Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 18:54

PALE RIDER (1)« PALE RIDER » apparaît comme une sorte de pot-pourri de toute une mythologie westernienne classique et un condensé des tendances eastwoodiennes. Un film-somme qui clôt la première partie de la carrière de l’acteur-réalisateur, en faisant se télescoper toutes ses influences passées.

Le scénario n’est ni plus ni moins qu’un remake assez fidèle de « L'HOMME DES VALLÉES PALE RIDERPERDUES » habilement transposé dans un univers flirtant avec le fantastique mystique. L’Étranger qui arrive à Lahood, petite ville minière, ressemble à celui de « L'HOMME DES HAUTES PLAINES » avec quelques cheveux blancs en plus. Lui aussi sort de nulle part, il n’a pas de nom et semble même n’avoir pas réellement d’existence physique. Il porte un col blanc et on le surnomme ‘preacher’. À part qu'il n’a rien d’un homme d’Église. Pourquoi porte-t-il un col, dans ce cas ? Ce n’est qu’une des nombreuses questions qu’Eastwood laissera négligemment en suspens. Que dire des traces de balles anciennes qu’on retrouve dans son dos, apparemment toutes mortelles ? Que dire du « Toi ! » effaré que lâche le méchant en le reconnaissant, quand ils se retrouvent face à face dans la grand-rue ? Où se sont-ils connus ? Inutile de se creuser les méninges, nous n’en saurons pas plus. Clint est coutumier du fait.

« PALE RIDER » s’il souffre tout de même un peu de toutes ces pistes inabouties en forme de cul-de-sac, n’en demeure pas moins une œuvre plastiquement somptueuse, qui marque les adieux du « Man with no name » au cinéma. Clint bat le rappel des troupes à sa façon : le tueur engagé pour l’abattre est joué par John Russell qui s’est ouvertement fait la tête de Lee Van Cleef. Ses hommes de main portent les cache-poussières de « IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST » (ceux-là mêmes qu’Eastwood avait refusé de porter en repoussant l'offre d’apparition clin d’œil dans le film de Leone). Quant au départ du ‘preacher’ à la fin, sous les cris de la jeune Sydney Penny, il est un hommage direct à Shane et au petit Joey.

On retrouve la sensation d’inachevé que laisse parfois « L'HOMME DES HAUTES PLAINES », mais « PALE RIDER » est plus soigné et plus frontal par rapport au surnaturel. L’Étranger apparaît en réponse aux prières d’une adolescente opprimée, il émerge du flouPALE RIDER (2) pendant qu’une voix « off » récite une prière célèbre d’où est issu le titre du film. Ce qui laisse encore plus circonspect sur la sexualité de cet ectoplasme qui couche tout de même avec la femme (Carrie Snodgress) de celui dont il est censé être le protecteur. Pourquoi ? Encore une question sans réponse…

Émacié, buriné, le visage souvent dissimulé par l’ombre de son chapeau, plus taiseux que jamais, Eastwood compose une silhouette inoubliable, le fantôme de ‘Blondin’ revenu d’entre les morts. Et qui n’a même plus la compagnie d’un Tuco pour s’arracher un sourire de temps en temps.

PALE RIDER (3)

« PALE RIDER » (exploité en France sous le titre peu connu « LE CAVALIER SOLITAIRE ») n’est au fond, après les deux premiers westerns réalisés par Eastwood qu’une étape de plus vers son western définitif : « IMPITOYABLE » où cette fois ce n’est pas lui qui sera un « spectre blême », mais la légende de l'Ouest en elle-même.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Jay Walk - dans LES FILMS DE CLINT EASTWOOD
commenter cet article

commentaires

lemmy 05/11/2010 02:00


Ce jeune garçon en est fascinant au point que je connais son nom, Brandon de Wylde. Il est touchant dans "Shane", peut-être comme nous quand nous regardions des westerns...


Fred Jay Walk 05/11/2010 05:44



On l'a revu plus grand en officier dans "LES DYNAMITEROS".


Tiens d'ailleurs... Toujours pas édité, celui-là !



lemmy 03/11/2010 22:04


Un grand souvenir de cinéma à double titre : mon premier Eastwood et mon premier western dans une vraie salle obscure ! Un film que j'ai souvent revu.

Et celle repésentant l'enfant de "L'homme des vallées perdues" est moins tête à claques ;-)


Fred Jay Walk 04/11/2010 07:01



On est d'accord !



Présentation

  • : Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • Le blog du West (l'Ouest, le vrai !)
  • : News, photos, critiques films et DVD, avis et commentaires sur le cinéma populaire, ses stars, ses mythes, mais aussi sur les séries TV et quelques à-côtés.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens