Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 11:02

NEWMANAprès des débuts difficiles où il n’est au mieux considéré, que comme un insipide sosie de Brando, puis des années de compositions surchargées à la mode de l’Actors Studio, Paul Newman trouve à la maturité ses propres marques et impose sa personnalité, mélange de charme cynique et d’humour à froid.

Curieusement il joue plusieurs personnages sexuellement ambigus à ses débuts : Billy the kid dans « LE GAUCHER », le joli sculpteur grec dans « LE CALICE D’ARGENT » et leNEWMAN (1) sportif désespéré après le suicide de son meilleur ami (lisez boy friend, même si la pièce de Tennessee Williams est très édulcorée !) dans « LA CHATTE SUR UN TOIT BRÛLANT ».

Il est un boxeur venu de la rue dans « MARQUÉ PAR LA HAINE », un gigolo dans « DOUX OISEAU DE JEUNESSE », un joueur de billard obsessionnel dans « L’ARNAQUEUR ». On peut d’ailleurs se faire une idée de l’évolution de l’acteur en le voyant reprendre ce rôle vingt ans plus tard dans « LA COULEUR DE L’ARGENT ».

Paul Newman est un vaurien ambitieux dans « LES FEUX DE L’ÉTÉ » ou « DU HAUT DE LA TERRASSE », un boxeur sonné dans un ‘caméo’ de « AVENTURES DE JEUNESSE », devient un pâle héros hitchcockien dans « LE RIDEAU DÉCHIRÉ », il entre dans l’armée israélienne dans « EXODUS », ose même jouer un ‘bandido’ mexicain dans « L’OUTRAGE » et un blanc élevé par les Indiens dans « HOMBRE ».

Hud, le traîne-savate sans cœur dans « LE PLUS SAUVAGE D’ENTRE TOUS » est le rôle le plus représentatif de cette période de la carrière de Newman.

Il a acquis avec l’âge, à la fois la classe et l’humour et les seventies ont révélé un comédien versatile : Lew Harper dans « DÉTECTIVE PRIVÉ » (rôle qu’il reprend dix ans plus tard dans « LA TOILE D’ARAIGNÉE »), le forçat NEWMAN (2)rebelle de « LUKE LA MAIN FROIDE », son rôle le plus archétypique où il avale 50 œufs durs dans une séquence entrée dans les annales. Il n’a jamais été plus sympathique que dans « BUTCH CASSIDY & LE KID » en hors-la-loi bon-vivant et retrouve son partenaire Robert Refdford pour jouer le tricheur professionnel de « L’ARNAQUE ». Newman s’égare dans d’anonymes films catastrophe : l’architecte dans « LA TOUR INFERNALE », l’ingénieur dans « LE JOUR DE LA FIN DU MONDE » et des rôles pas faits pour lui : Roy Bean dans « JUGE & HORS-LA-LOI », le rôle-titre de « BUFFALO BILL & LES INDIENS », l’espion dans « LE PIÈGE », le fils de gangster harcelé par la presse dans « ABSENCE DE MALICE » (un rôle écrit pour... Al Pacino !). Il y brille parfois. Et parfois moins…

NEWMAN (3)

Avec les cheveux blancs, il se tourne vers les rôles de composition avec un certain bonheur : le flic en uniforme dans le méconnu « LE POLICEMAN », le général dans « LES MAÎTRES DE L’OMBRE », le bourgeois coincé de « MR. & MRS. BRIDGES », le politicard sudiste dans « BLAZE », le PDG sans pitié dans « LE GRAND SAUT », le vieux rebelle bourru dans « UN HOMME PRESQUE PARFAIT », le privé à la retraite de « L’HEURE MAGIQUE », le père bougon de Kevin Costner dans « UNE BOUTEILLE À LA MER », le voleur simulant le gâtisme dans « EN TOUTE COMPLICITÉ », le caïd irlandais dans « LES SENTIERS DE LANEWMAN (4) PERDITION ».

Avec le recul, Newman a peut-être accompli son plus beau travail d’acteur en jouant l’avocat lessivé dans « LE VERDICT ».

Il a réalisé quelques films personnels tout à la gloire de son épouse Joanne Woodward, comme « RACHEL, RACHEL ».

À noter qu’il apparaît dans son propre rôle, en fauteuil roulant, dans une scène de « LA DERNIÈRE FOLIE DE MEL BROOKS ».

Ironiquement, Paul Newman est surtout connu des jeunes générations pour les marques de pop-corn et de vinaigrettes portant son nom et son effigie. À pratiquement 80 ans, Newman courait toujours sur les circuits dans son bolide !

À la TV, Newman joue Billy The Kid dans la version originelle de « THE LEFT HANDED GUN », un vieux boxeur dans « THE BATTLER » (rôle qu’il reprendra également au cinéma), un prisonnier défiant un caïd dans « KNIFE IN THE DARK » et un joueur de baseball dans « BANG THE DRUM SLOWLY ». Il réalise « THE SHADOW BOX », sans apparaître dedans et joue un vieillard indigne dans « EMPIRE FALLS ».

NEWMAN (5)

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES ACTEURS CULTE DE "WWW"
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens