Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 10:14

ROBINAvec ce énième « ROBIN DES BOIS », Ridley Scott a choisi la même démarche qu’Antoine Fuqua avec son « ROI ARTHUR » : réinventer une pseudo « réalité historique » pour réimplanter un personnage semi-fictif dans l’Histoire. C'est une approche inédite concernant Robin. Mais c'est à peu près tout ce qu'il y a d’inédit dans le film. Depuis les premières images, on a la sensation d’un ‘remix’ des meilleurs films récents du réalisateur : « GLADIATOR » rencontre « KINGDOM OF HEAVEN », comme disaient les personnages d’Altman dans « THE PLAYER ».

Russell Crowe s’est refait la tête de Maximus et a perdu quelques kilos, l’action se déroule quelques années après celle des croisades, on mélange bien et… cela donne « ROBIN DES BOIS ». Alors nul n’ira dire que ce n’est pas un bon film. Scott est toujours un maître de la caméra et du montage, ses séquences d’action sont époustouflantes. C'est plutôt le scénario de Brian Helgeland qui patine souvent, se perdant en explications confuses sur les origines de Robin, reprenant tel quel le thème de l’imposture du « RETOUR DE MARTIN GUERRE » et s’enlisant dans des complots (ourdis par des « porcs de Français ») à peu près inintelligibles.

Tout le début du film rappelle le scénario de « LA ROSE ET LA FLÈCHE », mais la chronologie est chamboulée : à la mort de Richard Cœur de Lion, Robin revient en Angleterre et c'est qu'il rencontre Marian, alors que dans le chef-d’œuvre de Lester, il la retrouvait après vingt ans d’absence. Confusionnant !

ROBIN (1)

Comme toujours chez Scott, on peut se raccrocher à la beauté des images, l’ampleur de la production et on retrouve avec plaisir Max Von Sydow en vieux noble aveugle. Mark Strong est un remarquable ‘villain’ aussi odieux que le fut Basil Rathbone en son temps.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Isa (aka) Emma_Peel 17/09/2010 10:42


Moi c'est justement le contraire, j'ai un peu de mal avec Gladiator, mais bon... le tapage médiatique m'avait à l'époque un peu gavée, la musique de Zimmer que je trouve aussi assez surestimée
(même si pas mauvaise).

Ce que j'apprécie dans Master & Commander, c'est que c'est un film de marins (avant d'être un film de guerre), plutôt lent et peu bavard, assez contemplatif. Du coup Crowe est obligé d'avoir un
jeu mesuré.


Fred Jay Walk 17/09/2010 11:15



Il y a peut-être un petit côté "plaisir coupable" pour post-adolescents mâles dans "GLADIATOR", je le reconnais... Mais quand
même !


De Peter Weir, j'avais adoré "PIQUE-NIQUE A HANGING ROCK".



Isa (aka) Emma_Peel 16/09/2010 13:16


C'est vrai qu'après Kingdom of Heaven on s'attendait sans doute à quelque chose d'un peu plus époustouflant. Mais ça reste un bon film (en même temps, c'est Ridley Scott).

J'avais quelques réticences concernant Russell Crowe car même si je trouve que globalement ce type est très efficace, je ne suis pas non plus sa fan number one. Mais là encore il passe plutôt bien
(son rôle majeur étant - à mon goût - Master and Commander, quel chef d'oeuvre !). A revoir, oui, c'est certain, peut-être que je l'apprécierai plus la prochaine fois.


Fred Jay Walk 17/09/2010 06:30



Bon ! Je reverrai donc "MASTER AND COMMANDER" qui ne m'avait pas bouleversé à l'époque !


En ce qui me concerne, Russell Crowe acteur très inégal, a atteint son top-niveau avec "GLADIATOR".



lemmy 15/09/2010 21:15


Il faudrait que je retente "Kingdom of heaven" dont l'interprète principal m'avait tout sauf convaincu.


Fred Jay Walk 16/09/2010 07:48



Soit, Orlando n'est pas transcendant. Mais on l'a vu pire et (à mon avis) il ne gâche pas le film. Autant la version "salles" m'avait fait le même effet que "ROBIN HOOD", autant le director's cut a été une révélation.


A retenter, donc.



lemmy 15/09/2010 20:04


La première version du script de ce film s'axait plus sur le shériff de Nottingham - personnage devenu très secondaire en fin de compte mais rendu légèrement moins unicellulaire (mais vraiment
légèrement) - voulant le rendre plus sympathique contrairement à Robin. Il semble m^me que Russell Crowe devait jouer les deux rôles ! Cela a visiblement fait peur.

Un bon film qui m'avait alors enthousiasmé. Mais peut-être fait-il partie de ces films dont je me demande ce que donnera une deuxième vision.


Fred Jay Walk 15/09/2010 20:24



Je le retenterai sûrement en espérant l'apprécier plus. Il faut dire qu'après la merveille qu'et "KINGDOM OF HEAVEN" (version
longue exclusivement), la barre est très très haute pour l'ami Ridley.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens