et en plus c'est le récit du film de Boorman...


Dino Barran 30/04/2011 15:32


Cher Lemmy, tu n'as pas à t'excuser ! Mais comme tu m'y invites, voici la liste chronologique des incarnations cinématographiques successives de notre ami Parker, le technocrate du hold-up :
- Anna Karina (!) dans MADE IN USA, adaptation insolite et godardienne de Rien dans le coffre,
- Lee Marvin dans LE POINT DE NON RETOUR (Comme une fleur),
- Michel Constantin dans MISE À SAC (En coupe réglée),
- Jim Brown dans LE CRIME C’EST NOTRE BUSINESS (Le septième homme),
- Robert Duvall dans ECHEC À L’ORGANISATION (La clique),
- Peter Coyote dans le peu connu SLAYGROUND (Planque à Luna Park),
- Mel Gibson dans PAYBACK (remake du POINT).

Au chapitre de l’actualité Parkerienne, je signale par ailleurs la récente adaptation en bande dessinée de COMME UNE FLEUR et de PEAU NEUVE. Le dessinateur est Darwyn Crooke et les textes français
sont signés de Tonino Benacquista pour le premier et de Doug Headline (pseudo de Jean Manchette fils de Jean-Patrick) pour le second. Stark avait avalisé de son vivant le premier bouquin. J’ai jeté
un œil sur ces deux albums parus en France chez Dargaud et ça a l’air sympa. Voilà. Si vous avez d'autres questions sur le sujet, n'hésitez pas !!!


lemmy 25/04/2011 20:29


Cher Dino, je suis un lamentable inculte et visiblement un homme sans mémoire, un poisson rouge (je ne veux pas dire de moi que je suis un homme rouge, car ce blog célèbre moults anticommunistes
notoires ;-)), mais je ne me souviens pas de ce que tu as écris sur ça dans les coins et recoins de ce blog. Peut-être même que je ne les ai pas lu du tout, ce blog est si vaste. Là, je suis parti
4 jours et je vois que j'ai énormément à lire. Où as-tu écrit tes remarques ?

Il y a tant d'adaptations que ça des aventures de Parker ?

P.S. : Dino, j'ai vu ton seigneurial avatar, A. Delon, chez Drucker, pendant que je bossais. Il parlait d'un livre qui lui est consacré et a parlé de Bourvil.


Dino Barran 21/04/2011 16:29


Cher Lemmy je suis très déçu ! Je me suis répandu en innombrables commentaires sur Parker dans tous les coins et recoins de cet excellent blog et vous ne les avez pas lus...
Il y aurait une thèse à écrire sur Parker. Sur les seize ouvrages dont il est le personnage principal, écrits à partir de 1962. Plus les quatre bouquins annexes mettant en scène son copain
Grofield, accessoirement comédien amateur qui fait des braquages et des casses en sa compagnie pour faire vivre son théâtre. Sur le faux testament SIGNÉ PARKER (Butcher's moon) paru en 1974 et qui
mit fin à ses aventures pendant 28 ans, date du retour de Parker pour huit polars supplémentaires (on attend toujours la traduction des deux derniers).
Il y aurait beaucoup à dire aussi sur ses adaptations cinématographiques, dont la plus insolite est signée par JL Godard - "le plus con des maoïstes suisses" Montand dixit.
Non, si vous voulez faire un dîner de cons sur Richard Stark et Parker, invitez-moi !!!


Kinskiklaus 21/04/2011 13:13


Mouais, le Statham manque cruellement de charisme à mon goût.


lemmy 20/04/2011 22:44


Je n'avais jamais pensé à regarder si Parker était un personnage récurrent. j'ignorais qu'il avait eu une telle dessendance et carrière, et que le roman ayant inspiré "Le point de non-retour" était
la première aventure de ce personnage.

Vu le réalisateur, Hackford, voilà peut-être la chance de Statham de faire un grand film avec un vrai personnage de tough guy vraiment creusé, spécialement avec un tel rôle.


Fred Jay Walk 21/04/2011 07:52



Oui, Hackford c'est toujours mieux que Besson. S'il arrive à extirper l'humanité chez Statham, tout espoir est permis...



lemmy 20/04/2011 22:39


Il faut dire que quand on a connu Bronson et Marvin, ils avaient déjà une carrière énorme derrière eux, voire toute leur carrière. Et après de tels référents et une telle aura, n'importe qui
passerait pour un chérubin... Spécialement un gamin de 43 ans. Je ne sais pas si c'est un bon acteur, probablement je dirais, mais il passe bien, et avec beaucoup de gourmandise. On ne peut lui
souhaiter que de faire des films de cinéma et de ne pas tomber dans les dtv. C'est finalement un des derniers représentants du genre à faire de tels films sortant au ciné et cartonnant en dvd,
location et téléchargements pirates. Il lui manque un vrai bon film (bon, d'une certaine manière "Crank" ("Hyper tension") en est un ;-)).


Corey 20/04/2011 17:11


Le premier "Transporteur" est vraiment bien dans le genre.


Corey 20/04/2011 01:00


Il a fait quelques films d'action bien sympathiques, il est moins insipide que Willis, mais son jeu est quand même très limité…


Fred Jay Walk 20/04/2011 07:53



Pour ce que j'en ai vu ("BRAQUAGE A L'ANGLAISE", "DEATH RACE",
"EXPENDABLES"), il manque de "mystique" et ça, ça ne se fabrique pas. Willis a le même problème. Schwarzie, c'est l'inverse :
moins bon comédien, mais la "star quality" à foison.



lemmy 19/04/2011 13:03


Jolie photo des deux compères. Ils s'interrogent fortement...


lemmy 19/04/2011 13:00


Il manque un grand film à Statham. Il a fait de bons films dans le genre et des dtvs oubliables. Il a tourné depuis avec De Niro et Clive Owen, mais visiblement dans un film de genre à sortir. il
est clair que Statham ne court pas après un oscar, ce qui ne le rend que plus sympathique. L'idée qu'il soit le fils caché de Bronson et Marvin est terrifiante : qui en serait la mère ? Disons
qu'on projette moins sur lui que sur les deux autres compères, on projette plus sur lui comme sur un Willis, vu les tics de jeu qu'ils emploient.

Ce "Parker", d'ores et déjà, m'inquiète. mais j'irais le voir, comme tous les films de Staham.


Fred Jay Walk 19/04/2011 13:39



Taylor Hackford n'est pas un nul... Faut voir...



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens