Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 18:22

PITIE SALOPARDS (1)Doté d'une assez mauvaise réputation chez les aficionados du ‘spaghetti western’, « PAS PITIE SALOPARDSDE PITIÉ POUR LES SALOPARDS » s’avère être une relativement bonne surprise.

D'abord, le scénario est malin, étonnamment travaillé et surtout basé sur des rapports humains évolutifs, plutôt que sur un sempiternel schéma de vendetta ou de primes à chasser. Ensuite, Lee Van Cleef dans sa grande époque, est très inhabituel dans un rôle de crapule sympathiquePITIE SALOPARDS (2) analphabète, limite clochardisée, tentée par la respectabilité. Un emploi fort éloigné de ses rôles de « mâle dominant » chez Leone ou dans « SABATA ». Un des plaisirs du film est de le voir se métamorphoser physiquement à mesure qu'il évolue moralement. Un peu comme si Tuco se transformait en Blondin !

Les séquences d'action comme la poursuite en diligence ou la fusillade finale, sont fort bien PITIE SALOPARDS (3)réglées pour une série B de cet acabit et certaines idées visuelles tiennent encore parfaitement la route, comme le look cadavérique, limite vampiresque du bandit Gordon Mitchell, sorte de croque-mitaine à cape noire d’une méchanceté absolue. Parmi les comparses, on reconnaît Lionel Stander en acolyte de Van Cleef qui ne s’est pas rendu compte que son vieil ami n’est plus le même homme. À noter son agonie qui est la plus grotesque de l’Histoire des agonies au cinéma. Cerise sur le gâteau : Bud Spencer sans sa barbe (ce qui constitue un véritable choc culturel) joue le boss de la mine.

Le cœur de « PAS DE PITIÉ POUR LES SALOPARDS » (passons sur le titre français !) est l'amitié entre Van Cleef et le jeune ingénieur Antonio Sabato, décrite avec réalisme et chaleur, sans cliché. Et cela rapproche le film de classiques U.S. comme « DU SANG DANS LE DÉSERT ». Où d'ailleurs, Van Cleef tenait un petit rôle. Tout se recoupe…

PITIE SALOPARDS (4)

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE LEE VAN CLEEF
commenter cet article

commentaires

Claude Mercutio 13/06/2013 04:33

Comme pour "The blood line", j'ai découvert le film au doublage . J'étais la voix d'un jeune second-rˆole assez important et la version vue était très coupée! (le film fut mal reçu à la sortie et
des scènes très intéressantes n'ont été vues que dans le DVD, bien plus tard! Tavernier avait détesté le film à la sortie mutilée, a tenu à en dire beaucoup de bien en le présentant. Les scènes
rajoutées ne sont qu'en italien dans tous les pays. Parmi ces scènes, toutes celles où Van Cleef , vˆetu d'un melon trop petit, d'un élégant costume à rayures trop étroit et des bottines qui le
font boiter est délectable. Tout comme celle où il prend le thé avec une très jeune fille bien élevée, dont il tombe amoureux! Il faut le voir avec une tasse de thé dans une main et une corbeille
de madeleines dans l'autre! Il place sa déclaration péniblement et la jeune lady répond: "Je vous aime en héros, pas comme homme, vous ˆetes trop vieux!" Il prouvait ici qu'il pouvait ˆetre drˆole,
hors de ses personnages de méchant! Signalons Gordon Mitchell, tueur vampiresque, au look extraordinaire qui vole preque la vedette à tout le monde! Son rˆole est plus long que dans la version
mutilée. Le scénario est plutˆot original, avec ces trois Pieds Nickelés au Far-West!

VAL 08/03/2012 17:00

Je viens de voir ce film et je me demande pourquoi il a mauvaise réputation auprès des fans de western spaghettis : un bon scénario, des trouvailles comme "l'invention" du fusil à lunette, par
exemple, et une histoire d'amitié très touchante au final.
Je doit avouer que pour moi, le western spaghetti n'est pas trop mon genre préféré, je le vois comme la vision du western classique par de "sales gosses", avec ce que cela implique de gags lourds,
de sous-entendus et d'humour gras...Ceci-dit, j'aime bien de temps en temps me détendre devant un "spaghetti", du moment qu'il est aussi réussi que "Pas de pitié pour les salopards" (quel titre,
quand-même !)

Fred Jay Walk 08/03/2012 20:13



En effet, il n'y a pas de raison valable à cette mauvaise réputation, mais tous les ouvrages sur le western italien dénigrent systématiquement ce bon film qui n'en mérite pas tant...


L'ont-ils seulement vu ?



Lyne 04/09/2011 06:25


Je garde un bon souvenir de ce western avec l'excellent L.V.Cleef!


Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens