Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 08:10

STEIGEROn a beaucoup critiqué – et souvent avec raison ! – son jeu surchargé, son emploi excessif de la « Méthode » qui complique les rôles les plus simples, mais dans une filmo aussi riche qu’éclectique, des films surnagent tout de même. Et malgré l’agacement qu'il provoque souvent, Rod Steiger se distingue malgré tout comme un acteur complètement à part, au parcours étonnant et au physique hors-normes.

Il est donc insupportable par exemple, dans « L’HOMME DE NULLE-PART » en contremaître STEIGER (1)vicieux, « LE SERGENT » en officier nazi homo, en tatoué dans « L’HOMME ILLUSTRÉ », dans « IL ÉTAIT UNE FOIS… LA RÉVOLUTION » en ‘peone’ survolté à l’accent mexicain atroce, dans le rôle-titre de « W. C. FIELDS ET MOI », en prêtre aveugle dans « AMITYVILLE, LA MAISON DU DIABLE » (une de ses pires prestations !), en colonel nazi dans « THE LUCKY STAR », en maire gueulard dans « CALENDRIER MEURTRIER ».

Mais sa lourdeur, son sourire pervers sont bien plus convaincants dans « SUR LES QUAIS » en frère malfrat de Brando, « LES ÉCHAPPÉS DU NÉANT », en prisonnier ambigu, « PLUSSTEIGER (2) DURE SERA LA CHUTE » en malfrat du milieu de la boxe, « LE JUGEMENT DES FLÈCHES » en Sudiste adopté par les Sioux, « AL CAPONE » où il cabotine avec un certain génie, « LE PRÊTEUR SUR GAGES » en Juif rescapé, « LE JOUR LE PLUS LONG » en officier traqueur, « DOCTEUR JIVAGO » en bourgeois libidineux, « LE REFROIDISSEUR DE DAMES » en serial killer transformiste, « MAIN BASSE SUR LA VILLE » en promoteur, « WATERLOO » où il incarne rien moins que Napoléon, « DANS LA CHALEUR DE LA NUIT » (son meilleur rôle) en shérif borné du vieux Sud, « CATTLE ANNIE AND THE LITTLE BRITCHES » en shérif. On le revoit en sénateur qui veut la peau de Stallone dans « F.I.S.T. » et en révérend dans « BALLAD OF THE SAD CAFÉ ».

Il apparaît dans son propre rôle dans « THE PLAYER » et en général conseiller du président STEIGER (3)dans « MARS ATTACKS ! ». Complètement chauve, il joue le dernier des Van Helsing dans « REVENANT », un père incestueux rongé par la maladie dans « THE RED DOOR ».

Sur ses vieux jours, Steiger se spécialise dans les rôles de mafieux clownesques : « AVEC LES COMPLIMENTS DE… CHARLIE » où il est bègue, « L’EXPERT » avec accent cubain en bonus, « MEN OF RESPECT » en parrain assassiné.

Il est le père de Jason patric dans « INCOGNITO » et le gros client du héros de « CARPOOL ». Il apparaît dans une seule séquence de « LA DERNIÈRE CAVALE » en caïdSTEIGER (4) furibard. Il est prêtre dans « LA FIN DES TEMPS » et juge dans « LA TÊTE DANS LE CARTON À CHAPEAU », un rôle qu’il reprend d'ailleurs pratiquement à l’identique, dans « HURRICANE CARTER ».

Son interprétation la plus mémorable demeure tout de même celle du ‘mogul’ cabotin, geignard et lâche dans « LE GRAND COUTEAU » où ses affrontements avec Jack Palance atteignent des sommets.

À noter que Steiger apparaît dans deux films français : « LES INNOCENTS AUX MAINS SALES » en époux pleurnichard de Romy Schneider, puis des années plus tard dans « TOUS LES JOURS DIMANCHE ».

À la TV, il crée le rôle de « MARTY » (qui vaudra l’Oscar au cinéma à Ernest Borgnine), joue un gangster dans un « ROUTE 66 », incarne Ponce-Pilate dans « JESUS OF NAZARETH »,  un mafieux dans « COLUMBO », un entraîneur de boxe dans « THE KID », un colonel de cavalerie dans « IN PURSUIT OF HONOR ».

STEIGER (5)

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS CULTE DE "WWW"
commenter cet article

commentaires

Patrick 09/11/2012 12:34

Un acteur que j'aime bien qui joue dans un des 3 films préférés : Il était une fois la Révolution.

larcheau 07/11/2012 18:49

Entièrement d'accord que Dans la chaleur de la nuit il est impeccable en shèrif à la dévotion des notables

Marc Provencher 06/11/2012 18:39

Outrancièrement théâtral aussi dans 'Happy Birthday, Wanda June' (1971 - ça n'était pas un bon film de toute façon, ça doit être pour ça que personne n'en parle sauf moi).

Et tiens, pour compléter la liste des quelques films où il est vraiment bon selon moi, j'ai trouvé notre expressif ami fort acceptable en rabbin traditionaliste confronté à Maximilian Schell en
universitaire juif laïcard dans 'The Chosen' (qui n'a peut-être pas franchi l'Atlantique, par contre).

Et parmi les curiosités européennes, tiens, personne ne parle de l'adaptation de 'La Montagne magique' de Thomas Mann. Moi, dès qu'un film est du type inconnu de chez inconnu, je saute toujours à
la conclusion du bon-film-incompris-en-son-temps, mais bon, on peut aussi avoir de gros doutes...

Fred Jay Walk 07/11/2012 10:15



Avec Rod, on a TOUJOURS de gros doutes ! Ce qui fait son charme...



verdun 06/11/2012 16:03

D'autres films où il est supportable: "Lucky Luciano" de Rosi, "Condamné au silence" de Preminger où il joue un expert militaire chargé de porter la contradiction à Gary Cooper, "Une fille pour le
général" de Festa Campanie.

Il joue Mussolini dans un film de Lizzani que je n'ai pas vu mais qui a l'air disponible en dvd avec des sous-titres anglais.

Je viens de voir qu'il jouait aussi dans "Le jour le plus long" mais je ne me souviens plus de son rôle...

Marc Provencher 06/11/2012 14:12

Fan ou anti Steiger selon les rôles, je ne suis pas d'accord du tout avec Jay Walk pour 'W.C. Fields and Me' (1975). Le film, hélas, n'est vraiment pas bon, mais ce n'est vraiment pas la faute de
Steiger qui a fait du vrai bon boulot pour ne pas tomber dans la caricature.

Ses deux meilleurs rôles sont 'Le Prêteur sur gages' et 'Main basse sur la ville'.

Fred Jay Walk 06/11/2012 15:34



Ma vision de ce film date de plusieurs décennies, je ne pourrai donc pas vraiment argumenter, ami Marc.


Mais j'en garde un pénible souvenir. Alors est-ce le film ou Steiger ? A revoir, donc...



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens