Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 18:06

POUR QUE VIVENT... (2)À dire vrai, il n’y aurait pas de quoi s’attarder une seconde sur ce vieux mélo médical de plus de deux heures, réalisé par le généralement lourdingue Stanley Kramer, s’il n’avait cet incroyable générique. Et surtout des idées de casting aussi farfelues. En fait, pratiquement POUR QUE VIVENT...tous les comédiens sont des piliers du ‘film noir’ : Robert Mitchum, Frank Sinatra, Broderick Crawford, Lon Chaney, Jr., Lee Marvin, Gloria Grahame. La seule qui semble évoluer dans son élément naturel dans « POUR QUE VIVENT LES HOMMES » est la larmoyante Olivia de Havilland, tout de même déconcertante en infirmière suédoise peroxydée, à l’accent fluctuant.

Elle n’est d'ailleurs pas la seule à être distribuée en dépit du bon sens : tous les acteurs ont au moins dix ans de trop pour leurs rôles : il faut avoir vu les trentenaires Mitchum, Sinatra et Marvin avec leurs trognes de boucaniers, en étudiants en médecine ! Le troisième hélas, n’apparaît que fugitivement dans le premier tiers.

Le film suit le parcours d’un jeune homme pauvre, obsédé par son seul et unique but, celui de devenir docteur. Pour cela il est prêt à tout, même à épouser une infirmière qu'il n’aime pas pour qu'elle paie ses études. C'est Mitchum qui tient ce rôle avec un petit air gêné qui ne le quitte jamais. Difficile de ne pas sourire quand il affirme « se réserver pour la femme de sa vie » et refuse d’aller draguer avec les copains… Les épreuves lui apprendront à devenir plus humain. Et à draguer !

POUR QUE VIVENT... (1)

Simpliste, longuet, sentimental, le film sombre parfois dans le ridicule comme dans cette séquence inouïe où Mitchum saute littéralement sur une veuve joyeuse (Grahame, bien sûr), encouragé par la vue d’un étalon en rut hennissant de désir devant une jument tout aussi agitée. Ou encore ce moment sidérant où De Havilland désespérée déchire sa layette en roulant des yeux de possédée.

« POUR QUE VIVENT LES HOMMES » n’est regardable aujourd'hui qu’au second degré, pour se souvenir que nos acteurs préférés n’ont pas tourné que des classiques et à l’extrême rigueur comme aïeul poussiéreux de séries TV comme « URGENCES ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE LEE MARVIN
commenter cet article

commentaires

lemmy 31/03/2010 11:49


Encore un duo fantasmatique et éthylique de western... Quel dommage !


lemmy 31/03/2010 00:50


Mmmm.. Lee Marvin et Mitchum en jeunes étudiants de médecine ?

Une question. Est-ce la seule collaboration de ces deux jeunes premiers ? Car à bien y penser, rien ne me vient en tête.


Fred Jay Walk 31/03/2010 08:35



Je me posais aussi la question... A priori oui. Pourtant, ils auraient formé un beau tandem dans un western. Par contre, il aurait fallu interdire l'alcool sur le plateau.



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens