Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 16:07

SCALAWAG (3)Bordélique. C'est le seul mot qui vient à l’esprit pour tenter de décrire le premier film en tant que réalisateur de Kirk Douglas. Librement adapté de « L’ÎLE AU TRÉSOR » de R.L. SCALAWAGStevenson, le film raconte une chasse au trésor dans une Californie bizarroïde (normal, puisque tournée en… Yougoslavie !) et l’amitié qui se développe entre un jeune ado et un vieux pirate unijambiste.

« SCALAWAG » est ce qu’on peut appeler pudiquement une plantade. Un grand n'importe quoi sur pellicule. AffreusementSCALAWAG (2) torché au zoom, malgré la signature prestigieuse de Jack Cardiff à la photo, ce produit hybride tente de mixer la comédie à l’aventure, avec un brin de romantisme et quelques numéros musicaux pour faire bonne mesure. Rien ne prend, rien ne se mélange harmonieusement, on a même par moments l’impression que Douglas préfère filmer les perroquets, les ânes et les chiens que ses comédiens !

Lui-même s’est donné le rôle en or d’un ersatz de ‘Long John Silver’, mais lorgne plutôt dans son interprétation sur son personnage de « 20.000 LIEUX SOUS LES MERS », dont il reprend d'ailleurs le T-shirt rayé et les maniérismes. N’ayant personne derrière la caméra pour le modérer, l’ami Kirk s’en donne à cœur-joie, mais pour un bien piètre résultat. À ses côtés, le jeune Mark Lester est bien fade, la toute fraîche Lesley Anne Down est jolie à regarder (dommage qu'elle se soit crue obligée de chanter !) et on sourit à la présence SCALAWAG (1)toujours bienvenue de « tronches » comme Neville Brand dans un double rôle de pirates jumeaux, Don Stroud et un juvénile et fluet Danny DeVito en nabot clownesque et malfaisant.

Invisible depuis longtemps, « SCALAWAG » ne risque donc pas de connaître une réévaluation aujourd'hui. C'est un échec mérité, un tout petit film fauché et esthétiquement très vilain. À sa décharge – et parce qu’on l’aime tout de même beaucoup – signalons que Kirk Douglas réalisera un second film, le western « LA BRIGADE DU TEXAS », infiniment plus réussi et maîtrisé.

 

À NOTER : le film vient de sortir en Allemagne sous le titre « SCALAWAG : DER PIRAT DER 7 MEERE », probablement pour surfer sur le succès des films avec Johnny Depp. La copie est très moche et qui plus est proposée dans un antédiluvien 4/3.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE KIRK DOUGLAS
commenter cet article

commentaires

Julien Morvan 11/12/2012 23:58

Kirk Douglas a lui-même reconnu dans son autobiographie que c'était un échec à tous les niveaux. Pour sa défense, il raconte les nombreux problèmes du film, d'argent, de décors.

Pourtant j'aimerais bien découvrir ce film effectivement introuvable !

Fred Jay Walk 12/12/2012 09:30



Oui, tout est raté : de la bande-son au montage, en passant par la BO. Une cata !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens