Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 06:28

PRINCE VInspiré de la belle BD classique d’Hal Foster, « PRINCE VAILLANT » est une fantaisie médiévale hollywoodienne qui a pas mal d’atouts dans sa manche pour passer l’épreuve des ans : la solide poigne d’Henry Hathaway d’abord, l’emploi du tout récent CinémaScope, un casting de jeunes premiers prometteurs, d’acteurs « classieux » et de vétérans duPRINCE V (2) western et un scénario qui tient étonnamment bien la route.

Paysages et décors sont magnifiques sans céder au kitsch risible, l’action est rapide, sans temps-mort, à peine regrettera-t-on l’absence quasi-totale de gros-plans, qui flatte les extérieurs et les scènes de bataille, mais finit par être frustrante, surtout dans un film où les sublimes Janet Leigh et Debra Paget jouent des sœurs ! D'ailleurs, on notera que la première se fait déjà kidnapper par de vilains Vikings, quatre ans avant le chef-d’œuvre de Richard Fleischer.

Malgré ses jupettes et sa perruque à la Louise Brooks, Robert Wagner est une parfaite incarnation du héros de la bande-dessinée. Fougueux, juvénile, naïf, il compose un ‘Valiant’ tout ce qu'il y a de conforme à l’image qu’on s’en faisait. Certainement pas évident à jouer PRINCE V (3)au premier degré ! Sterling Hayden joue un chevalier de la Table Ronde sympathique et truculent, James Mason lui, a un sourire tellement « félon » dès sa première apparition et une barbiche noire si bien taillée, que ce n’est pas « spoiler » que de révéler que c'est lui, le traître. De toute façon, il a un accent anglais : dans ce genre de film, les Anglais sont TOUJOURS des traîtres ! Victor McLaglen (méconnaissable sous ses postiches), le boxeur Primo Carnera et Neville Brand (quasi-invisible) sont assez croquignolets en Vikings avec fourrures et casques à cornes.

Le plus grand compliment qu’on puisse adresser au savoir-faire de cet artisan infatigable que fut Hathaway, est de reconnaître qu’on a beau sourire et trouver tout cela légèrement simplet, on ne décroche pas une seconde et qu’on attend impatiemment le duel final dans la salle de Camelot, entre le jeune héros et le vil usurpateur. Et qu’on n’est pas déçu !

PRINCE V (1)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patrick 19/05/2013 15:50

J'ai beau aimé ce genre de cinéma pour moi Prince Vaillant est raté. On est très loin des Vikings de Fleischer.

Fred Jay Walk 19/05/2013 16:52



Bien sûr, ça ne se compare même pas. Mais en se laissant un peu faire, le film d'Hathaway est très plaisant...



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens